Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > La DRHLCDC : une nouvelle fonction bientôt obligatoire dans les entreprises (...)

La DRHLCDC : une nouvelle fonction bientôt obligatoire dans les entreprises ?

vendredi 26 mars 2021, par Philbert Carbon

Connaissez-vous la DRHLCDC ? En clair, il s’agit de la Direction des Ressources Humaines et de la Lutte Contre le Dérèglement Climatique. C’est tout nouveau, ça vient de sortir du cerveau de Cendra Martin, député LaREM de l’Isère et rapporteure (sic) du titre II « Produire et travailler » du projet de loi portant sur la lutte contre le dérèglement climatique et le renforcement de la résilience face à ses effets (re-sic).

L’article 16 de ce projet de loi prévoit de renforcer le rôle du comité social et économique (CSE, ex-comité d’entreprise) dans la lutte contre le changement climatique. Pour cela, les élus du CSE pourront être formés pour être plus « compétents » sur le sujet et s’adjoindre l’expertise de cabinets de conseil spécialisés dans l’environnement. Les DRH, selon Cendra Martin, devront s’emparer du sujet à travers le dialogue social. Des dépenses supplémentaires donc pour les entreprises et du temps perdu en réunions et heures de délégation qui viendront s’ajouter aux nouvelles contraintes que comporte cette loi « climat ». Pas sûr que tout cela favorise la reprise et la compétitivité de nos entreprises !

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/La-DRHLCDC-une-nouvelle-fonction-bientot-obligatoire-dans-les-entreprises

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière