Accueil » Biden fait adopter un très coûteux plan anti-inflation

Biden fait adopter un très coûteux plan anti-inflation

par François Turenne

Joe Biden restera comme l’un des présidents les plus dépensiers de l’histoire des États-Unis. Après avoir fait adopter un plan de relance post-covid de 3 000 milliards de dollars  et un autre pour les infrastructures de 1 200 milliards de dollars, les sénateurs démocrates ont voté en faveur d’un plan anti-inflation de 430 milliards de dollars. De nombreux économistes ont estimé que les milliers de milliards de l’année dernière avaient justement nourri une inflation galopante qui dépasse 9%. Pour y répondre, Biden dépense encore plus.

C’est bien à une étatisation accrue de l’économie américaine que nous assistons.

Quand on y regarde d’un peu plus près, on voit que 370 milliards, soit la majeure partie des dépenses, sont consacrés à la lutte contre le changement climatique. Le gouvernement va subventionner jusqu’à 7500 dollars d’aides pour l’achat d’un véhicule électrique et l’installation de panneaux solaires sera prise en charge à hauteur de 30%. Le reste des crédits subventionnera des médicaments. Plusieurs membres de l’aile gauche du Parti démocrate voulaient faciliter la création de maternelles et d’universités publiques, mais la mesure a été rejetée. Les Républicains ont dénoncé le coût exorbitant du plan, qui sera couvert par l’instauration d’une taxe minimum de 15% sur les sociétés au chiffre d’affaires supérieur à 1 milliard de dollars. En somme, Joe Biden réhabilite le bon vieux « tax and spend », cher aux socialistes.

Vous pouvez aussi aimer

3 commentaires

Obeguyx 10 août 2022 - 9:56

Et dire que TOUT le monde crachait sur Trump et est prêt à recommencer !!! On dit qu’il n’y a pas plus sourd que celui qui ne veut rien entendre, mais il y a pire : « Il n’y a pas plus aveugle que celui qui ne veut rien voir ». Tous les Occidentaux sont à 80 % à mettre dans ce triste panier. Le conflit qui pointe leur mettra-t-il la tête à l’endroit ? Je ne me risquerais pas à un diagnostic tant nous sommes devenus cons !!!

Répondre
Almaviva 10 août 2022 - 4:54

Les américains vont regrettés TRUMP ! Sous sa présidence l’économie tournait bien, le chômage baissait, et le wokisme était plus discret! Ils sont en train de goûter au socialisme :
Je pense qu’en novembre les démocrates vont prendre une culotte électorale !

Répondre
PAL 14 août 2022 - 9:13

Une discussion sur Trump est pratiquement impossible. C’est un rejet viscéral. Ce serait intéressant de sortir une étude socio/psychologique sur le rejet de Trump et les motivations de ce rejet.

Répondre

Laissez un commentaire