Accueil » Egalité des chances : ce que le passé (ou l’étranger) nous apprend sur ce qui marche vraiment

Egalité des chances : ce que le passé (ou l’étranger) nous apprend sur ce qui marche vraiment

par Jean-Philippe Delsol

Emmanuel Macron était en visite à Clermont-Ferrand ce mardi afin de promouvoir l’égalité des chances. Mais l’égalité des chances fait toujours courir le risque que la société soit toute entière déresponsabilisée, comme l’est une grande partie de la France d’aujourd’hui qui ne paye plus elle-même ses cotisations de sécurité sociale, de retraite et d’assurance chômage, pas plus que l’école de ses enfants ou l’Ephad de ses parents. Elle enfonce insensiblement les gens dans un collectivisme doux qui les enchaîne plus qu’il les libère.

Lire l’interview de Jean-Philippe Delsol sur le site Atlantico

Vous pouvez aussi aimer

1 commenter

Werner 10 septembre 2020 - 8:00

la fausse "charité"
on doit obéir aux ordres de celui qui nous nourrit!

Répondre

Laissez un commentaire