Accueil » Le petit âge glaciaire, une leçon pour les écologistes

Le petit âge glaciaire, une leçon pour les écologistes

par Nicolas Lecaussin

Les écologistes devraient absolument lire cet ouvrage – Nature’s Mutiny (La révolte de la Nature) – qui vient de paraître chez Liveright. L’auteur, l’historien et journaliste Philipp Blom, raconte que pendant le grand hiver de 1620, une personne pouvait se rendre d’Asie en Europe en traversant la glace du détroit gelé du Bosphore ! Durant l’hiver encore plus rigoureux de 1657, le sol danois a tellement gelé que l’armée suédoise a marché du Jutland à Copenhague sur la glace. En 1683, à Londres, sur la Tamise gelée, la glace était tellement épaisse qu’on pouvait organiser des courses de traîneaux, installer des boutiques et même quelques maisons closes en toute illégalité.

Ces faits se sont produits pendant le « petit âge glaciaire », un dérèglement climatique qui a eu lieu entre 1400 et 1850 environ. Philippe Bloom a consulté de nombreux documents, témoignages et écrits de cette période et essaie d’expliquer les grands événements historiques de ces années – la guerre de trente ans, les guerres civiles anglaises, la Fronde en France, les révoltes contre la monarchie espagnole, les troubles dynastiques au sein de l’empire ottoman et la transition violente des dynasties chinoises Ming et Qing – en ajoutant des causes climatiques aux bouleversements religieux sociaux, politiques et économiques déjà bien connus. Les historiens devraient probablement prêter attention à ses arguments sans pour autant changer les interprétations « classiques » de ces moments.

Mais ce qui est au moins aussi intéressant c’est le dérèglement climatique lui-même, dû probablement aux effets combinés d’une activité solaire anormale, de courants océaniques changeants et de plusieurs éruptions volcaniques. Les hommes n’y étaient pour rien. Au contraire, on est frappé, toujours en lisant ce livre, de leur extraordinaire capacité d’adaptation durant cette période, qu’ils ont passée sans cesser de faire du commerce, s’appuyant sur le marché jusqu’aux débuts de l’ère industrielle. Ni taxes, ni impôts pour réguler le climat, ni GIEC, ni énergies renouvelables. Période très difficile de changements climatiques de laquelle l’homme est sorti indemne grâce à sa capacité d’innovation. Beau sujet de méditation pour nos écologistes.

Vous pouvez aussi aimer

4 commentaires

Crioux 14 mai 2019 - 6:32

Pas de dérèglement, juste des cycles naturels.
La seule avec laquelle je n’en suis pas d’accord c’est de parler de dérèglement , ou activité anormale.
Ce sont des cycles naturels, tout à faits normaux. Et ça s’est reproduit régulièrement dans le passé. Toute les périodes chaudes ont été des périodes prospères qui ont vu naître les premières civilisations, et toutes les périodes froides des périodes de famine, chute des empires et de migration. Le little ice age a été légèrement différent à cause que l’humanité commençait à avoir de la technologie et des moyens pour mieux s’adapter.
Le réchauffement qu’on a connu ensuite était aussi tout à fait naturel. Et il est terminé depuis 20 ans. On commence à retourner dans un cycle froid pour au minimum 30 ans, ou au pire un autre cycle froid du même genre que le little ice age
https://images.app.goo.gl/fP6HyGzytcwzqwv78

Répondre
Mermillon 16 mai 2019 - 10:30

Traduction
Bonjour,

le livre dont vous parlez est-il traduit en français ?
Merci

Répondre
Nicolas Lecaussin 16 mai 2019 - 10:53

Re : Traduction
Malheureusement, non. Pas encore…

Répondre
Mermillon 16 mai 2019 - 11:26

C'est bien dommage. Merci.

Répondre

Laissez un commentaire