Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Des députés préconisent de porter à 15 000 euros la prime des fonctionnaires travaillant en Seine-Saint-Denis

Des députés préconisent de porter à 15 000 euros la prime des fonctionnaires travaillant en Seine-Saint-Denis

par
912 vues

Nous avons récemment eu l’occasion de vous entretenir de la « prime de fidélisation territoriale » de 10 000 euros, versée aux agents publics ayant exercé cinq années dans le département de Seine-Saint-Denis.

D’abord réservée aux agents en contact direct avec les administrés, elle a été étendue à presque tous les fonctionnaires par un décret du 4 novembre 2023.

Il est dommage que le Gouvernement n’ait pas attendu la publication du rapport des députés Christine Decodts et Stéphane Peu portant sur « l’action de l’État dans ses missions régaliennes en Seine-Saint-Denis ». Il y aurait appris que plusieurs administrations considèrent qu’il est « difficile de dresser un bilan de la prime de fidélisation territoriale alors même que seules ses dispositions transitoires ont été appliquées ».

Ainsi, le directeur académique des services départementaux de l’éducation nationale (DSDEN) estime que « la prime n’a pas eu à ce stade l’impact attendu et que les dernières données statistiques relatives aux mouvements des professeurs des écoles qui laissent apparaître un léger fléchissement entre 2021 et 2022 ne sont pas significatives ». De même, la direction générale de l’enseignement scolaire (DGESCO) estime manquer de recul et considère que « le dispositif n’a pas bouleversé l’économie d’ensemble des ressources humaines de l’éducation nationale en Seine-Saint-Denis pour le moment. Aucune inflexion majeure n’a été notée et le turnover reste important dans le département ».

En résumé, pour les directeurs d’administration, il est trop tôt pour savoir si la prime a eu des effets notables. En effet, il est prévu qu’elle soit versée au bout de cinq années de présence dans le département. Il faudra donc patienter jusqu’au 1er octobre 2025 pour en savoir plus sur son efficacité.

On peut alors s’interroger sur la récente mesure gouvernementale. Ne fallait-il pas attendre une évaluation précise du dispositif avant de l’étendre à tous les agents ?

Surtout, on ne comprend pas bien la proposition des députés Decodts (Renaissance) et Peu (Parti communiste) de réévaluer la prime pour la porter à 15 000 €. Ils balayent ainsi d’un revers de main l’avis des directeurs d’administration. Ils confirment qu’ils ne tiennent pas compte de l’évaluation des politiques publiques. Ils contribuent à creuser les déficits publics. Et ils se moquent des contribuables justes bons à verser de l’argent dans le tonneau des Danaïdes.

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

6 commentaires

Oncpicsou 8 décembre 2023 - 9:35

Pourquoi pas, mais alors il faut exercer une retenue de 15 000€ aux agents publics exerçants dans les régions « pépères ».
L’état pourrait, peut être aussi faire en sorte que la seine Saint Denis soit une région « normale »… mais ce serait trop demander à la bande d’imbéciles instruits qui nous gouverne !

Répondre
Dupond 8 décembre 2023 - 10:56

Ces 2 députés ‘ associés ‘ pour la bonne cause pensent élections difficiles dans ce département .
Ensuite quel scandale d’encourrager dans un département le travail des fonctionnaires par des primes spécifiques, certe sous conditions , C’est l’aveu même que ceratains territoires sont en marge.
L’imcompétence ou la soumission de ces personnages éclaire. Les Français doivent choisir des élus les représentants à la hauteur des enjeux. Pauvre France

Répondre
Gilles Vedun 8 décembre 2023 - 2:39

Ou ils savent d’ores et déjà qu’une évaluation (objective) des politiques publiques révélera un échec et ouvrent le plus possible le pot de confiture.

Bien à vous

Répondre
Duhamel 8 décembre 2023 - 2:58

Pourquoi les fonctionnaires auraient ils une prime pour aller travailler en Seine St Denis ? J’aimerai que les politiciens expliquent pourquoi ? Qu’y a t’il de different en Seins St Denis ? Alors on attend des explications ?

Répondre
AD59 12 décembre 2023 - 1:04

J’ai juste une question : Qui a laissé la Seine Saint Denis (le fameux 9-3) devenir ce qu’elle est aujourd’hui ? J’y ai vécu dans la décennie 70 , c’était il y a longtemps certes mais parfaitement vivable pour le commun des mortels…

Répondre
Brin 12 décembre 2023 - 9:30

Toujours les mêmes qui ont des primes l argent coule a flot dans ces départements et les autres se sont les batards de la république bon qu à payer des impôts cela suffit

Répondre