Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Une enquête européenne sur le populisme inquiétante pour la France

Une enquête européenne sur le populisme inquiétante pour la France

par
1 238 vues

La Fondation pour l’innovation politique (Fondapol) vient de faire paraître une longue enquête (56 pages) dans les 27 pays de l’Union européenne et au Royaume-Uni intitulée « Les Européens abandonnés au populisme ». Elle en conclut que la plupart des électeurs européens partagent les idées qui fondent le projet européen, et que « ceux qui votent pour les partis populistes ne se retrouvent pas dans le double repli national et autoritaire prôné par le discours populiste ». L’enquête se veut donc plutôt rassurante.

Il n’en demeure pas moins que certaines réponses spécifiques à la France ne laissent pas d’apparaître inquiétantes et qu’elles participent d’une exception française peu reluisante :

  • A la question « la mondialisation offre plus d’inconvénients que d’avantages », la moyenne de l’Union européenne est de 30 % quand les sondés français répondent ainsi à 45 %, le taux le plus élevé des 27 et du Royaume-Uni ;
  • A la question de savoir si la participation de son pays à l’Otan est une bonne chose, la moyenne de l’Union européenne est de 65 %, en France 9 points de moins ;
  • A la question de savoir si « les réseaux sociaux (Meta/Facebook, Instagram, X/Twitter, WhatsApp…) ont un pouvoir trop important dans l’information et le débat public », et si « l’UE devrait pouvoir les contrôler davantage », la moyenne de l’UE est de 73 %, en France 6 points de plus, au second rang ex-aequo du taux le plus élevé.

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

4 commentaires

Eric Pecquerie 10 juin 2024 - 9:37

Un peu court. Ce minuscule article laisse sur sa faim.

Répondre
Oncpicsou 10 juin 2024 - 3:18

Ce sont des chiffres. On peut aussi faire dire à ces chiffres que les français n’ont tellement plus confiance dans les élites qui les dirigent que se lancer dans la bataille mondialiste mal commandés leur fait peur.
Courir le 100m équipé en plongeur sous marin n’est pas très enthousiasmant.
Monteriez vous dans la voiture d’un individu qui n’a pas le permis sans appréhension?
Depuis De Gaule, la dynastie des présidents fainéants à forgé un peuple de veaux qui ne rêve plus que d’un état protecteur, et qui a peur de tout même de l’Europe.
Effectivement, c’est inquiétant.

Répondre
Duhamel 10 juin 2024 - 5:26

Et surtout ce que craignent le plus les français
c’est le travail !!!

Répondre
Duhamel 10 juin 2024 - 6:03

Posez vous les bonnes questions Mr Macron :
1 femme 91 ans massacrée par un pakistanais
1 femme 40 ans violée par 2 pakistanais
si ces personnes avaient été expulsées 1 femme serait encore en vie . Ces migrants ne viennent pas pour s’intégrer ni pourtravailler , nos politiciens croient encore au PereNoel !

Répondre