Accueil » Rapport Oxfam-Greenpeace : quand l’écologie s’oppose au niveau de vie

Rapport Oxfam-Greenpeace : quand l’écologie s’oppose au niveau de vie

par Adélaïde Motte

Les associations écologistes alertent régulièrement sur les émissions de carbone liées au style de vie des milliardaires. Oxfam France et Greenpeace ont publié un rapport étudiant les émissions générées par leurs actifs financiers. Ceux des 63 milliardaires français choisis en rejetteraint presque autant que la moitié de la population française, les trois milliardaires français les plus polluants étant Gérard Mulliez, fondateur d’Auchan, Rodolphe Saadé, détenteur de CMA CGM, entreprise de transport maritime et de fret, et Emmanuel Besnier, patron de Lactalis, entreprise d’agro-alimentaire. Oxfam et Greenpeace en déduisent que les dividendes versées par des entreprises ne respectant pas l’Accord de Paris devraient être davantage taxés.

Le rapport d’Oxfam et Greenpeace est intéressant parce qu’il montre combien l’écologie politique est une imposture. On y dénonce les émissions de carbone des milliardaires, en rappelant les efforts quotidiens demandés aux Français, et on en conclut que les milliardaires devraient faire plus d’efforts. Mais, en réalité, cela montre que les exigences des écologistes face à une situation dont les causes restent à prouver ne sont pas réalistes. Si les actifs financiers d’Auchan rejettent beaucoup de CO2, ce peut être parce que Gérard Mulliez est un affreux pollueur, mais c’est plus probablement parce que respecter les Accords de Paris, dictés par des militants écologistes plutôt que par des experts et politiques pragmatiques, reviendrait à couler l’entreprise, donc à priver les clients d’Auchan, qui ne sont pas des milliardaires, de leur accès à l’alimentation et aux produits de première nécessité.

Avec ce rapport, on se rend mieux compte de ce que signifie réellement la décroissance que les militants écologistes appellent de leurs vœux. Ainsi, pour respecter les Accords de Paris, la planète devrait être confinée pendant dix ans. De quoi montrer avec éclat que les propositions écologistes ne sont pas seulement irréalistes mais aussi dramatiques pour le niveau de vie des populations.

You may also like

11 commentaires

nanard 24 février 2022 - 8:00

bonjour, scandale ! nous avons quelques milliardaires… qui polluent . Oui mais en Chine, il y en a , de mémoire, plus de 50 millions… pour 1.4 milliards d’habitants. J’apprends qu’en Inde à Bengalore par exemple, il y a plus de 30 000 immatriculations de véhicules thermiques.

Répondre
nanard 24 février 2022 - 10:09

oups, je voulais dire 30 000 véhicules par jour….

Répondre
Duhamel 24 février 2022 - 9:04

Greenpeace réfléchit à faire inte rdire la culture des flageolets ?,? ? Légumineuses coupables de créer des pets dans l’intestin ! LOL

Répondre
en fait 24 février 2022 - 10:05

Vive Molière , son Tartuffe , Oxfam France ( ASS loi 1901 ) et Greenpeace ( O.N.G. ) :
O.F. 25 000 donateurs ( d’ailleurs sur la plaquette 66 % de déduction fiscale avec un max 20 % R.N.I. ) cet argent est non polluant ? les 49 salariés vivent d’amour et d’eau fraiche ?
Greenpeace de l’ordre de 350 millions € de dons par an avec 220 000 donateurs, abus de position de faiblesse ? d’autant que le responsable Pascal Husting vient du monde de la finance ( c’est étrange ou pas ? ) – un responsable prend l’avion entre Luxembourg ( bureau paradis fiscal ? ) et son domicile Amsterdam – pour un autre  » la fourrure de phoque c’est cool ». . .. …,
pour les leçons de maintien, il faudra . .. ….,

