Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » SNCF : les contribuables vont (très) probablement payer 100 % de la retraite des cheminots

SNCF : les contribuables vont (très) probablement payer 100 % de la retraite des cheminots

par
1 026 vues

Il y a quelques année, l’IREF avait montré que les contribuables payaient environ 60 % de la pension d’un cheminot. A travers, bien sûr, les subventions que l’Etat verse pour équilibrer leur régime de retraite. En 2023, ce montant a représenté 3.4 Mds d’euros, en hausse de presque 5 % par rapport à 2022. C’était avant les derniers privilèges obtenus par les cheminots et dont l’IREF s’est fait l’écho. Il s’agit d’un accord conclu entre la direction de la SNCF et les syndicats qui prévoit d’allonger le dispositif de « cessation anticipée d’activité » préexistant et de relever les rémunérations, afin de permettre aux cheminots de partir à la retraite plus tôt et aussi dans de meilleures conditions. L’ensemble des agents pourront bénéficier de ce dispositif dix-huit mois avant la fin de leur carrière. Pour certaines spécialités, comme les conducteurs, aiguilleurs et techniciens de maintenance, cette durée peut être portée de 18 à 24 ou 30 mois, voire 36 pour les contrôleurs. Et c’est la SNCF qui prendra en charge la totalité des cotisations à temps plein, patronales et salariales. Tout cela aura donc un coût de plus en plus élevé et la subvention d’équilibre devra fortement augmenter.

Ce n’est pas tout. Puisque les régimes spéciaux, dont celui de la SNCF, seront intégrés financièrement à la CNAV (Caisse nationale d’assurance vieillesse) à partir du 1er janvier 2025 (article 9 du PLFSS 2024), ce sera donc aux cotisants du privé de payer pour leurs déficits. Sans oublier que l’Etat veut toujours ponctionner les réserves de l’AGIRC-ARRCO pour combler ces mêmes déficits. A terme, ce seront donc les contribuables, même ceux qui ne prennent jamais le train, qui payeront entièrement les très confortables retraites (75 % du dernier salaire primes incluses) des cheminots, dont certains pourront profiter à partir de 52 ans.

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

9 commentaires

Roven 26 avril 2024 - 7:22

Toujours aussi facile de prendre dans la poche des gens qui produisent pour engraisser les gâtés de notre République lâche ! Qu’attend-t-on pour privatiser ce repère de maîtres-chanteurs qu’est la SNCF, incapable de desservir nos gares locales ? Bientôt le moyen de transport le plus cher et le plus subventionné.
Macron adore les discours péremptoires sur tous sujets d’actualité dont il se mêle avec un vrai délice de théâtreux, des discours, oui… Mais rien !

Répondre
pon 26 avril 2024 - 8:40

bonjour je pense que vous faire une petite erreur en annonçant 75 % du salaire primes comprises . je ne pense pas que les primes soient comprises…75 % du salaire brut. a condition d’avoir toutes ces trimestres et auxquels il faut retirer les cotisations soit 10% environ

Répondre
Nicolas Lecaussin 26 avril 2024 - 10:34

Selon l’accord, primes comprises. Les cotisations sont fictives…

Répondre
Goufio 26 avril 2024 - 10:08

Jusqu’à quand les Français supporteront-ils cette dictature des cheminots ?
Il y a longtemps que je préconise la privatisation de la SNCF à l’intention exclusive des cheminots même à l ´euro symbolique

Répondre
Laurent46 26 avril 2024 - 11:13

Idem pour tous les transports publics y compris les locaux, EDF, le monde du nucléaire, des contrôleurs aériens, et j’en oublie allez donc voir un peu du côté du CNRS, INERIS, etc. etc. et ceux qui ont eu un mandat 5 ans durant et qui glandent royalement le restant de leur vie c’est l’exemple à suivre !

Répondre
Laurent46 26 avril 2024 - 11:05

Ils ont déjà pillé les caisses sociales (santé et retraite) du PRIVE pour financer toute cette fainéantise Républicaine dans une indifférence totale de ceux qui cotisent et maintenant il vont prendre l’argent ou ? dans les Dettes ?
Ces JO à la gloire du pire individus que la France a connu depuis De Gaule vont laisser des traces financière pour de longues années, mais le petit charlot comme celui de l’Ukraine va aller pleurer auprès des USA ou de l’Europe qui n’est pas dans un meilleur état financier, et la population des USA en a marre de payer pour le monde gauchiste et fainéant, comme celle de France mais devenue minoritaire.

Répondre
Duveneaud Sylvie 27 avril 2024 - 1:46

Le contribuable « vache à lait » paie toujours plus pour être de moins en moins bien servi ! en particulier les propriétaires !!

Répondre
allain 28 avril 2024 - 7:40

A quand la fin du monopole de la SNCF ?

Répondre
yenamarre 28 avril 2024 - 10:32

Quand on a un pouvoir de nuisance comme eux on obtient ce que l’on veut !
D’autres suivront !
Les JO sont un excellent levier pour les revendications.
Normal qu’ils en profitent !
PAR CONTRE MARRE DE RENFLOUER ET DE PAYER ENCORE POUR EUX ET LEUR PETIT CONFORT !

Répondre