Accueil » La campagne digitale des Jeunes avec Macron tombe dans l’outrance

La campagne digitale des Jeunes avec Macron tombe dans l’outrance

par François Turenne

Après avoir publié un programme très progressiste et assez peu innovant, les Jeunes avec Macron (JAM) ont cette fois-ci fait preuve d’inventivité. Ils ont profité de la fête de la Saint Valentin pour faire campagne pour leur candidat sur Tinder, la célèbre application de rencontres. L’objectif était de créer plusieurs centaines de faux profils, avec des photos très osées, afin de toucher de nouveaux publics. Les slogans, grotesques, disaient « viens matcher avec la démocratie » ou « je vote et toi ? ». Les responsables de Tinder ont d’ailleurs annoncé qu’ils supprimeront tous les comptes avec ces mentions qui faisaient la promotion d’Emmanuel Macron.

Il faut dire que l’utilisation des plateformes numériques et des réseaux sociaux par la Macronie est souvent déroutant. Par exemple, le ministre des Transports, Jean-Baptiste Djebbari, publie régulièrement sur Tik Tok, une application chinoise destinée aux adolescents. Pas sûr que ce soit très efficace ! Quant au président Macron, on s’en souvient, il avait réalisé une vidéo qui ne faisait pas honneur à sa fonction avec les deux « humoristes » Mcfly et Carlito. Emmanuel Macron et ses affidés espèrent sans doute ainsi atteindre un électorat jeune et bien souvent abstentionniste. Il faut croire que ça marche : Emmanuel Macron arrive second en intentions de vote chez les 18-30 ans, juste derrière Marine Le Pen.

En attendant, la fonction présidentielle  continue d’être dégradée et affaiblie. Une médiocrité qui menace la démocratie et la liberté !

You may also like

3 commentaires

Vedun 17 février 2022 - 9:48

Quelle jeunesse paumée. Quelle démocratie ?
C’est juste le cirque.

Bien à vous

Répondre
jeanne-marie fasquelle 18 février 2022 - 9:30

A virer vite fait.

Répondre
Astérix 20 février 2022 - 8:50

Effectivement, la médiocrité est bien installée en France !

Répondre

Laissez un commentaire