Accueil » Fausse accusation contre Trump : Hillary Clinton est bien coupable

Fausse accusation contre Trump : Hillary Clinton est bien coupable

par Nicolas Lecaussin

Robby Mook, le directeur de campagne de la candidate Hillary Clinton aux présidentielles de 2016, a témoigné devant le tribunal fédéral, vendredi, 20 mai. Selon son témoignage, c’est bien Hillary Clinton qui a approuvé la fausse information sur la collusion de Donald Trump avec la Russie. Elle a aussi contribué à la répandre dans les médias. Pour le Wall Street Journal, ce n’est pas vraiment une surprise, mais « il est toujours réconfortant d’obtenir les preuves irréfutables d’une tromperie qui a été utilisée comme arme politique ».

Mook a témoigné lors du procès du procureur spécial John Durham contre Michael Sussmann, l’avocat accusé d’avoir menti au FBI, en septembre 2016, lorsqu’il a parlé d’une relation secrète de Donald Trump avec la banque russe Alfa et a déclaré qu’il n’agissait au nom d’aucun client. En fait, il travaillait pour l’équipe de campagne de Mme Clinton et a contribué à la fabrication des allégations contre Trump.

Les procureurs ont aussi interrogé M. Mook sur son rôle dans l’envoi des accusations à la presse. Il n’a pas été le seul dans la prise des décisions. Avec lui, d’autres membres de l’équipe Clinton ont agi : le conseiller politique Jake Sullivan (maintenant conseiller à la sécurité nationale du président Biden), la directrice des communications Jennifer Palmieri et le président de la campagne, John Podesta. Ils ont tout donné aux médias, avec la bénédiction de Hillary Clinton.

Les médias ont fait la promotion de cette fausse histoire comme s’il s’agissait d’un véritable scoop. Sans vérifier sa véracité. En fait, le but était de nuire à Donald Trump.

Cette tromperie que Mme Clinton a approuvée a fait un tort énorme au pays. Elle a déshonoré le FBI, humilié la presse et a déclenché une enquête inutile qui a duré trois ans. Une honte pour les Démocrates qui, espérons-le, ne restera pas impunie.

You may also like

3 commentaires

Almaviva 23 mai 2022 - 7:35

Les masques tombent, certes, mais le désastre a bien été provoqué, et à détruit, en parie, l’image de M. Trump !! Bien entendu, tous les médias occidentaux sont tombés dans le panneau !!

Répondre
JR 23 mai 2022 - 8:01

Bonjour, merci pour ce supplément d’enquête. Les médias (TF1, BFMTV) français reviendront-t-ils sur cette tentative de désinformation ? Merci. Bien à vous

Répondre
FEDYCKI 23 mai 2022 - 2:30

et on ne voit pas que l’on est dans le droit fil des USA qui ne vont pas si bien que çà !
oui on dit tout dans les chansons mais savons nous les entendre ???

Répondre

Laissez un commentaire