Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Réforme fiscale : il faut regarder ce qui s’est passé en 1986

Réforme fiscale : il faut regarder ce qui s’est passé en 1986

par
30 vues

La nostalgie pour la Loi sur la réforme fiscale de 1986 est de retour à Washington ces jours-ci, et ce n’est rien d’étonnant. Le projet de loi 86 sur l’impôt, qui a économisé des centaines de milliards de dollars en allégements fiscaux et a porté l’impôt à des taux plus bas, a été un triomphe. A Washington aujourd’hui on est immobilisé par les intérêts particuliers et un triomphe serait le bienvenue.

Examinez la liste des 10 principaux allégements fiscaux, ou « dépenses », telle que publiée par le Comité mixte sur la fiscalité:

– Déduction des intérêts hypothécaires sur les maisons occupées par le propriétaire,

– Exclusion des cotisations de l’employeur pour l’assurance maladie

– Exclusion des cotisations de retraite et les revenus

– Taux réduit de l’impôt sur les dividendes et les gains en capital

– Exclusion de l’assurance-maladie des prestations

– Crédit de revenu

– Déduction des impôts nationaux et locaux

– Déduction pour dons de bienfaisance

– Crédit d’impôt pour enfants

– Exclusion des gains en capital au moment du décès

Toutes ces « niches » représentent des dizaines de milliards de dollars. Les supprimer ou les aménager permettrait de faire une vraie réforme de la fiscalité.

En 1986, ces principes ont été suivis : «les gens avec des revenus égaux doivent payer des impôts égaux,» et «le marché est un facteur de répartition plus efficace des ressources que les Comités du Congrès. » Il reste à faire la même chose aujourd’hui.

Alan Murray, Résumé, 21/03. Lire l’article .

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire