Accueil » « La bête et le venin ou la fin du communisme», par Vladimir VOLKOFF

« La bête et le venin ou la fin du communisme», par Vladimir VOLKOFF

par Brigitte Clavel
Il y a juste trente ans, Vladimir Volkoff écrivait un petit manifeste qu’il est intéressant de relire aujourd’hui tandis que Poutine est en train d’envahir l’Ukraine.

Si « l’homo sovieticus » est par définition avide de maîtriser le monde, ignorant qu’on peut vivre autrement que dans la peur et la pauvreté, et désireux de supprimer la foi, non seulement la foi chrétienne, mais la foi tout court, peut-on croire le communisme fini ?

Si son seul but est de détruire l’ancienne société jugée exploiteuse, si son seul impératif est la conquête, son seul crime l’échec, sa seule morale la réussite par n’importe quel moyen, peut-on croire le communisme fini ?

Si le servage est remplacé par la tutelle de l’intelligentsia qui détourne l’affection naturelle de l’homme pour les siens au profit d’une idéologie humanitaire fictive, peut-on croire le communisme fini ?

Boris Eltsine s’est reconnu coupable d’avoir été parmi les premiers du parti communiste à appauvrir son pays, à gaspiller des millions d’heures d’éducation marxistes-léninistes pour l’abrutissement du peuple, est-il pour autant permis de croire le communisme fini ?

La famille impériale est canonisée, et les chrétiens morts pour leur foi sont les « Nouveaux Martyrs », peut-on pour autant espérer le communisme fini ?

Et si Kiev, la « mère des villes slaves », et l’Ukraine, le berceau orthodoxe de la Sainte Russie, sont rayées de la carte, peut-on croire le communisme fini ?

Si le communisme était une maladie, si les pays de l’Est, l’Afghanistan, l’Angola, le Nicaragua étaient ses métastases, si les Chinois étaient ses contaminés, alors il pourrait, comme tout malade, faire une rechute…

Et c’est là que l’essayiste peut être prophète…

http://panoramadelectures.over-blog.com/

Acheter le livre

You may also like

1 commenter

D. Wilmot 5 mars 2022 - 10:00

Une question simple: qu’est-ce que le Saint Siège attend pour consacrer la Russie au Cœur Immaculé de Marie comme demandé, sauf erreur, en 1917 lors de ses apparitions à Fatima? au lieu de consacrer tant de temps en bisous-bisous avec l’Église Orthodoxe de Russie qui copine étroitement avec Poutine, avec les résultats que l’on voit aujourd’hui…

Répondre

Laissez un commentaire