Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Pourquoi des poutinistes

Pourquoi des poutinistes

par
1 498 vues

Ils sont moins nombreux qu’il y a un an lors de l’invasion de l’Ukraine, mais plus agressifs. Certains, qui « commentent » nos articles sur le site ou sur les réseaux sociaux, ne se contentent pas de reprendre les clichés sur l’Ukraine et de nous accuser d’être russophobes, ils nous menacent aussi. « On va sentir le vent du boulet… au sens propre », nous écrit l’un d’entre eux. Intimidation digne du KGB dont M. Poutine a été un membre éminent. Et c’est bien lui, pas nous, qui est en train d’humilier l’armée russe, d’isoler et d’enfoncer son propre pays. Pourquoi néanmoins cet aveuglement ? La dernière partie du brillant essai, Sainte Russie, écrit par Alain Besançon, s’intitule « Illusions françaises ». Il explique la fascination de nombreux Français pour la Russie. Il y a d’abord l’admiration pour l’Empire russe, celui des tsars, considéré, à tort, comme une période faste rappelant celle de notre Ancien régime monarchique. C’est la nostalgie du despote éclairé. Puis, à partir de 1917, vient l’illusion communiste qui attire les compagnons de route et tous les admirateurs de l’URSS. Elle rallie les anticapitalistes et les antiaméricains de tous les horizons politiques, les farouches adversaires de l’Occident moderne, les doctrinaires du dirigisme et de l’étatisme. De même, Alain Besançon le rappelle avec justesse, lorsque l’empire colonial français s’est écroulé, des nostalgiques lorgnaient avec envie l’empire soviétique. Aujourd’hui encore, la Russie reste un empire et agit comme tel, Poutine est son chef et le tient d’une main de fer. C’est un modèle pour certains, qui portent aux nues son nationalisme, une « qualité » qui manque aux dirigeants français. Il s’agit d’un autre monde, forcément meilleur que le nôtre, dans lequel les chiffres et les faits n’existent pas. Le mensonge – Potemkine ! – se substitue presque naturellement à la réalité.

Alain Besançon commence son essai par une citation tirée de l’ouvrage de Karl Marx intitulé La Russie et l’Europe (1857) : « L’Influence écrasante de la Russie a surpris l’Europe à différentes époques et a effrayé les peuples d’Occident qui l’ont acceptée comme une fatalité et n’ont réagi que sporadiquement. En plus de la fascination qu’elle exerce, la Russie éveille le scepticisme qui l’accompagne comme une ombre, en mélangeant une attitude ironique avec les cris des peuples qui souffrent… D’autres empires ont provoqué, à leurs débuts, de pareils doutes ; la Russie, par contre, est un colosse qui ne les a jamais éteints. » A méditer pour les admirateurs de la Russie…

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

6 commentaires

phijazz 18 février 2023 - 7:22

Malheureusement, ce livre, Sainte Russie est introuvable et définitivement épuisé : sa maison d’édition ayant fait faillite….

Répondre
Nicolas Lecaussin 19 février 2023 - 8:31

Hélas, oui

Répondre
AlainD 18 février 2023 - 10:29

Bonsoir monsieur Lecaussin, vous avez raison de remettre un peu les pendules à l’heure, c’est bien sous couvert sournois dune « opération spéciale » que Poutine a déclaré la guerre à l’Ukraine qu’il bombarde sans relâche en n’épargnant aucun type de bâtiment qu’il soit d’habitation ou hôpital. Il est à craindre qu’il ait d’autres buts en regardant vers l’ouest, d’anciennes républiques soviétiques…
En 1938 et même encore dans les premiers temps de la guerre, nous avons des adorateurs d’Adolf qui se sont rendus compte mais un peu tard qu’ils s’étaient trompés !

Répondre
Nicolas Lecaussin 19 février 2023 - 8:31

Merci à vous !