Répondre
JR 24 février 2022 - 10:43

Bonjour Adélaïde, bon billet, nous ne communiquerons jamais assez sur l’idéologie d’obédience génocidaire des présumés verts bien-pensants, mais vrais verdâtres gauchistes et régressistes qui prônent la fin de l’humanité et la l’internement de nos concitoyens.
Quelques remarques d’importances:
– Sur le rapport Oxfam-Greenpeace, remarquez les images propagandistes, irréalistes (fumeuses…) et déprimantes qui ne reflètent en rien la réalité de l’exploitation d’une
industrie, du moins en France (https://static.climato-realistes.fr/2021/01/FicheACR9-1.pdf )
– Toujours la confusion honteusement entretenue entre pollution et C02 (0,04 % vitale).
– Enfin, sans milliardaires (que je suis pas), d’où tomberaient les subventions, les impôts,
les taxes et toutes les inepties fiscales, dont les ONG gangrénées raffolent et qui leurs
permettent de vivre pour emmerder le monde. Notons que les organismes Onusiens et
Européens sont infestés d’ONG de type éscrolo-islamo-mondialo-cancelo-wokistes, et
ce, avec nos impôts et nos taxes. C’est à l’image des médias « dits » publiques qui font de la
propagande idéologique avec nos deniers, c’est inadmissible et cela doit cesser.
Un milliardaire est toujours mieux en France qu’à l’étranger, chaque milliardaire qui
part, c’est plus d’impôts pour ceux qui sont obligés de rester, c’est à dire ceux qui
ne sont pas assez riches. Et aussi moins de dépense sur place.
Je n’ai jamais compris que l’état n’ait pas retenu Depardieu et d’autres en
adaptant la fiscalité, comme le fait l’administration fiscale Helvétique. La France est un enfer fiscal, pour imager le propos, des malus automobiles sont passés à 40 000 € !
Il est urgent de désèscrologiser et de démacroniser le pays, nous courons à la faillite généralisée, de l’état et de ses citoyens. Merci. Bien à vous

Répondre
Nounours 24 février 2022 - 2:26

Bonjour JR,
Je valide vos propos dans leur intégralité et sans réserve. Que recherche les associations signalisataires de ce document ? La décroissance et pendant combien de temps… Mais que faire après la décroissance ? Là vous n’aurez aucune réponse. Il ne savent pas car c’est sans issue… Deux choix possibles, nous faisons à nouveau de la croissance… totalement impensable pour ces fous, ou bien nous persistons dans la décroissance. Le résultat sera la destruction de la population entière. Les écologistes avaient un maître en la personne du très malthusien et eugéniste Prince Philip d’Angleterre qui d’ailleurs était à l’origine de la création du WWF. Il souhaitait se réincarner en virus mortel pour décimer la population mondiale. Voilà le but final.
Lorsqu’on lit qui a écrit le fameux rapport, on comprend bien mieux pourquoi la France est dans cet état. On y trouve une ministre française de l’escrologie, les amis de la terre, … En somme, le gratin de l’escrologie: le siège du mensonge et des bobos. Je reprend juste le sommaire de leur document :
« Rédaction : Alexandre Poidatz (Oxfam France) ; Clément Sénéchal (Greenpeace France).
Avec les contributions de Léa Guérin, Armelle Le Comte (Oxfam France) ; Florence de Bonnafos (Greenpeace
France).
Nous remercions également les personnes suivantes pour leurs précieux commentaires et contributions :
Cécile Duflot, Quentin Parrinello, Elise Naccarato, Nicolas Vercken (Oxfam France) ; Lorette Philippot (Les
Amis de la Terre) ; Nicolas Dufrêne (Institut Rousseau) ; Jérôme Frignet, Pierre Terras, Kim Dallet, Olivier
Guichardon, Laura Monnier, Cédric Gervet, Laurence Veyne (Greenpeace France) ; et toutes les personnes
dans d’autres organisations dont le nom n’a pu être cité. »
Tout est dit. Regardez les têtes dirigeantes de l’institut Rousseau: tous des winners !!!
Il y a un livre qui semble intéressant est celui de Malika Sorel-Sutter :  » Les dindons de la farce. En finir avec la culpabilité du colonialisme ». On y apprend grâce aux révélations de WikiLeaks que nous devons le wokisme, l’anticolonialisme et la cancel-culture (en France) à la volonté des dirigeants américains de vouloir faire de la France une succursale de l’Amérique en nous imposant leur mode de vie.
Nous comprenons donc qui mènent la danse en ce qui concerne le climat, le wokisme… Les services secrets américains et sans doute bien d’autres encore mais nous les connaissons.
Nos élites ont donc bien trahi la France.
Tous se comprend bien mieux maintenant : l’entrée de la France subite dans l’OTAN, les programmes imposés en science de la terre, le mensonge climatique, le suivi sans faille du plan davosien… Nous allons devoir chasser démocratiquement du pouvoir nos propres dirigeants ou bien subir.
Bien cordialement.

