Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » La SNCF critiquée pour ses publicités sur le train qui émet 80 fois moins de carbone que l’avion

La SNCF critiquée pour ses publicités sur le train qui émet 80 fois moins de carbone que l’avion

par
940 vues

En début de semaine, le jury de déontologie publicitaire, saisi par la Fédération nationale de l’aviation, a rendu un avis sur une publicité controversée de la SNCF qui déclarait notamment que « voyager en train à grande vitesse, c’est 50 fois moins de CO2 émis que pour un voyage en voiture et 80 fois moins qu’en avion ».

L’instance a reconnu que le message de la compagnie de chemin de fer était de nature à induire en erreur le public sur les qualités de la prestation qu’elle proposait, mettant en cause son calcul (basé sur ceux de l’Ademe, l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie). On comprend mal en effet comment la SNCF arrive à ce résultat, dont la méthode est exposée de manière ultra minimaliste sur le support publicitaire.

La SNCF a déjà revu sa copie et parle maintenant de 65 fois moins de carbone émis en train qu’en avion, ce qui ne rend pas les choses plus claires. Il serait fastidieux de détailler les comparateurs qui s’appliquent à toutes les structures en cause, mais la façon dont ils sont utilisés reste toujours aussi floue.

Pour rappel, sous la pression des lobbys écologistes, les trajets en avion ont été interdits à l’intérieur du territoire lorsqu’ils peuvent être effectués en moins de 2h30 en train.

Les causes écologistes constituent, pour le gouvernement, d’excellents leviers pour rogner les libertés des classes moyennes, notamment celle d’aller et venir en voiture ou en avion. Cette pression douce, sans coercition, est une caractéristique majeure des régimes de moins en moins  démocratiques de ce début de siècle et la marque d’un totalitarisme mou.

 

Vous pouvez aussi aimer

7 commentaires

Rivière Jean-Luc 19 décembre 2022 - 8:37

On sait que les mouvements qui s’auto-proclament écologistes, EELV en tête, sont des successeurs des nazis, écologistes avant que le mot soit inventé, et des communistes.

Répondre
JR 19 décembre 2022 - 11:01

Bonjour, c’est clair, après le communisme et le nazisme, la prétendue écologie dont l’usage est dévoyé est un fléau idéologique, devenu néo-religieux. Pire, les traitres avouent les sabotages et les hautes trahisons à notre pays : https://climatetverite.net/2022/12/12/dominique-voynet-raconte-comment-elle-a-saborde-le-nucleaire-francais-a-bruxelles/ . Un tribunal d’exception doit voir le jour afin de juger les coupables de cette décadence. Il est urgent de réhabiliter le C02 présent à 0,04 %, molécule rare, incolore, inodore, indispensable et irremplaçable à la vie sur terre. Merci. Bien à vous

Répondre
Almaviva 19 décembre 2022 - 8:47

La SNCF ferait mieux de bien s’occuper de son premier boulot à savoir faire rouler les trains l’heure et sans interruption pour cause de grèves incessantes !

Répondre
AlainD 20 décembre 2022 - 9:05

Remarque tout à fait pertinente, l’exactitude n’est plus le maître mot à la sncf. Par comparaison, nous savons qu’au Japon, un train arrivé 2 minutes en AVANCE sur son horaire a déclenché une enquête interne. Cela laisse rêveur…

Répondre
Arthur 19 décembre 2022 - 5:12

Excellent article. Tout à fait d’accord avec la conclusion. Que faire pour que les français ouvrent les yeux?

Répondre
Astérix 24 décembre 2022 - 10:08

Malheureusement rien ARTHUR, car les français sont en grande majorité complètement bouchés !

Répondre
THIERRY C. 25 décembre 2022 - 6:07

Et si vous tentiez de leur parler autrement ? C’est possible. Racontez des anecdotes, vraies, vérifiables.
Avez-vous vu ce grand transporteur de l’ouest dont les chauffeurs ont eu l’idée de transporter gratuitement des personnes empêchées de rejoindre leurs familles à cause des grèves SNCF ? Du beau travail de relations publiques pour ce transporteur dont la vidéo est devenue « virale » sur les réseaux ! Tout y est pour effacer le chauffeur sale, le camion qui pollue, la bêtise.

Répondre

Laissez un commentaire