Accueil » Plus de 400 jets privés à Glasgow pour la COP26

Plus de 400 jets privés à Glasgow pour la COP26

par Philbert Carbon

Environ 30 000 mille personnes se seront rendues à Glasgow entre le 31 octobre et le 12 novembre pour la COP26. Principalement pour échafauder des plans destinés à faire baisser les émissions de gaz à effet de serre.

Trente mille personnes, voilà qui doit générer énormément de pollution, de consommation de carburants et d’électricité, de production de rapports… bref d’émission de gaz à effet de serre.

Mais le pompon du « faites ce que je dis et surtout pas ce que je fais » a sans doute été remporté par Boris Johnson, le prince Albert de Monaco, Ursula von der Leyen, le prince Charles, Jeff Bezos et les 400 autres VIP qui ont emprunté un jet privé pour se déplacer à la COP26. Un moyen de transport, nous dit le quotidien anglais Daily Mail, qui émet 10 fois plus de gaz à effet de serre par personne qu’un voyage sur une ligne régulière.

Quant à Joe Biden, il s’est déplacé avec 4 avions, 1 hélicoptère, 20 voitures dont « Cadillac One », sa limousine de plus de 7 tonnes qui consomme 34 litres de carburant aux 100 km.

Et si, à Glasgow, on prenait la décision de ne plus organiser de COP ?

You may also like

3 commentaires

Obeguyx 7 novembre 2021 - 9:15

Plus de 400 jets privés à Glasgow pour la COP26
Et ailleurs non plus. Que d’économies alors réalisées, car il n’y a pas que l’écologie dans la vie, la vraie vie…

Répondre
Teisserenc 7 novembre 2021 - 11:30

Plus de 400 jets privés à Glasgow pour la COP26
Bravo ! Laissez-faire, tous ces écolos-socialos-etc… et leurs domestiques politiques grimpent allègrement la roche Tarpéiene. Laissons-les arriver en haut !

Répondre
AlainD 8 janvier 2022 - 3:16

Plus de 400 jets privés à Glasgow pour la COP26
A quoi peut bien servir tout ce grand cirque sinon à permettre à des gens nantis de s’offrir un voyage où ils auront à boire et manger à satiété ? Tout le reste n’est qu’empilement de voeux pieux pour se donner bonne conscience.

Répondre

Laissez un commentaire