Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Les affaires louches des Biden, confirmées par un rapport de la Chambre des représentants

Les affaires louches des Biden, confirmées par un rapport de la Chambre des représentants

par
1 269 vues
prop_4_pendules.png

La Chambre des représentants des Etats-Unis vient de rendre public un rapport dans lequel il est montré que Hunter Biden, le fils du président, a bien utilisé le nom de son père, lorsque celui-ci était vice-président, dans des affaires avec des personnalités et sociétés étrangères. Il s’agirait clairement, selon les rapporteurs, de trafic d’influence. Plusieurs personnes – Russes, Chinois, Roumains -, peu recommandables, ont fait partie du cercle « business » du fils Biden qui a créé, avec ses associés, près de 20 sociétés distinctes avant et pendant la vice-présidence de Joe Biden. A travers ces sociétés aux noms obscurs – Hudson West III, Hudson West V, Owascu, JBB SR INC – ont été transférées des sommes d‘argent de firmes et de personnes étrangères. Les relevés bancaires montrent que plus de 10 millions de dollars ont été remis aux membres de la famille Biden ainsi qu’aux associés de ces sociétés étrangères, et cela de manière curieuse. Selon le rapport, dans certains cas, « les associés de Biden recevaient des dépôts importants de l’étranger », puis « les transféreraient en sommes beaucoup plus petites sur des comptes bancaires de Biden ». Ces transactions « compliquées et apparemment inutiles » semblaient être un « effort pour dissimuler la source et le montant total reçu des sociétés étrangères ». Certains paiements provenaient de personnages aussi louches que le ressortissant chinois Ye Jianming, ses associés et sa société CEFC. M. Ye a utilisé sa société pour promouvoir l’agenda du président Xi Jinping sur le plan international. L’un des adjoints de M. Ye, Patrick Ho, a même été condamné aux États-Unis en 2018 pour corruption internationale et blanchiment d’argent. Plusieurs millions de dollars ont été versés (en plusieurs étapes) par cette société sur 5 comptes différents, mais tous au nom de Biden.

Le rapport décrit un réseau tout aussi complexe de versements à Hunter et à ses associés provenant d’une société liée à un homme d’affaires roumain qui a été reconnu coupable de corruption et condamné à 7 ans de prison dans son pays. Au total, selon les rapporteurs, au moins neuf membres de la famille Biden ont reçu des paiements étrangers : Hunter, James, l’épouse de James, Sara, Hallie, l’ex-épouse de Hunter (Kathleen Buhle), l’épouse actuelle de Hunter (Melissa Cohen), et trois enfants ou petits-enfants de Joe ou James. Une vraie affaire de famille !

Les questions qui se posent sont surtout les suivantes : qu’a fait Hunter Biden pour gagner tout cet argent car il n’existe aucune preuve d’un quelconque travail effectué. Quel rôle a joué son père, l’actuel président des Etats-Unis ? Rien pour le moment n’indique qu’il ait bénéficié financièrement des affaires de son fils. Mais il les a couvertes à plusieurs reprises, protestant de la transparence et de l’honnêteté des transactions de Hunter. Alors que, on le sait maintenant et on ne voit pas comment il aurait pu l’ignorer, c’est faux….

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

1 commenter

CLEMENT 13 mai 2023 - 1:14

Chut, ne réveillez pas nos médias, ils croient faire du journalisme…!!!

Répondre