Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Contre Daech, il faut intervenir sans hésiter

Contre Daech, il faut intervenir sans hésiter

mardi 20 avril 2021, par Jules Devie

Des filiales de l’État islamique se développent au Mozambique et au Congo et multiplient les attaques contre les populations locales à majorité chrétienne. La nouveauté par rapport à ses exactions en Syrie et en Irak est que l’ISCAP (province de l’État islamique en Afrique centrale) concentre ses attaques dans des zones à majorité chrétienne et entend s’appuyer sur les minorités musulmanes.

C’est une nouvelle inquiétante pour les puissances occidentales, notamment les États-Unis qui sont sur le point de finaliser le départ des troupes américaines en Afghanistan après 20 ans de combats. Après s’être débarrassé de l’EI en Syrie et en Irak dans un conflit éprouvant, il faut tuer dans l’œuf les velléités de l’organisation en Afrique. Des sanctions, notamment par l’intermédiaire du gel d’actifs, ont été prononcés par le département d’État américain contre l’ISCAP. Pour les populations locales persécutées et la stabilité de la région, il faut espérer que ces mesures seront utiles et que d’autres sanctions suivront.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Contre-Daech-il-faut-intervenir-sans-hesiter

Messages

  • Il faudrait peut être mettre un terme à toutes ces demandes de l’islam( mosquées, écoles coranique ou autres) qui sont de plus en plus nombreuses et insistantes , en France du moins. Arreter, sous pretexte d’être contre l’islam, de répondre favorablement de la part de nos hommes politiques afin d’avoir les voies de ces gens là. Alors qu’on a toujours des griefs contre l’école libre, on laisse faire des écoles coraniques bien que l’on sache que c’est pour instrumenter les jeunes. Le manque de courage de nos politiques est évident et on a marre de cet état de droits qui ne parle que de ces droits mais jamais des devoirs. On a fait la séparation de l’état et de l’église, l’islam doit se plier à cette règle et à nos lois, sinon retour chez eux ! Ce n’est pas du racisme mais du bon sens.
    On va encore envoyer nos jeunes se faire tuer en afrique, contre daesch, et on ne voit même pas ou on ne veut pas voir, la place et l’ampleur que ça prend chez nous.
    A quand un Président digne de ce titre, qui aura le courage de faire face !

  • Bonjour, l’un de mes frères travaille et habite au Mozambique depuis longtemps, après Madagascar. Le problème a été réglé « à l’africaine » et tout est en ordre, grâce à l’armée locale, qui n’a heureusement pas besoin de nos services. Bien sûr, aucune communication officielle, qui pourrait choquer les bien-pensants. Qu’attendons-nous pour faire de même chez nous ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière