Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Emily in Paris : quand trop de fiction tue la fiction

Emily in Paris : quand trop de fiction tue la fiction

par
560 vues

Emily in Paris est une série Netflix qui raconte la vie d’une jeune cadre de Chicago embauchée à Paris. La capitale y est colorée, apaisée, bref, idéale. Une image qui ne plaît guère à certains élus écologistes qui ont publié une tribune dans Libération, dénonçant une ville “sans contexte ni contrainte”, qui ne serait “ni désirable, ni même viable”. En d’autres termes, la série n’est pas assez catastrophiste et, on le sait, les écologistes aiment que l’on parle de l’environnement absolument partout, y compris lorsque ce n’est pas le sujet.

Ce qui est amusant, c’est qu’une autre partie du spectre politique pointe l’irréalisme de la série : la droite, qui s’amuse d’un Paris propre et parfaitement sécurisé, où les vols à la tire, les attaques au couteau Gare du Nord et le harcèlement sexuel n’existent pas, où l’on ne croise jamais un rat ni une poubelle éventrée. Une ville où aucun klaxon ne témoigne des embouteillages bien connus des Parisiens, et où les trottinettes électriques ne renversent pas les piétons.

Emily in Paris ne garde de la ville-lumière que ses monuments, sa romance, ses magasins, son architecture. Une ville préservée des idéologies politiques qui défigurent les Champs-Elysées ou la place du Trocadéro, où la porte de la Chapelle et Stalingrad n’existent pas et où l’on ne sait pas ce que sont des élections. Une ville où l’on ne garde que le confort de notre siècle et la beauté de ceux qui l’ont précédé. On ne sait trop s’il faut en vouloir à ladite série car après tout, le but premier de l’art est peut-être, avant d’être engagé, d’être beau, sans compter que nombre de téléspectateurs y cherchent une distraction, non une leçon. La série attire en tout cas les touristes : et si, au lieu d’être fidèle à la ville, elle l’inspirait ?

Vous pouvez aussi aimer

1 commenter

Gerard 14 janvier 2023 - 4:16

Vous avez raison cette série est une magnifique vitrine commerciale pour le tourisme à Paris et les ventes d’appartements aux américains explosent. Il s’agit évidemment d’un effet temporaire car la réalité ne permettra pas de renouveler cet effet favorable.
C’est pourtant cette vitrine utopique que les écologistes ont vendue aux parisiens.
La Mairie de Paris devrait s’en inspirer au lieu de faire du Communisme ruineux et décadent.

Répondre

Laissez un commentaire