Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
Banner
Home » Pouvoir d’achat : les Français veulent gagner plus en travaillant

Pouvoir d’achat : les Français veulent gagner plus en travaillant

par François Turenne

Les sondages le montrent semaines après semaines, les premières préoccupations des Français sont la sécurité et le pouvoir d’achat. Sur ce dernier point, la logique de nos politiques depuis plus de quarante ans, consistant à redistribuer d’un côté, sous forme d’aides, un argent trop fortement ponctionné d’un autre côté, atteint ses limites.
La crise des Gilets jaunes avait pourtant envoyé un signal d’alerte : les Français ne veulent plus de taxes et d’allocations, ils veulent gagner plus grâce à leur travail. Le gouvernement n’en a guère tenu compte. Pour répondre au déclassement de nombreux ménages dû à la crise de l’énergie, il a inventé une indemnité inflation et une hausse du chèque énergie, alors même qu’il engrange des recettes fiscales faramineuses grâce à la hausse des prix.
Il est vrai qu’il est plus simple d’afficher des dépenses supplémentaires que de remettre en cause tout un système de pensée même s’il est dépassé. Le gouvernement claironne ses mesures en faveur du pouvoir d’achat, mais n’est-il pas stigmatisant, pour une personne qui travaille dur, de dépendre de la prime d’activité ? Ne serait-il pas plus juste de baisser les taxes sur l’énergie pour dégager du pouvoir d’achat supplémentaire ? Ne serait-il pas plus logique de réduire les cotisations sociales pour que le travail paye et permette à tout un chacun de vivre dignement ?
Dans plusieurs entreprises, les salariés manifestent leur mécontentement. Ils veulent que leur travail paye correctement. Le gouvernement appelle les employeurs à augmenter les salaires, mais nombre d’entre eux sont encore fragiles et n’ont pas les marges de manœuvre nécessaires pour les augmenter significativement. Rappelons qu’une augmentation de 1 € de salaire net coûte au minimum 1,80 € aux entreprises.
Le gouvernement ne veut pas le reconnaître, mais les politiques sociales qui coûtent pourtant « un pognon de dingue » sont à bout de souffle. Il est temps de changer de logiciel. Un candidat à la Présidence de la République saura-t-il s’emparer de ce sujet ?

You may also like

1 commenter

AlainD 10 novembre 2021 - 4:07

Pouvoir d’achat : les Français veulent gagner plus en travaillant
« Un candidat à la Présidence de la République saura-t-il s’emparer de ce sujet ? »
Vous me permettrez d’en douter, nos gouvernants ont cette fâcheuse tendance à gouverner à gauche. Il y a effectivement distribution d’un pognon de dingue car nous sommes enfermés dans une spirale : le pouvoir a une faculté de création de taxes et d’impôts inépuisable en contrepartie il faut bien faire la « charité » pour éviter les débordements tels les gilets jaunes qui ont donné quelques sueurs à nos dirigeants. Pour autant tout cela est assez artificiel et le gouvernement a tôt fait de reprendre de la main gauche ce qu’il avait donné de la droite en pratiquant toutefois un jeu de bonneteau qui consiste à prendre à ceux ci ce que l’on a donné à ceux là. A ce jeu de dupes, les premiers cités se font toujours plumer au bénéfice des seconds.

Répondre

Laissez un commentaire