Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


IREF - Institut de Recherches Économiques et Fiscales
Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
https://fr.irefeurope.org/4486

par ,

Flat tax : la proposition de l’IREF fait des émules

Bonne nouvelle, une candidate de la 2ème circonscription de Paris propose l’adoption de la flat tax à 15%.

Pauline Betton, conseiller consulaire jusqu’en 2016, se présente aux élections législatives sous l’étiquette du parti chrétien démocrate (PCD). A ce titre, elle défend les valeurs que ce parti conservateur promeut. Cependant, explique-t-elle lors d’une réunion politique, le PCD offre une certaine largesse de points de vue sur divers sujets, ce qui lui permet de soutenir la flat tax.

Si cette proposition semble originale en France, de nombreux pays l’ont adoptée avec succès comme l’IREF le notait dans son étude.

A travers ces différents courants politiques, il est perceptible que les idées et proposition de l’IREF se diffusent. Dans les faits, c’est en Russie que Pauline Betton a pu apprécier les bienfaits d’une telle forme de taxation puisqu’elle y a travaillé longtemps ; mais c’est bien le taux de 15% proposé par l’IREF qu’elle met en avant.

En plus de cette taxe proportionnelle, on peut trouver d’autres propositions que l’IREF ne renierait pas sur le site de campagne de la candidate : recentrer l’état sur ses missions régaliennes, libérer les énergies entrepreneuriales du poids de l’administration ou encore favoriser la liberté scolaire.

Alors que cette candidate s’oppose notamment à deux figures importantes de droite, Nathalie Kosciusko-Morizet et Henri Guaino, il est remarquable que tout en étant plus conservatrice, elle se montre aussi plus libérale.

Partager cet article :

Autres lectures ...

Retenue à la source ou délire à la source ?
Le témoignage de Bernard Zimmern

Le prélèvement à la source ou l’art d’obliger les autres à faire gratuitement ce qu’on ne veut plus faire


La pensée libérale de l’impôt, par Victor Fouquet

Prélèvement à la source : une mauvaise nouvelle pour les entreprises



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

 css js

FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies