Accueil » Le Royaume-Uni veut sous-traiter la gestion de ses migrants au Rwanda

Le Royaume-Uni veut sous-traiter la gestion de ses migrants au Rwanda

par Romain Delisle
prop_4_pendules.png

Boris Johnson a annoncé en fin de semaine la conclusion d’un accord avec le Rwanda pour la gestion des demandeurs d’asile dont le traitement des dossiers est en attente et une surveillance accrue de la Manche par la Royal Navy.

A l’approche des élections locales du mois de mai, le Premier ministre britannique cherche à reconquérir sa base, tant les affaires le concernant (notamment celle du partygate) ont érodé sa popularité.

Les cris d’orfraie venus des associations d’extrême gauche ne se sont pas fait attendre pour dénoncer l’inhumanité d’une telle mesure, pourtant copiée sur celle qu’a prise le gouvernement social-démocrate danois.

Le gouvernement britannique a d’ores et déjà débloqué 120 millions de livres sterling (144 M€) pour faire face aux frais afférents à la mise en œuvre du dispositif ainsi que 50 M£ pour le contrôle de la Manche. Rappelons que près de 30 000 clandestins ont tenté la traversée l’année dernière, contre seulement 8 000 en 2020.

Comme le conclut assez justement le locataire du 10 Downing Street « notre compassion est peut-être infinie mais notre capacité à aider les gens ne l’est pas ». Une phrase que nos propres gouvernants seraient avisés de reprendre à leur compte tant elle fait écho aux propos du socialiste Michel Rocard, alors Premier ministre, qui déclarait, en 1989, « Il y a, en effet, dans le monde trop de drames, de pauvreté, de famine pour que l’Europe et la France puissent accueillir tous ceux que la misère pousse vers elles », avant d’ajouter qu’il fallait « résister à cette poussée constante ».

You may also like

6 commentaires

Obeguyx 16 avril 2022 - 8:15

Tiens encore une « idée » de pas de chez nous !!! En effet, ce genre de proposition ne risque pas d’être émise par nos « élites », car les cabinets de conseils n’ont aucune de ces clés !!!

Répondre
Arlet 16 avril 2022 - 9:27

Et pendant ce temps – cinq ans de présidence – Macron bat des records avec l’invasion des immigrés !

Répondre
Rémi 16 avril 2022 - 10:46

Un « recolonisation » pour que l’Afrique retrouve les siens…: Ses enfants prodigues…!
Quelle curieuse époque !

Répondre
Photini 17 avril 2022 - 5:00

Je ne vois pas ce qu’il y a de scandaleux et d’inhumain dans cette décision. Ce qui serait légitime pour les uns, choix de leur pays d’émigration, serait illégitime pour le pays d’accueil qui doit accepter une décision unilatérale et recevoir tous ceux qui décident de venir s’installer en France alors qu’ils ne pas invités et que leur vie n’est pas menacée. Autrefois, lorsque des gens quittaient leur pays pour aller s’installer dans un autre, l’état qui les recevait n’avait aucune obligation envers eux. Les étrangers devaient se débrouiller et surtout travailler. Ils n’étaient pas une charge financière pour l’état d’accueil. Aujourd’hui, c’est le contraire. Les migrants ont des droits et pèsent sur les charges publiques. Alors qu’ils n’ont versé aucune cotisation en France, ils sont pris en charge sur les cotisations et impôts des autres. Un jour, ça finira mal. Avec les discours immigrationnistes actuels, il ne peut en être autrement. Les flux iront en augmentant. Ceux qui manifestent contre Marine le Pen, devraient s’interroger sur leur responsabilité car ce sont eux qui ont assuré sa deuxième place à cette présidentielle et eux aussi qui on créé le phénomène Zemmour.

Répondre
Astérix 18 avril 2022 - 8:36

Ce ne sont pas nos gouvernants passés et actuels qui risquent d’avoir une telle idée intelligente !

Répondre
Phantom 1 mai 2022 - 10:15

Excellente idée

Répondre

Laissez un commentaire