Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Le taux d’extrême pauvreté dans le monde : de 36 % (1990) à 8.6 % (2018)

Le taux d’extrême pauvreté dans le monde : de 36 % (1990) à 8.6 % (2018)

par
128 vues

Au moment où l’ancien haut fonctionnaire et altermondialiste, Jean Ziegler, publie un ouvrage intitulé Le capitalisme expliqué à ma petite-fille (en espérant qu’elle en verra la fin), (éd. Seuil, 2018), la Banque mondiale annonce (septembre 2018) que le pourcentage de personnes vivant dans l’extrême pauvreté est tombé au niveau sans précédent de 10 % en 2015 et qu’il sera de 8.6 % cette année contre 36 % en 1990.

Le nombre de personnes vivant avec moins de 1,90 dollar par jour s’établissait à 736 millions en 2015. Entre 1990 et 2015, le taux d’extrême pauvreté a reculé d’un point par an en moyenne. 1990, c’est aussi l’année où le socialisme s’est écroulé un peu partout dans le monde… M. Ziegler devrait savoir que la fin du capitalisme signifierait le retour de la pauvreté.

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

5 commentaires

Dominogris 1 octobre 2018 - 3:28

Capitalisme?
Ne faut-il pas distinguer capitalisle entrepreneurial et capitalisme financier?

Répondre
Nicolas Lecaussin 1 octobre 2018 - 3:30

Re : Capitalisme ?
Le capitalisme entrepreneurial a besoin du capitalisme financier

Répondre
Dominogris 1 octobre 2018 - 3:40

Oui, mais tout est une question de finalités. Un certain capitalisme financier est en quelque sorte au capitalisme ce que le noeud coulant est à la corde. Il n'est même pas dans le champ du libéralisme tant il utilise l'abus de pouvoir et les connivences.

Répondre
Nicolas Lecaussin 1 octobre 2018 - 3:42

Re :
Oui, le capitalisme de « connivence », d’Etat ou mafieux. Comme en Russie par exemple

Répondre
Jacques Brasseul 4 décembre 2019 - 1:37

Ziegler…
Ziegler est un con fini, c'est connu depuis longtemps.

Répondre

Laissez un commentaire