Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


par ,

Dépenses publiques et fonctionnaires : Monsieur le Président, soyez cohérent !

Nicolas Lecaussin, directeur du développement à l’IREF, écrit au Président de la République pour lui demander plus de cohérence dans ses propos et ses initiatives : d’un côté le Président part en guerre contre les dépenses publiques, d’un autre côté il veut titulariser les contractuels de l’administration.

Monsieur le Président,

Lors de votre discours à Cholet le 6 janvier dernier, vous avez déclaré : « Nous sommes parmi les pays où les impôts pèsent le plus lourd sur l’activité. Si la solution n’est pas d’augmenter les impôts mes chers compatriotes, quelle est-elle ? Et bien la solution est de diminuer le poids de la dépense publique. Il n’y a pas le choix. La dépense publique représente la moitié de notre richesse nationale, 10 points de PIB de plus que chez nos amis allemands, mais, que je sache, l’Allemagne n’est pas sous-administrée et ils ont 10 points de richesse nationale de moins consacrés à la dépense publique. Parmi les pays de l’OCDE, nous détenons désormais le record du niveau de dépense publique par rapport au PIB… Depuis 30 ans les créations d’emplois dans la fonction publique ont progressé de 36%. Je ne peux pas accepter que l’essentiel de la richesse que nous créons chaque année serve à financer les dépenses publiques. Qui peut prétendre aujourd’hui comme demain gouverner la France en soutenant que notre pays peut continuer à augmenter le nombre des fonctionnaires ? Qui peut soutenir que nous pouvons continuer à augmenter les dépenses courantes ou continuer à augmenter les impôts ? Il faut être sérieux. Il faut dire la vérité aux Français ».

Quelques jours plus tard, le 25 janvier, à l’occasion du débat télévisé avec le public, vous avez affirmé : « Je suis prêt à envisager une titularisation progressive des contractuels de la fonction publique ». Faut-il vous rappeler que cette mesure équivaut à une aggravation des dépenses publiques ? Elle est d’ailleurs en totale contradiction avec votre discours de Cholet. Les contractuels représentent 16 % de l’emploi public en France, soit plus de 890 000 personnes : 345 000 dans les administrations de l’Etat, 145 000 dans les hôpitaux et 400 000 dans les collectivités locales. Titulariser tout ce monde coûte très cher. Les dépenses de personnel (pensions civiles et militaires comprises) s’élèvent déjà à plus de 300 milliards d’euros par an. Des dépenses de personnel qui représentent pour l’Etat – donc pour les contribuables - près de la moitié des dépenses nettes de son budget. Lorsqu’il titularise un agent, l’Etat s’engage en moyenne à le rémunérer durant cinquante ans (salaires et retraites). Le coût moyen par an d’un fonctionnaire est d’environ 40 000 euros et pour tout au long de sa vie il est estimé à environ 3,5 millions d’euros. Ce qui veut dire que la titularisation de plus de 890 000 fonctionnaires équivaut à la pérennisation d’une dépense annuelle de plus de 31 Mds d’euros. Ce n’est sûrement pas de cette façon que vous allez diminuer le poids de la dépense publique et des impôts, comme vous vous y êtes engagé. Soyez cohérent !

Partager cet article :

Autres lectures ...

Les dérives de France Télévisions
La Cour des Comptes confirme l’analyse de l’IREF

France Télévisions : Masse salariale + 13 % et audience – 16 % (2008-2015)


Primaires de droite : les candidats reprennent les propositions de l'IREF

Effectifs des ministères :
Seulement 2 % de baisse en 2017



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

Messages (14)

D

le 4 février 2010, 08:09

Bonjour Monsieur,

Il semble, au regard de votre calcul volontairement alarmiste, que les contractuels travaillent gratuitement aujourd’hui puisque vous ne d

# L’argent public ne doit aller

4 février 2010, 09:16 - Nicolas Lecaussin

L’argent public ne doit aller ni dans la poche des fonctionnaires inutiles ni dans celle des politiques mais retourner chez les contribuables.

merci

- Répondre -

COHERENCE

le 4 février 2010, 09:05

Monsieur LECAUSSIN je partage vos avis et

# Tout

4 février 2010, 09:13 - Nicolas Lecaussin

Tout à fait d’accord avec vous

merci de nous lire

NL

- Répondre -

D

le 4 février 2010, 12:09

A force de vouloir prendre des racourcis percutants, l’on appara

# les retraites des

4 février 2010, 12:15 - Nicolas Lecaussin

les retraites des fonctionnaires, contractuels ou pas ne pas provisonnées. il n’existe pas de caisse. C’est l’argent des contribuables

- Répondre -

salaire fonctionnaire

le 4 février 2010, 13:40

le cout moyen des fonctionnaires est d’apres vous de 40 000

# C’EST LA MOYENNE ET CE SONT

4 février 2010, 14:25 - Nicolas Lecaussin

C’EST LA MOYENNE ET CE SONT DES CHIFFRES OFFICIELS !

# moyen

4 février 2010, 21:20

on a dit cout moyen ce n’est pas de vous perso que l’on parle mais de tous les nantis de fonctionnaire les hauts fonctionnaire aux avantages incroyables les chefaillons etc et vous a la base en dernier tout mis ensemble

- Répondre -

Titularisation et efficacit

le 4 février 2010, 16:20

Le meilleur argument vient du terrain :

les contractuels de la poste (vous savez, cette entreprise "non privatisable"...) sont les premiers

# BRAVO !! Et ceci est vrai

4 février 2010, 16:26

BRAVO !!

Et ceci est vrai pour toutes les administrations : la preuve, si elles cr

- Répondre -

Coh

le 4 février 2010, 19:33

Il me semble que votre proc

- Répondre -

Faux !

le 4 février 2010, 21:01

et donc ?? vous laissez 890.000 personnes dans la pr

# Reponse a votre commentaire "FAUX"

7 février 2010, 10:11

Cher Monsieur,

Je note avec int

- Répondre -

Fonction publique et retraites des fonctionnaires.

le 5 février 2010, 14:07

Et que dire de l’attitude de l’

# et si l’on savait tout !

5 février 2010, 18:39

en temps de guerre les fonctionnaires sous les drapeaux ou prisonniers touchent leur pension pendant que les vieux ou les femmes labouraient les champs et d’un

les pensions de reversion de leur meilleures retraites mieux calcul

# Et que dire de l’Etat qui

9 février 2010, 18:06

Et que dire de l’Etat qui subventionne le priv

- Répondre -

all

le 6 février 2010, 12:13

Je suis comme vous un chaud partisan de l’all

- Répondre -

La qualit

le 7 février 2010, 02:04

Ce n’est pas une question de nombre mais de qualit

- Répondre -

"Fella had a team of horses,

le 7 février 2010, 22:28

"Fella had a team of horses, had to use ’em to plow an’ cultivate an’ mow, wouldn’ think a turnin’ ’em out to starve when they wasn’t workin’. Them’s horses - we’re men."

J. Steinbeck.

Comprenne qui voudra.

- Répondre -

Les propos de M. Lecaussin

le 9 février 2010, 16:06

M. Lecaussin,

Je ne pr

# pour savoir, il faut attendre

10 février 2010, 00:39 - Nicolas Lecaussin

pour savoir, il faut attendre la décision exacte de M. Sarkozy...

merci de nous lire

NL

- Répondre -

faux

le 9 février 2010, 18:03

faux

# Augmentation des fonctionnaires

22 mars 2010, 09:26

Tiens encore Anonyme aux manettes pour d

- Répondre -

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
F E R M E R

Newsletter hebdomadaire
Recevez gratuitement nos publications