Répondre
JR 24 février 2022 - 7:01

Bonjour Nounours, désormais deux mondes s’affrontent. Mais dans le clan des moutons, je pense sincèrement que même les petits macronistes en déclin à 80 km/h ne se rendent pas compte. Le réveil sera douloureux pour eux les Climatejugend, comme pour les jeunesses Hitlériennes, ils vont nous coller aux baskets pendant un moment, jusqu’à la fin du déclin qu’ils préparent. Et cela après un chao gigantesque. En attendant, comme vous le dites, rien n’interdit de chasser par les urnes ces parasites, mais…les médias subventionnés font bien leur travail de désinformation. Le Greta Recette est assimilé au Casse du siècle, des politico-religieux gouvernent au détriment de la France, des Français et des libertés. Ex 3 ème puissance mondiale, la France des éscrologues va terminer en république bananière, sauf si c’est Lemaire qui commente les chiffres😕 ! Concernant l’inculpation de haute trahison, c’est bien pour cela qu’elle a été abrogée en 1994 par une super fripouille. Merci. Bien à vous

Répondre
Obeguyx 24 février 2022 - 10:55

Tous gavés de « pognons » sans rien faire. On retrouve les mêmes organisations pour les migrants. Attention, chut, il ne faut pas trop dénoncer, il risquerait d’y avoir « enquête »…

Répondre
JR 24 février 2022 - 1:54

Bonjour Obeguyx, c’est le principe du système parasitaire ! Merci. bien à vous

Répondre
Christian 26 février 2022 - 11:16

L’empreinte carbone des portefeuilles et des investissements est par essence l’historique des 40 dernières années. Nous sommes incapables de renouveler notre outil d’un claquement de doigt . Il faut beaucoup d’argent et de temps pour le rentabiliser : 40ans. Par essence l’historique du passé émet plus de CO2 que le présent.
La transition climatique doit se tourner vers les investissent actuels et futurs et non vers le passé. Aujourd’hui , les investissements des entrepreneurs ont une empreinte carbone plus faible que la moyenne des ménages . Il n’y a aucune raison de les surtaxer au titre du climat. D’autant que les salariés bénéficient de 60 % du chiffre d’affaires de l’outil actuel et l’Etat de 20 %. Ou alors il faut taxer tout le monde sur le passé.
La transition telle que proposée par les écologistes coûte chère parce qu’elle est inadaptée. Est- ce au riches à payer ce gâchis? 10 % en moins sur l’ensemble des feuilles de paie de tous les français.
Même en confisquant tous les biens des riches . Le compte n’y est pas.
Les écologistes qui veulent une solution inadaptée, sont Ils prêts à payer?
Ils sont les premiers à demander un chèque énergie. Puisqu’ils ne veulent pas payer, leur transition n’aura pas lieu.

Comment va-t-on fabriquer de l’aluminium, du cuivre , du cobalt sans le gaz russe ?Avec des éoliennes au fonctionnement intermittent et des salariés payés en fonction du vent ? Ce pourrait être la solution dans les semaines qui viennent. En France les éoliennes ne tournent qu’un quart du temps !

Répondre
Emile 5 avril 2022 - 6:16

Nos ecolos se gardent bien de dire les conséquences sur la vie de leurs affidés après 10 ans de confinement : 5 % du PIB par an selon Jancovici et ce sera la guerre civile ….. et les émeutes de la faim …..surtout dans les villes !!

Répondre

Laissez un commentaire