Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
Banner
Home » Le journaliste Vincent Jauvert dénonce une mafia d’Etat, organisée par les hauts-fonctionnaires

Le journaliste Vincent Jauvert dénonce une mafia d’Etat, organisée par les hauts-fonctionnaires

par François Turenne

Le journaliste de l’Obs sort aux éditions du Seuil, un livre qui pourrait faire l’effet d’une déflagration dans le monde civil et politique. Dans Mafia d’Etat, Vincent Jauvert met en lumière les agissements de la « caste des hauts-fonctionnaires ». Ils détiennent toutes les arcanes du pouvoir. Ils en connaissent toutes les subtilités. Ils jouissent d’un emploi à vie grassement payé, tout en se protégeant les uns des autres. Pis, le journaliste montre que leur pouvoir économique s’est étendu avec la vague des privatisations des années 80-90. Nombre de hauts fonctionnaires ont bénéficié de fauteuils dans des anciennes entreprises d’Etat tout en gardant la possibilité de revenir au sérail dès qu’ils le souhaitent. Ces énarques trustent des postes de cadres dans des entreprises privées au détriment des experts présents dans l’entreprise depuis de nombreuses années. L’exemple de l’ancien directeur de cabinet, Ribadeau-Dumas, parachuté au poste de numéro 2 du géant de la réassurance de Scor en est une parfaite illustration.
Ce qui relève du scandale s’avère être les arrangements entre les hauts-fonctionnaires qui se mettent d’accord pour préserver leurs intérêts avant de penser à l’intérêt général. Ils bloquent la plupart des réformes impulsées par le politique visant à réformer l’ENA, à faire évoluer le statut des hauts-fonctionnaires ou à limiter les conflits d’intérêts.
Au centre de la « mafia » se trouve le Conseil d’État, instance qui fournit tous les directeurs des cabinets ministériels. Ces derniers vagabondent d’administration en administration puis reviennent au sein de l’institution du Palais Royal quand bon leur semble, faisant fi d’éventuels conflits d’intérêts entre leurs fonctions actuelles et passées.
Ce que dénonce Vincent Jauvert dans son ouvrage est inquiétant pour notre démocratie et pour notre économie. Et ce ne sont pas les réformes à la marge de la fonction publique qui vont permettre de casser cette logique de caste. Les hauts postes de fonctionnaires restent fermés aux contractuels.
Par conséquent, une des réformes essentielles à mener est bien, comme le préconise l’Iref, de supprimer le statut de la fonction publique.

You may also like

8 commentaires

L’Huillier 11 octobre 2021 - 2:50

Le journaliste Vincent Jauvert dénonce une mafia d’Etat, organisée par les hauts-fonctionnaires
Excellentes informations, pratiques et clairement écrites.
Merci

Répondre
PICOT 11 octobre 2021 - 8:12

Le journaliste Vincent Jauvert dénonce une mafia d’Etat, organisée par les hauts-fonctionnaires
Intéressant : le Nouvel Obs se réveillerait il?

Répondre
Arlet 11 octobre 2021 - 8:16

Le journaliste Vincent Jauvert dénonce une mafia d’Etat, organisée par les hauts-fonctionnaires
La  » mafia d »Etat  » s’étend jusqu’au Conseil Constitutionnel avec les primes insoupçonnables ….

Répondre
Obeguyx 11 octobre 2021 - 9:14

Le journaliste Vincent Jauvert dénonce une mafia d’Etat, organisée par les hauts-fonctionnaires
Je suis choqué par cet article. Nous sommes en 2021 et on nous ressort la mafia d’Etat. J’ai 71 ans et je me suis battu depuis le milieu des années 1970 (lors de la loi Giscardienne sur la rétroactivité contraire à la constitution) pour combattre cette entreprise tentaculaire de prises de pouvoirs tous azimuts. Personne n’écoutait. En 1974, bien avant Montaldo, j’ai donné toutes les informations sur Mitterrand au sujet de la francisque et de son idée glissée à Pétain sur la création des « légions des combattants de Vichy ». Et pourtant on l’a élu par 2 fois. Je trouve qu’il ne suffit plus d’écrire des bouquins, il faut entrer en action avant qu’il ne soit trop tard. Personnellement, je ne suis plus, à part faire connaître mes avis à l’IREF, en passe d’intervenir, mais je vous garantis que je suis prêt à donner ma vie pour mon pays quand cela sera nécessaire. Je sais encore tenir un fusil et ne tremble toujours pas.

Répondre
Ghislaine FEDYCKI 11 octobre 2021 - 9:41

Le journaliste Vincent Jauvert dénonce une mafia d’Etat, organisée par les hauts-fonctionnaires
VRAI !!!!
et même que je ne vais pas vous raconter ma bataille en 1988
il avait après avoir leve le doigt moi qui parle beaucoup accepter de nous ENTENDRE mon collègue un peu gueulard fait que nous avions été mis à la porte après un effort pour recevoir une délégation cher Monsieur j’espère que vous profitez bien votre retraite mais rien n’est arrangé sutout avec le NUMERUS CLAUSUS et les 35 Heures !!!!

Répondre
thiers jean marie 11 octobre 2021 - 2:35

Le journaliste Vincent Jauvert dénonce une mafia d’Etat, organisée par les hauts-fonctionnaires
Le message de Ghislaine est malheureusement incompréhensible. L’exorde, chère amie, l’exorde.

Répondre
oldryha 17 octobre 2021 - 3:39

Le journaliste Vincent Jauvert dénonce une mafia d’Etat, organisée par les hauts-fonctionnaires
Ce sont les mêmes fonctionnaires corrompus qui donnent les leçons de morale, eux et leurs semblables au gouvernement, quand ils épinglent certains pays leurs reprochant une corruption « généralisée ». Sans nier la problématique de corruption en Ukraine, ce pays s’est vu rejeter chaque fois quand il demandait l’adhésion à l’UE, ceci sous prétexte que le pays est corrompu. Soit dit en passant, la Roumanie, la Bulgarie, la Grèce ont été et sont toujours très corrompus ce qui n’a pas empêché les accueillir, à juste titre.

Répondre
Dudufe 19 octobre 2021 - 10:35

Le journaliste Vincent Jauvert dénonce une mafia d’Etat, organisée par les hauts-fonctionnaires
Après lecture des différents intervenants de l’IREF et des plus sévères et justes, je pense que l’on peut dire  » TOUS POURRIS ».
Je peux dire aussi que je regrette toutes les actions que j’ai faites après ma retraite au « profit » d’un parti politique .

Répondre

Laissez un commentaire