Répondre
pierre-georges thomas 20 février 2023 - 8:42

Bonjour,
Que vous soyez injurié est inadmisssible mais hélas en parfaite corrélation avec l’ambiance de notre assemblée nationale!
par contre on peut avoir un regard moins manichéen pour le conflit actuel! que la Russie soit l’agresseur est indéniable que cela soit condamnable est évident que nous aidions l’Ukraine ne souffre pas de conbtestation ceid dit
que la Pologne ait peur certes mais de grace ne transformons pas la Pologne en agneau l’atavisme russo polonais ne date pas de 1939 voir du 19 eme siecle et le royaume polonoi lituanien puis le royaume de pologne fut souvent l’agresseur, dans les années 30 la Ploloigne etait bien plus proche des etats fascistes que des democraties:! et avait il me semble une politique antisemite (avec quotas dans les universites etc;) et a particip^pe au depecage de la tchecoslovaquie! et n’oublions pas que juste recrée elle agresse l’union sovietique (ses armees seront reconduites à Varsovie et nous interviendrons pour les sauver!) et la politique polonbaise en Ukraine ou elle a participe à la guerre civile est oubliée!
quand on poarle de la Moldavie, il faudraz m’expliquer comment Poutine pourraitattaquer ce pays, voie aerienne (plutot difficile car quelque soit la voie il faudra passer dans l’espace aerien roumain ou ukrainien, par voie maritimer, rien de tel pour perdre sa marine dans l’estuaire du danube! et en partant de la transnitrie? ou certes il y a des troupes, qui ne doivent pas etre particulierelment offensives enclavées qu’elles sont entre la moldavie et l’Ukraine..
faire entrer l’Ukraine en Europe? corrompue comme est ce pays dans lequel j’ai pas mal travaille, que je n’ai pas la pretention de connaitre.. mais ou j’ai eu une quinzaine d’employes? qu’avant la coirruption disparaisse à la tête, mais nous occidentaux avons toujours une vision ideologique, on soutrenanit il y a 10 Julia l’egerie blonde corrompue d epremiere dant l’entourage fut poursuivi et pas qu’en Ukraine, mais qui elle etait protegee on aurait aime qu’elle soit presidente!!! les accords der Minsk jamais respectes et il me semble que Hollande lui m^me aurait déclaré (je décode) que ces accords n’etaient pas faits pour etre respectes mais pour gagner du temps pour l’Ukraine..
Le Donbass et le donetsk, mais pourquoi diable l’ukraine a t’elle bannie le russe (nous avons du nous retraduire tous nos documents! alors que c’est la langue materbelle d’une grand epartie des ukrainiens, cela a ete jusqu’à modifier sur le spasseports le snoms une de nos secretaire n’avait ainsi plus la meme orthographe de son nom que sa soeur vivant en russie et russe..quand on pousse la mesquinerie à ce niveau..
parle de kaliningrad (koenigsberg) et de sa restitution mais à qui?Königsberg, la ville d’Emmanuel Kant, en effet, a été fondée par les chevaliers teutoniques au XIII° siècle. Elle devint par la suite la capitale du duché de Prusse, puis du royaume de Prusse, d’où partit l’unification de l’Allemagne. Elle fut renommée Kaliningrad, en hommage au président du Soviet suprême, Mikhail Kalinine, qui venait de mourir, en 1946. La population allemande en fut expulsée en totalité et l’oblad, repeuplé de Russes, auxquels on promettait les maisons allemandes qui avaient survécu aux bombardements donc on expulse les russes et on y met des lituaniens des polonais ou des allemands…
L’attitude des ukrainiens vis a vis de leur minorite hongroise on fait quoi?
Dans les années 2010 j’avais fait part à mes personnels ukrainiens de mon étonnement a voir l’emission d’un timbre à la gloire de Stepan Bandera qui collabore avec l’Allemagne nazie en créant la légion ukrainienne, sous commandement de la Wehrmacht qui etait unb antisemite plus que notouire! (un peu comme si nous nous avions emis un timbre à la mémoire de Darquier de Pellepoix) et là pas de reactions de l’Europe?d’ailleurs pour memoire les ukrainiens celebrent ce faisant un héros du terrorisme contre l’état polonais qui avant guerre possedait la galicie…
Il y a le probleme de la Crimée qui n’est ukrainienne que depuis que Kroutchev (ukrainien) l’a reattaché à l’Ukraine.. D’accord elle a ete annexee en violation de straites, mais nous m^me n’avons nous pas viole le droit international acvec mayotte qui fait partie integrante desComores qui faisait partie de sIles englobées dans les frontieres coloniales des Comores… Passons sur le Tibet qui était vassal de la Chine mais pas plus.. nous sommes bien indulgent avec les republique turophonnes et nous nous asseyons sur le conflit armenoazerbaidjanais (mais helas pour eux les armeniens n’ont pas de gaz)

quand je lis qu’il faudrait expulser les russophones de spays baltes? mais on refait 45/46 avec l’exode de spopulatuions germanophones, polonophones etc.. en vertu de quoi? pour faire des etats baltes « ethniquement purs »? on les a deja marginalises ces russophones dans ces pays!

je passerai rapidement sur notre action en Libye ou celle des US en Irak…
Je passerai sur la guerre que menent au yemen (au nom de la démocratie occidentale ou peut être d ela lutte contre l’Iran) les Saoudiens et les emiratis avec là bas des atroiocites dont personne ne parle, mais ils ont du petrole et du gaz alors la democratie, le droit des gens, le droit international…

le problème est que nous occidentaux n’avons pas beaucoup de raisons de donner des leçons

Bref aidons l’Ukraine soyons ferme sur ce point, mais ne soyons pas decerebres pour autant

Répondre
Nicolas Lecaussin 20 février 2023 - 10:07

Monsieur, merci pour votre commentaire que je ne partage que très, très partiellement. D’abord, mon article est surtout sur le remarquable essai d’Alain Besançon sur la Russie… Les grands « experts » de ce pays devrait déjà le lire… Ensuite, on peut remonter des siècles pour parler de la Pologne, de l’Ukraine, etc.. Mais rien ne justifie l’invasion actuelle et le combat qu’il faut mener (qu’il aurait fallu mener depuis longtemps) contre Poutine. Nous occidentaux on a peut-être des défauts mais si, nous avons des leçons à donner aux dictatures russe et chinoise ! Pour comprendre un peu mieux, je vous invite à lire l’article de Thierry Wolton : https://www.lefigaro.fr/vox/monde/thierry-wolton-les-ukrainiens-payent-aujourd-hui-notre-absence-de-reflexion-de-fond-sur-ce-qu-a-ete-le-communisme-20230217

Cordialement,

Répondre