Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
Banner
Home » 35 heures : les collectivités territoriales s’arrangent avec la loi

35 heures : les collectivités territoriales s’arrangent avec la loi

par Adélaïde Motte

La semaine de 35 heures, cela fait déjà assez peu pour travailler efficacement, mais c’est encore beaucoup pour certaines collectivités territoriales. A Clermont-Ferrand, à Strasbourg, à Lille, à Besançon, à Lyon, à Paris, dans les départements du Val-de-Marne et de Seine-Saint-Denis, les agents de la fonction publique territoriale ont des semaines moins chargées qu’ailleurs. Ordre est donc donné aux collectivités de régulariser au plus vite leur situation.

Certains se félicitent d’une “délibération inscrite dans les semaines à venir ou en cours d’examen”, et sont donc déjà contents d’annoncer qu’ils étudient la possibilité de respecter la loi. Dura lex sed lex, mais si vous êtes dans la fonction publique, on peut s’arranger, les syndicats sont là pour ça.

D’autres affirment fièrement qu’ils ne se plieront pas à “l’injonction” du préfet de délibérer sur le sujet. Il s’agit souvent d’élus communistes, pour lesquels l’égalité des droits s’accommode très bien de quelques privilèges par-ci par-là, comme celui de rentrer plus tôt si vous êtes payés par le contribuable.

Quant à la mairie de Paris, elle déploie des trésors d’ingéniosité pour que ses agents ne souffrent pas trop de la loi. Il faut dire qu’on est toujours plus généreux avec l’argent des autres. Après tout, pourquoi ne pas payer les agents des collectivités à ne rien faire ? Ça coûte rien, c’est l’Etat qui paie…

You may also like

2 commentaires

Chopplet 10 novembre 2021 - 8:46

35 heures : les collectivités territoriales s’arrangent avec la loi
Vive « l’éloge de l’oisiveté » de Sénèque !
Vive « l’éloge de l’oisiveté » de Bertrand Russel
Vive » le droit à la paresse » de Paul Lafargue !

« Accablé de paresse et de mélancolie,
Je rêve dans un lit où je suis fagoté,
Comme un lièvre sans os qui dort dans un pâté,
Ou comme un Don Quichotte en sa morne folie »…

Oisives, oisifs dévalorisons le travail !

Répondre
AlainD 10 novembre 2021 - 3:55

35 heures : les collectivités territoriales s’arrangent avec la loi
On voit assez bien que les syndicats et un certain nombre d’élus de gauche sont plus que favorables à la sacro-sainte réduction du temps de travail. Dans la fonction publique nationale ou territoriale surtout ne pas forcer sur le boulot : en travaillant moins on a besoin de plus de personnel cqfd !! Car bien sûr tout l’argent dont ils ont besoin est prélevé sur les finances publiques c’est à dire les impôts…Mais dans le secteur privé, ce sont les chefs d’entreprises qui sont responsables de leur gestion. Il y a certes de mauvais gestionnaires mais qui jouent avec l’argent des actionnaires ou leurs fonds propres dans les petites entreprises.
Macron s’était engagé à réduire le nombre de fonctionnaires, alors qu’il se prépare à être candidat à sa réélection, on cherche encore le « dégarnissage ».

Répondre

Laissez un commentaire