Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Supprimons l’audiovisuel public !

Supprimons l’audiovisuel public !

Jean-Philippe Delsol dans Le Point

par
203 vues
La redevance audiovisuelle devrait être abolie. Pour le président de l’IREF, ce n’est pas la redevance qui était obsolète, comme M Attal l’a dit, c’est le caractère public de trop nombreux médias.

L’ Assemblée nationale a voté, en première lecture, la suppression de la redevance audiovisuelle et l’a remplacée par un prélèvement sur la taxe sur la valeur ajoutée (TVA). Ce qui était pris dans la poche des uns est pris dans la poche des autres… ou des mêmes. La redevance était la même pour tous, mais la TVA est un impôt proportionnel qui est le même pour tous.

Alors, n’est-ce qu’une réforme pour rien, pour la cosmétique, pour créer du mouvement, faire du vent ? Peut-être. Ça ne serait pas la première. La TVA sert de plus en plus d’exutoire des promesses présidentielles.

Vous pouvez aussi aimer

10 commentaires

GHUS 1 août 2022 - 9:04

La TVA est sournoise, insidieuse, certains diront invisible, sauf lorsqu’il faut payer une facture d’artisan ou de garagiste. La suppression de la redevance audiovisuelle par contre sera visible puisque les avis de taxe d’habitation auront disparu sauf pour les propriétaires d’une résidence secondaire mais qui eux aussi verront qu’une ligne a disparu sur l’avis. L’illusion est totale.
Dommage pour ceux qui ne possèdent pas de téléviseur.

Répondre
Obeguyx 1 août 2022 - 10:40

Les rois de la magouille, comme pour la SNCF. Encore un futur trou (pour ne pas dire gouffre) de caisse. La taxe récoltée ne pouvait pas augmentée, la ponction sur la TVA, si. Préparez vos porte monnaies, ça va casquer !!! Pour planquer tous les petits copains, les placards vont s’agrandir !!!

Répondre
CLEMENT 1 août 2022 - 10:48

Au moins, la suppression de cette redevance insupportable, d’une part, parce que ne signifiant plus rien dans le paysage médiatique actuel et, d’autre part, parce que payée certainement par les moutons dociles mais sans doute pas par d’autres,…, est une très bonne nouvelle. Bien entendu, on aurait préféré une autre solution pour « compenser » cette suppression…, mais ayons l’esprit d’escalier pour parier sur le « step by step » qui vaut mieux qu’une montagne trop grosse à escalader en une fois !!!

Répondre
PhB 1 août 2022 - 1:08

La différence
A présent
Plus vous « consommez », plus vous financez l’audiovisuel public.
Personne au préalable ne s’est soucié de savoir quoi servait réellement la TVA?
Maintenant on « brame » à tout va!
A le droit de « râler » celui qui sait précisément décrypter les arcanes de ce prélèvement opaque.
Dans les impôts locaux, on paye bien pour tout le monde, même si on n’utilise pas les services.
Arrêtez d’en faire des tartines!
Il y en a marre de la PUB permanente présente sur les chaînes privées qui sont de toute façon inféodées à leur PDG. pas plus impartiales que celles du Public.
PhB

Répondre
Alain Dormoy 1 août 2022 - 2:47

Bonjour.
Merci de ne pas nous envoyer des articles de journaux réservés aux lecteurs de ceux-ci.
Cordialement

Répondre
Nicolas Lecaussin 1 août 2022 - 2:50

Désolé, nous ne pouvons pas faire autrement. Ils en ont l’exclusivité.
Cordialement
NL

Répondre
Roven 1 août 2022 - 3:01

Macron se fout de nous, l’impôt est remplacé par l’impôt… L’audiovisuel public, gavé à la fois à l’impôt et à la publicité, est un scandale !

Répondre
PhB 2 août 2022 - 3:53

Pourquoi faut-il éditer un commentaire pour voir tous les autres commentaires ( 8 avec mon dernier) s’afficher?
Je vais valider mon commentaire qui apparaitra sous forme provisoire en-dessous de tous les autres.
Une fois sorti de la page ce sera à nouveau
0 Commenter
Il sera nécessaire d’éditer un nouveau commentaire pour voir les éventuels « rajouts »
Que se passe-t-il?????

Répondre
Nicolas Lecaussin 3 août 2022 - 6:51

Désolé, je ne comprends pas votre demande.
Cordialement
NL

Répondre
egoma 5 août 2022 - 10:16

Éditorial évident pour beaucoup, mais vous auriez pu aller plus loin.
Personne n’a demandé la suppression de la taxe pour ne pas payer encore des impôts, mais la suppression d’un impôt injuste octroyé à une élite mono-culturelle gauchiste ayant la main mise sur le sevice public.
La culture c’est de gauche , c’est bien connu. Si c’était le contraire, personne ne l’aurait demandé.
Il est vrai que si le fonctionnement des FranceInter et consort était dépendant (comme le privé ) des recettes liées à la qualité des programmes au taux d’audience à la pluralité des opinions, le PDG de France Televison ne serait plus nommé par le prince, sous peine de renflouement ou disparition de son ‘radio Paris.’
Mais vous savez comme moi, que les calculs politiques emploient à merveille la langue de bois, l’enfumage de la population et le pognon des con-tribuables.
Alors Français dormez tranquille , notre prince ( pardon , l’état) veille sur votre bien être mental et culturel.
Faut croire que ça marche, ils l’ont bien remis en place. Patientons encore un peu, le pays est résilient jusqu’à un certain point , mais le chateau de carte….

Répondre

Laissez un commentaire