Accueil » Encadrement des loyers

Encadrement des loyers

par Nicolas Lecaussin

Dans un Voeu du 12-13 novembre sur l’encadrement des loyers, le groupe UMP Paris cite les travaux de l’IREF consacrés au logement et aux conséquences néfastes du contrôle des loyers. Celui-ci débouchera sur une baisse des investissements et sur une envolée des loyers.

Documents joints

 

You may also like

5 commentaires

synésios 15 novembre 2013 - 5:58

Beresina
J'ai une location avec un très bon locataire depuis dix ans , avec 25 ans d'expérience de locations et comme bien d'autres j'ai essuyés des pertes et beaucoup de problèmes,de tracasseries, des soucis, du temps, de l'argent et de l'écoeurement.

SI celui ci partait maintenant , je ne relouerai pas, , je verrais autrement la gestion du patrimoine qu'on s'est construit.

A vrai dire je préfère me faire maigrir quoi qu'l en coûte plutôt que de nourir les compagnies d'assurance et l'état totalitaire…

je pense que des gens qui se croient à l'abri et au dessus de tout vont presser le citron jusqu'au dernier jus

Difficile à faire comprendre à un (bon) locataire qu'il sera un peu plus la victime de cette politique, il l'est déjà

Répondre
Marquais des Lambert 15 novembre 2013 - 6:50

apprentis sorciers
Ces naïfs gonflés d'orgueil qui nous gouvernent veulent se substituer aux lois de l'offre et de la demande qui régissent toutes les activités humaines depuis des siècles.
Et plus ils réglementent, contrôlent, innovent, régissent….plus on s'enfonce dans le désordre et
le provisoire!
tout ça finira très mal et, comme d'habitude, on ne jugera jamais les véritables responsables qui agissent sous nos yeux en toute inconscience !

Répondre
Un petit propriétaire en colère 16 novembre 2013 - 11:51

Pour infos
J'ai acquis un logement il y a quelques années avec un locataire.
Je suis en procédure depuis 2 ans avec ce locataire peu scrupuleux, qui a propfité pleinement de ses avantages sociaux.
Afin d'éviter la procédure, j'ai subit le caractère de plus en plus agrésif de ce locataire, j'ai fait tout ce qu'il me demandé, et puis j'ai est eu assez de proposer des solutions pour trouver des arangements qui n'auraient pas dû exister ( échéancier, travaux, etc…)
Ce locataire a bien compris qu'il pouvait aller trés loin et il n'était jamais satifait. C'est pour cela qu'il ne payait pas les loyers.
Pendant 2 ans j'ai donc subit ces 4 volontés, et puis je me suis lassé.
Après les impayés, les avocats, les huissiers, les serruriers, les témoins, les inventaires, le tribunal, les assistantes sociales, les associations de consommateurs (qui n'ont plus voulus défendre ce locataire), les insultes, les humiliations, les menaces, etc …Je suis dégouté, en 6 ans de location, j'ai suis rendu à l'équivalent de 3 ans de loyers en frais de procédure et je n'ai rien récupéré et je pense ne rien avoir.
Bref, ce locataire est actuellement relogé dans un autre appartement et je plein le propriétaire.
Pour ma part, cette expérience a non seulement un impact sur mes finances, mes projets, mais aussi des répercutions sur la santé morale de ma personne et ma famille.
Il est intolérable, qu'il ne puisse y avoir aucun recours face à une telle situation qui protège les locataires mal honnête et punisse les petits propriétaires par des frais trés importants.

Répondre
Astérix 16 novembre 2013 - 1:12

La connerie encadrée
La Pays du monde le plus crétin est sans conteste la France socialo bolchévique. Prenez n'importe quel domaine. La France est cuite et archi cuite et ne s'en relèvera pas tant que les Français ne comprendront rien à l'économie.

Répondre
Astérix 16 novembre 2013 - 1:36

Les champions de l'intelligence !
L'UMP est socialiste. N'attendez rien. Ils nous ont largement démontré qu'ils étaient incapables de créer un VÉRITABLE système libéral seul en mesure de faire repartir l'économie.
Prenez n'importe quel domaine, ce n'est que bureaucratie, soviétisme, contraintes et imbécilité, à l'image de nos socialos étatistes.
Lorsque les Français seront ruinés, ils commenceront peut être à réfléchir.

Répondre

Laissez un commentaire