Accueil » Une grève de la faim pour appeler la gauche à une primaire

Une grève de la faim pour appeler la gauche à une primaire

par Adélaïde Motte

Si cette présidentielle n’est pas toujours intéressante sur le plan des programmes, au moins, elle propose du spectacle. Dernier numéro en date : la grève de la faim entamée par les militants de la « Primaire populaire » pour appeler à une primaire de la gauche. Une initiative menée par Pierre Larrouturou, député européen très habitué à ce mode de militantisme. Il a déjà cessé de se nourrir trois fois pour appeler à la création d’une “vraie taxe sur les transactions financières” et pour un renforcement du budget de l’Union européenne en faveur du climat et de la santé. On ne sait ce qu’il faut craindre : que la grève réussisse ou qu’elle échoue.

You may also like

2 commentaires

Teisserenc 16 janvier 2022 - 10:44

Puissant argument politique.

Répondre
Vignaud Claude 21 mars 2022 - 3:35

Un petit jeûne de temps à autre ne peut faire de mal à personne, surtout pas aux socialistes qui se sont gavés au travers des années depuis 81

Répondre

Laissez un commentaire