Accueil » La France, pays si sûr que Gérald Darmanin s’occupe des Jeux olympiques

La France, pays si sûr que Gérald Darmanin s’occupe des Jeux olympiques

par

Citoyens ingrats, les Français se plaignent parfois d’un sentiment d’insécurité. Ils se demandent ce que peut bien faire la police. Ils peuvent au moins savoir ce que fait leur ministre de l’Intérieur : comme il l’explique, lui-même, aux Échos, il passe un tiers de son temps à s’occuper de la sécurité des Jeux olympiques de 2024.

Il manquerait actuellement 42 000 agents de sécurité qui devront être engagés par des sociétés privées. Ces dernières doivent, probablement, multiplier les réunions avec un ministère surchargé.

Gérald Darmanin a donc bien du travail, d’autant que les deux tiers restant de ses journées ne sont pas de tout repos. Il faut gérer les zones de non-droit, les imams, peu au fait des valeurs de la République française, l’immigration illégale, les obligations de quitter le territoire français (OQTF), les rodéos urbains, les trafics divers et variés, les agressions quotidiennes, les violences conjugales… Autant de sujets où le ministère ne brille pas par son efficacité. Seule une OQTF sur cinq est exécutée, plus de la moitié des “mineurs isolés” ne sont pas mineurs, le nombre de victimes d’agressions augmente, bref, Gérald Darmanin gagnerait à consacrer plus de temps à ces sujets. Il pourrait, par exemple, renégocier les conditions d’obtention de visas avec les pays refusant de reprendre leurs ressortissants expulsés, ou réétudier les conditions de travail des forces de l’ordre.

Parce que tous les indicateurs financiers de l’Etat sont au rouge, on ne peut que difficilement demander plus de moyens pour le ministère de l’Intérieur, à plus forte raison si aucune économie n’est faite dans d’autres secteurs. En revanche, peut-être peut-on repenser la répartition des dépenses. Sur un budget de 21 milliards d’euros environ, la mission “Sécurités” en récolte 15, répartis principalement entre la police et la gendarmerie nationales. Comment ce budget est-il ventilé entre l’administration, l’équipement, la formation, les salaires ? Selon le rapport 2021 de la Cour des comptes, la police souffre d’un système d’évolution de carrière inadapté et d’infrastructures vieillissantes. Un dossier sur lequel Gérald Darmanin pourrait passer du temps, pour un ministère plus efficace.

Vous pouvez aussi aimer

3 commentaires

Obeguyx 23 septembre 2022 - 2:21

Je sens qu’on va rigoler en 2024, surtout avec près de 400 000 migrants de plus, totalement incontrôlés qui vont s’agglutiner sur la région parisienne car Macronunuche aura rempli les campagnes avec les autres qui le gênent actuellement. Il a sûrement consulté McKinsey pour arriver à ce résultat.

Répondre
Baudouin 25 septembre 2022 - 7:23

Un conseil pour les parisiens : Prenez vos vacances pendant les JO ! Darmanin et Macron vont se faire porter pâles pendant les Jeux !!!

Répondre
Astérix 25 septembre 2022 - 12:21

Mais que font les français !??
Ils attendent de crever sans bouger le petit doigt !!!!???

Répondre

Laissez un commentaire