Accueil » Les popriétaires-bailleurs veulent la suppression des aides à la pierre

Les popriétaires-bailleurs veulent la suppression des aides à la pierre

par IREF

Les propriétaires-bailleurs ont souhaité jeudi la suppression des aides « à la pierre », qui favorisent la construction de logements sociaux, en les remplaçant par des aides financières « à la personne ».

« En supprimant les aides à la pierre, les 6 millions de ménages locataires bénéficiant actuellement d’aides pourraient toucher 6.666 euros par an, ce qui correspond au loyer moyen qu’ils payent », a déclaré Jean Perrin, président de de l’Union nationale de la propriété immobilière (UNPI).

M. Perrin, qui présentait un rapport de l’Institut de recherches économiques et fiscales (IREF) intitulé « la vérité sur le logement social « , a demandé au gouvernement d' »accélérer la privatisation des HLM, par la vente aux locataires et la création d’agences immobilières à vocation sociale ».

Voulant réserver les logement sociaux aux 20% des ménages les plus modestes, alors que 60% de la population y a théoriquement accès aujourd’hui, l’UNPI entend que soit « subordonné le droit au maintien dans les lieux des locataires HLM au strict respect de conditions de ressources ».

M. Perrin souhaite également la suppression de l’article de la loi Solidarité et de renouvellement urbain (SRU), datant de 2000, qui impose un quota de 20% de logements sociaux pour les villes de plus de 3.500 habitants, jugé pourtant « très positif » par le gouvernement.

L’UNPI, qui revendique 250.000 adhérents, se présente comme la seule organisation représentant les propriétaires immobiliers privés.

You may also like

Laissez un commentaire