Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Le Pape va-t-il intervenir en faveur du Cardinal Joseph Zen, défendre les catholiques et condamner la Chine ?

Le Pape va-t-il intervenir en faveur du Cardinal Joseph Zen, défendre les catholiques et condamner la Chine ?

par
142 vues

Le cardinal Joseph Zen a été arrêté en mai dernier par la police chinoise de Honk Kong pour « collusion avec des forces étrangères », accusation passible d’une peine d’emprisonnement à perpétuité. Le procès a commencé il y a quatre jours. En réalité, le cardinal, avec d’autres, comme Margaret Ng, juriste, l’intellectuel Hui Po-keung, Cyd Ho, juriste ou Denise Ho, une chanteuse populaire, faisait partie du Fonds de secours humanitaire 612, créé pour aider à payer les frais de justice des personnes arrêtées lors des manifestations pro-démocratie de 2019-2020. Pour le moment, le Vatican a simplement indiqué avoir appris la nouvelle de l’arrestation du cardinal Zen et suivre « l’évolution de la situation avec une extrême attention ». Pas très courageux alors qu’il s’agit d’un véritable procès politique intenté à un représentant de l’Eglise catholique, âgé de 90 ans ! Il y a deux ans, le cardinal Zen, qui a grandi à Shanghaï, en Chine communiste, est allé à Rome avec l’espoir de convaincre le saint-père de reconsidérer son accord avec la Chine. Mais le pape, qui trouve du temps pour des audiences privées avec des célébrités telles que Leonardo DiCaprio, a refusé de recevoir un cardinal qui voulait dénoncer les répressions des communistes chinois.

Le pape François, dont les idées très progressistes sont bien connues, n’est pas pressé d’aider le cardinal et encore moins de revenir sur l’accord conclu entre le Vatican et la Chine en 2018 et renouvelé en 2020, malgré la nature dictatoriale du régime de Pékin. Pékin en profite pour se vanter de son ouverture au catholicisme alors qu’il  se sert de ces accords pour assujettir, voire persécuter encore plus les catholiques chinois.

Vous pouvez aussi aimer

6 commentaires

Picot 24 septembre 2022 - 8:42

Merci d’en parler Mr Lecaussin. Sur nos « médias » c’est silence radio. Ce Pape ne se comporte absolument pas comme devrait le faire un successeur de Saint Pierre, il est un objet de scandale.

Répondre
montesquieu 24 septembre 2022 - 11:40

N’est pas JPII qui veut. Et puis, ne veut-il pas être invité par la Corée du Nord? Alors, un vieux cardinal de Hong Kong, cet ex confetti de l’Empire britannique……..
Ce pape est inqualifiable et ce n’est pas nouveau. Il est dans l’air du temps en combattant son camp et ceux qu’il devrait protéger. Ursula n’agit-elle pas de même avec l’UE, Emmanuel avec la France et Anna Maria avec Paris?

Répondre
J C Z Gabrielian 24 septembre 2022 - 1:01

« Ce » pape n’a jamais jugé utile de lever le petit doigt pour soutenir le peuple arménien, premier pays au monde ayant décrété le christianisme comme religion d’état (en l’an 313 de notre ère)

Répondre
Obeguyx 24 septembre 2022 - 3:43

Merci Nicolas de lever encore un voile. Je suis athée et je trouve que le Pape actuel n’est pas à la hauteur de sa fonction. Hélas, il n’est pas un cas isolé, je crois que nous avons le même à la « maison » (en pire). Je ne suis pas toujours d’accord avec vous, mais où je vous rejoins (du moins je pense) c’est que la plupart des dirigeants de ce monde manquent singulièrement d’humilité et que cela risque bien de nous emmener droit dans le mur. Au fait, je n’entends toujours rien ou pas grand-chose sur les évènements en Arménie.

Répondre
Pierre Bouchet 26 septembre 2022 - 8:08

Cardinal Zen, Arménie, chrétiens sub-sahariens, Mazambique, le Pape François reste trop muet. Bien triste.

Répondre
Zygomar 2 octobre 2022 - 10:36

Au Vatican aussi y ‘ a des coups de pompes dans le cul qui se perdent…. avec quelques quelques bonnes paires de claques pour faire bon poids….

Répondre

Laissez un commentaire