Accueil » « Homme, femme… Ce que nous disent les neurosciences », par René Ecochard

« Homme, femme… Ce que nous disent les neurosciences », par René Ecochard

par Adélaïde Motte

Voilà un livre qu’il ne faut pas mettre en toutes les mains. Affirmer, études scientifiques à l’appui, qu’homme et femme ont des différences neurologiques fondamentales, que ces différences sont présentes dès la conception et qu’elles se précisent naturellement, même sans construction sociale, tout au long de la vie, risque de ne pas plaire aux défenseurs de la doxa principale. Pour les autres, ils trouveront dans « Homme, femme… Ce que nous disent les neurosciences », la confirmation étayée scientifiquement de ce qu’ils ont toujours observé, et surtout l’assurance que l’homme et la femme, plus que différents, sont complémentaires.

Dans un livre bien structuré, qui emmène doucement les néophytes dans des détails scientifiques tels que les gènes présents sur les molécules d’ADN et les différentes hormones agissant sur le cerveau, René Ecochard décrit la façon dont le sexe biologique influe sur la personnalité, donc les différences neurologiques entre les hommes et les femmes, et détaille les multiples conséquences de ces différences : constitution de la famille, choix professionnel des uns et des autres, appétences pour telle ou telle activité et fonctionnement d’une cour de récréation.

La vulgarisation scientifique n’est pas une tâche aisée, tant le risque est grand de trop simplifier jusqu’à tomber dans une caricature de la réalité d’autant plus néfaste qu’elle paraît exacte. René Ecochard parvient pourtant, grâce à un style fluide et concis, à faire comprendre ce qui relève de l’inné, ce qui relève de l’acquis et d’une construction sociale, et les nuances qui existent dans ces deux domaines. Un mélange subtil d’exemples concrets et de considérations scientifiques – que les plus savants pourront facilement approfondir grâce aux ressource bibliographiques disponibles en ligne – permet d’approcher les différences entre les cerveaux masculins et féminins, et ainsi de répondre aux théories woke qui, actuellement, ont une part plus grande qu’elles ne le méritent.

Un livre utile pour les scientifiques, pour les amateurs, pour ceux qui aiment débattre contre les défenseurs de la théorie du genre, mais aussi pour les parents. Parents de nourrissons, auxquels René Ecochard explique comment les câlins développent un lien familial primordial ; parents d’enfants, qui comprendront pourquoi, malgré leurs efforts pour éviter une éducation sexiste, leur fille préfère les poupées ; et surtout parents d’adolescents. Ils comprendront comment expliquer à leurs enfants, non seulement la transformation de leur corps et la construction de leur personnalité, mais aussi comment faire face aux questionnements possibles concernant l’identité et l’orientation sexuelle. Une aide bienvenue dans un monde où les adolescents sont face à des choix qui, en plus d’être réservés aux adultes, n’auraient peut-être jamais dû se poser. Enfin, les quelques personnes, heureusement rares, qui, suite à une anomalie dans leur patrimoine génétique, trouvent leur identité sexuelle difficile à appréhender, trouveront enfin dans cet essai l’explication à leur mal-être et quelques pistes de traitement à creuser avec le personnel médical.

Acheter le livre

You may also like

Laissez un commentaire