Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Economie, démographie, espérance de vie, taux de mortalité…  La Russie de Poutine est en chute libre

Economie, démographie, espérance de vie, taux de mortalité…  La Russie de Poutine est en chute libre

par
2 129 vues

Les spéculations sur la situation économique en Russie vont bon train. Personne n’arrive à se mettre d’accord sur l’efficacité des sanctions occidentales ou sur l’état réel du pays. Toutefois, les statistiques commencent à affluer, elles sont officielles et mauvaises, voire très mauvaises. Comme il y a des chances pour qu’elles soient un peu trafiquées afin de minimiser la gravité de la situation, propagande oblige, on peut supposer que les choses vont vraiment très mal.  Nous avons déjà publié des données (PIB/hab, homicides, suicides, divorces, malades du Sida, drogues…) sur l’état réel de la Russie, le pays que Poutine donne comme contre-exemple à l’Occident décadent. En voici d’autres.

  1. Selon l’agence officielle russe (Rosstat), les recettes du budget fédéral en février 2023 étaient de 25 % inférieures à celles de février 2022 et les dépenses, supérieures de 5 %. L’explication est évidemment le coût de la guerre.
  2. Sur la même période, et contrairement à ce que certains prévoyaient, les revenus provenant de la vente du pétrole et du gaz ont chuté de 46.4 % en glissement annuel. Voir graph. 1.
  3. Depuis le mois d’avril 2022, le PIB est en chute libre tous les mois (autour de -4 %), ainsi que la production industrielle, le commerce intérieur et la fabrication de véhicules (jusqu’à 80 %). Voir graph. 2. La production industrielle chute malgré l’industrie militaire qui statistiquement est comptabilisée dans les mêmes catégories que l’industrie civile.
  4. Le taux de natalité atteint son niveau le plus bas depuis 1991 : 1.17 (voir graph. 3). La situation démographique est catastrophique alors même qu’il existe en Russie une importante minorité musulmane à forte natalité. Selon The Economist, le nombre de naissances au mois d’avril 2022 a été au même niveau que durant l’occupation partielle du pays par les nazis en 1942-43 ! Le solde démographique est de – 2 millions de personnes entre 2019 et fin 2022. La population russe a connu un pic en 1994 (149 millions d’habitants) pour tomber à 145 millions en 2021. La pandémie est passée par là aussi : on estime à 1.3 ou 1.6 millions le nombre réel de morts à cause du Covid, ce qui ferait de la Russie le deuxième pays au monde, après l’Inde, en nombre de décès (rapporté à la population). Ah, l’efficacité tant vantée par certains du vaccin Sputnik !
  5. L’espérance de vie à la naissance des Russes de sexe masculin a chuté de 68,8 ans en 2019 à 64,2 en 2021 (66 ans en 2020), donc avant la guerre d’Ukraine. Ils meurent désormais 15 ans plus tôt que les hommes en France et 18 ans plus tôt que les hommes au Japon. Et même six ans plus tôt que ceux du Bangladesh ! Voir graph. 4.

Pas très glorieux pour le camarade Poutine qui s’en prend à l’Occident. Il a déjà condamné la Russie qui mettra des années à s’en remettre.

Graphique 1

Graphique 2

Graphique 3

Graphique 4

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

7 commentaires

Broussard 11 mars 2023 - 6:48

Heil Putin !
( l’orthographe de son nom en russe )

Répondre
Zygomar 12 mars 2023 - 9:53

Orthographe en anglais.En russe c’est en cyrillique, ce que je pratique pas.
J’admets ou suppose bien entendu que vous testiez un jeu de mot….

Répondre
maxens 11 mars 2023 - 7:51

juste pas assez rapide pour être perçu par la population russe elle même…..

Répondre
Bruno GERMAIN 11 mars 2023 - 9:56

Mais PUTIN assure brillamment une croissance à 4 chiffres sur l’emprisonnement de tout opposant à son régime ensoleillé. Au fait, MARTINEZ (CGT) on ne l’entend pas beaucoup sur l’horreur ukrainienne ! Lâcheté de cette bande !

Répondre
Zygomar 12 mars 2023 - 9:56

Martinez discret par « loyauté » vis à vis du mentor historique………

Répondre
Charlo 11 mars 2023 - 5:42

@Broussard La transcription phonétique en français est bien Poutine (et non Putin qui est plutôt la transcription phonétique en anglais)

Répondre
Zygomar 12 mars 2023 - 9:59

Martinez discret par « loyauté » vis à vis du mentor historique………

Répondre