Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
Banner
Home » Cachez cette femme que je ne saurais voir. Maintenant, c’est une « personne » qui porte un enfant

Cachez cette femme que je ne saurais voir. Maintenant, c’est une « personne » qui porte un enfant

par Aliénor Barrière

Désormais, les règles et la maternité ne sont plus l’apanage des femmes, seulement des « personnes ». Symbole ultime de la convergence des luttes, les femmes ne peuvent dénier à qui que ce soit ce qui constitue leur identité propre, elles doivent partager leurs spécificités avec la première minorité venue qui s’en revendiquerait.
Les Etats-Unis, à la pointe de ces combats idéologiques, ont été le théâtre d’une nouvelle absurdité : l’Union américaine pour les libertés civiles (ACLU) a modifié une citation de Ruth Bader Ginsburg, qui a été juge à la Cour suprême, dans un tweet posté le 18 septembre : « la décision de porter ou non un enfant est essentielle à la vie d’une personne, à son bien-être et à sa dignité ». Cette nouvelle tentative de flouter les différences entre les sexes s’est fort heureusement soldée par les plates excuses de l’ACLU, grâce à la vigilance des derniers défenseurs des lois naturelles.
« En conséquence, le sexe supérieur en beauté comme en courage dans les souffrances maternelles, reconnaît et déclare, en présence et sous les auspices de l’Être suprême, les Droits suivants de la femme et de la citoyenne. » Cette fierté de femme que manifesta Olympe de Gouges face aux révolutionnaires ne trouve plus guère d’écho aujourd’hui.

You may also like

2 commentaires

Dudufe octobre 6, 2021 - 10:30

Cachez cette femme que je ne saurais voir. Maintenant, c’est une « personne » qui porte un enfant
Je suis un homme et je dis très fort : Vive les femmes à tous les niveaux !

Répondre
Ghislaine FEDYCKI octobre 6, 2021 - 3:15

Cachez cette femme que je ne saurais voir. Maintenant, c’est une « personne » qui porte un enfant
MERCI moi j’aime les hommes qui sont en mesure de protéger la femme
et même que cela semble absolument dur
l’homme porte la mort et la femme porte la vie même avec accouchement sans douleurs, césarienne episiotomie c’est ainsi !!!
c’est vrai que l’homme mis en éprouvette peut se sentir créateur !!!

Répondre

Laissez un commentaire