Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Pouvoir d’achat : Bruno Le Maire agite des aides et oublie les taxes

Pouvoir d’achat : Bruno Le Maire agite des aides et oublie les taxes

par
128 vues

Bruno Le Maire était invité sur France Inter pour annoncer différentes mesures possibles concernant le pouvoir d’achat des Français. On attendait des propositions phares : baisse de la TVA sur les carburants, suppression des taxes sur les taxes, suppression des privilèges offerts à certains agents et coûteux pour le contribuable, diminution des impôts sur les entreprises, déréglementation pour alléger les coûts de production, économies drastiques dans les services publics…

Nous avons été déçus : aides pour les salariés possédant des voitures “évidemment en fonction du niveau de revenu”, prolongation des prêts garantis par l’Etat, ceux qui furent inventés à l’occasion de la crise sanitaire, en raison de la guerre en Ukraine, contrôle des prix dans l’alimentaire et, concédons-le, libération (sitôt avortée !) des promotions alimentaires. Mesurettes libérales timides et mesures étatistes fortes, subventions et contrôles, le gouvernement ne change pas son credo : hors de l’Etat, point de salut.

Les solutions de court terme ont cela d’absurde qu’elles résolvent provisoirement les symptômes d’un problème, au lieu de s’attaquer à ses causes. Les Français n’ont pas de quoi vivre comme ils le voudraient, c’est entendu. Est-ce pour autant la preuve que les entreprises vendent leurs produits trop cher et font du profit sur le dos de leurs clients ? L’Etat, avec ses fonctionnaires trop nombreux pour être efficaces, ses missions créées sur-mesure pour d’anciens élus non-reconduits et ses dépenses à tout crin, se trouve face à un besoin toujours croissant de crédits. Il multiplie donc les petites taxes, au point que plus personne ne comprend rien à ce qu’il paie. Pour un pouvoir d’achat durablement augmenté, ce n’est pas de contrôles, d’aides et de prêts que les Français ont besoin, mais de fiscalité allégée et compréhensible, de services publics dégraissés et de réduction des charges salariales. En d’autres termes, de moins d’Etat, et cela Bruno Le Maire ne peut pas l’accepter.

Vous pouvez aussi aimer

6 commentaires

Laurent46 8 juillet 2022 - 5:08

Une nouvelle usine à gaz qui malheureusement ne permet pas de se chauffer en hiver mais digne de la mafia des Enarques pour une fois de plus amuser le bon peuple avec des mesurettes peu voir pas applicables. Ces escrocs ont fait des dettes que l’on ne peut plus payer mettant la faute sur la guerre en Ukraine alors que ces dettes sont toutes antérieures et provoquées par cette misérable bande d’irresponsables dans aucune décision prise mais tous grassement payés quoi qu’il arrive. En parlant de cette bande ou est le Président ? un fantôme pour les 5 années à venir qui va se gaver et se promener à travers le monde aux frais des contribuables ? Ou en sera la dette dans 6 mois ?

Répondre
Astérix 8 juillet 2022 - 7:23

En parfait accord avec LAURENT46. La dernière en date ! Ce crétin de Bruno Le Maire a imaginé un système d’aide pour les automobilistes à compter de l’automne, DONT PERSONNE NE POURRA BÉNÉFICIER ! une escroquerie de plus, une usine à gaz imbécile qui vient s’ajouter aux autres mesures les plus idiotes, alors qu’il faut baisser la TVA et toutes ces taxes stupides destinées à paralyser le Pays.

Répondre
REMI 8 juillet 2022 - 9:46

A cette « France essentiellement politique », il n’est possible et cohérent de lui demander de nous « rendre officiellement » qu’en fonction des seuls intérêts de ses « politiques » qui gèrent leurs tactiques pour les prochaines élections, et rien d’autres… !
Tout le reste n’est « épiphénomène », « poudre aux yeux » et Blablablas… qui ramène le ‘’sage’’ que je suis devenu, à m’inspirer de Voltaire…
• ‘’ JE CULTIVE MON JARDIN »… Et je sais, dans la pratique, ce que je récolterai…
De fait :
Nos politiciens préparent leurs prochaines élections avec leurs « troupes » et sont en rang de combat
• Le clan du perpétuel candidat, Pons Pilate, perdant mais accompagnateur-placier : BAYROU
• Juda, Édouard PHILIPPE le tacticien qui a créé les Gilets Jaunes avec ses dommages collatéraux, Le scandale de Notre Dame des Landes, l’échec de la commission abyssale des Retraites qui a fait PSCHITT, de la réforme du chômage et du code du travail…etc…etc…
• Xavier Bertrand, la fouine du Nord et monsieur Laurent Vauquier le combattant débroussailleur animant le parti à deux têtes des républicains
• Jean Luc Mélenchon, l’inspirateur manipulateur et tribun discoureur capable de tout et son contraire
• ETC…ETC….
Tous ces combattant pour le trône de la monarchie républicaine, mettent en ordre leurs troupes en s’appuyant sur des promesses qu’ils ne tiendront et ne les engageront pas et discours prometteurs avec leurs effets d’annonces sans véritables contenus responsables et applicables etc..etc…
• N’oublions pas que le France est un pays d’origine « LATINE » (j’écris bien : d’origine) aussi je me souviens ce qu’a été « la chute de l’Empire de Rome »
Cette situation EXPLIQUE CLAIREMENT LE POURQUOI DES ABSTENTIONS ET VOTES BLANCS LORS DES ÉLECTIONS…. Parti majoritaire absolu en France ..Je vote « Blancc ».

Répondre
KIRCHER 8 juillet 2022 - 6:22

Comprendrons enfin que nous sommes dirigé par des INCOMPÉTENTS!
Macron la scoumoune et Bruno le beau parleur-trop intelligent se complaisent à se regarder le nombril pendant que la France coule…
Tristes sires…et triste France…

Répondre
Obeguyx 9 juillet 2022 - 9:27

Ce sont des emplâtres sur des jambes de bois et depuis le temps que ça dure les jambes de bois sont complètement vermoulues, comme le cerveau de tous ceux qui nous dirigent. Patience tout va se casser la « gueu… ».

Répondre
AlainD 11 juillet 2022 - 11:51

Y aurait il plus nul que Le Maire pour gérer l’économie de la France ? Ce type est incapable de mettre en place des systèmes simples tels que réduire de quelques points la Tva, de ne plus appliquer cette taxe sur les taxes.
Dans son esprit obtus ne naissent que des idées débiles comme sa soi-disant distribution de chèques aux gens qui travaillent sous condition de ressources, pour autres circulez!! A quand les tickets de rationnement et la soupe populaire ?
Parmi les autres comiques, vous avez Attal qui prétend que le gouvernement a réduit la dette…

Répondre

Laissez un commentaire