Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Oxfam recrute de nouveaux donateurs dans les magasins Monoprix

Oxfam recrute de nouveaux donateurs dans les magasins Monoprix

par
903 vues

Oxfam, dirigée par l’ancienne ministre et patronne des Verts Cécile Duflot, est une association clairement engagée à gauche. Son combat, c’est la lutte contre la pauvreté et les inégalités.

Chaque année, Oxfam publie un rapport sur les inégalités dans lequel les multinationales et les milliardaires sont vilipendés. Dans le collimateur de l’association viennent en bonne place les familles Arnault, Bettencourt, Wertheimer.

Dans la dernière édition de son rapport, Oxfam s’en prend particulièrement à ceux qui détiennent des médias comme « Bernard Arnault, à la tête de l’empire du luxe LVMH et de certains des plus grands médias français comme Les Échos ou Le Parisien, mais aussi le milliardaire Vincent Bolloré, qui fait des médias dont il est actionnaire principal une arme au service de l’extrême droite ».

Oxfam réclame une augmentation des impôts sur les « ultra-riches » avec, notamment, l’instauration d’un impôt sur la fortune climatique, mais aussi l’encadrement des bénéfices versés par les multinationales à leurs actionnaires ou la limitation de l’écart de rémunération entre le salaire du dirigeant et le salaire médian de l’entreprise.

L’IREF a montré, à de multiples reprises, que les rapports d’Oxfam étaient truffés d’erreurs, voire purement et simplement truqués pour que les chiffres correspondent à ce que l’association veut à tout prix démontrer : les inégalités s’aggravent dans le monde et en France. Or, nous savons que c’est faux. Partout dans le monde, la pauvreté recule et les inégalités ne cessent de se réduire, singulièrement en France.

Quel ne fut pas notre étonnement de voir dans le magasin Monoprix de l’avenue des Ternes, situé à 150 mètres de l’IREF, des personnes vêtues d’un t-shirt aux couleurs d’Oxfam interpeller les clients pour qu’ils fassent un don. Les dirigeants de l’enseigne Monoprix ont-ils oublié qu’ils appartenaient au groupe Casino, une multinationale ? Ne savent-ils pas que leur groupe vient d’être racheté par un milliardaire, Daniel Kretinsky, par ailleurs actionnaire de médias comme Marianne, Libération ou TF1 ? Bref, tout ce qu’Oxfam exècre.

Quel est l’intérêt de faire ainsi entrer le loup dans la bergerie ? Monoprix serait plus inspiré en soutenant des associations qui défendent la libre entreprise, la réduction du poids de l’État, une fiscalité réduite et neutre, à l’instar de l’IREF !

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Laissez un commentaire

3 commentaires

gillet 18 janvier 2024 - 8:46

la gauche et macron pour exister ne cesse de provoquer des conflit qui divisent les Français

Répondre
Gilles Vedun 18 janvier 2024 - 9:47

Sur le modèle des autres associations qui démarchent dans la rue. Ce comportement me semble au contraire logique, dans l’air du temps difficile exposé par l’article précédent sur l’énergie.

Ça fait bientôt 20 ans que nous sommes coincés dans un cercle vicieux économique et budgétaire avec un endettement jugé irréversible que personne chez les « décideurs » (le sont ils encore) ne veut regarder en face et préfère trafiquer les indicateurs mathématiques !

Bien à vous

Répondre
Duhamel 18 janvier 2024 - 12:29

Madame Duflot veut réduire les inégalités. Déjà elle pourrait laisser sa place qui doit être bien rémunérée .Ensuite elle veut que ceux qui travaillent , partagent leurs gains avec ceux qui glandent . Un homejacking c’est 10 minutes , avoir un salaire c’est 7 h de boulot tous les jours !!!

Répondre