Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Loi Climat : l’environnement plutôt que l’humain

Loi Climat : l’environnement plutôt que l’humain

lundi 19 avril 2021, par Adélaïde Motte

L’Assemblée nationale a adopté en première lecture l’article 52 de la loi Climat. Celui-ci dispose que “L’autorisation d’exploitation commerciale ne peut être délivrée pour une implantation ou une extension qui engendrerait une artificialisation des sols”. Autrement dit, si cette loi entre en vigueur telle quelle, il ne sera plus possible de créer un centre commercial dans une zone encore non bâtie. Les écologistes accordent cependant une dérogation aux centres de moins de 10 000m², sous plusieurs conditions. Par exemple, le centre commercial doit marquer une continuité avec le “tissu urbain existant”.

La loi Climat, avec son lot de contraintes, de taxes et d’interdictions, ne déçoit jamais. L’Etat a détruit les petits commerces à coups de pistes cyclables, de taxes, d’impôts et de normes. Il s’attaque maintenant aux grandes surfaces. Rappelons à l’Etat qu’une entreprise ne construit pas un centre commercial pour le plaisir de détruire des sols, contrairement à lui lorsqu’il construit des éoliennes. Si un centre commercial se construit, c’est qu’il peut avoir des clients.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Loi-Climat-l-environnement-plutot-que-l-humain

Messages

  • L’humain, la société, nos anciens qui ont trimé toute leur vie et ceux d’aujourd’hui qui font la richesse du pays, Rien à faire. Cette nouvelle génération en Macron en tête de la Marche n’en a que faire. Même le pays France ne les intéresse plus Mais hélas que dire de la majorité des Français qui n’ont qu’un seul objectif dans la vie "ne plus travailler" et avoir un revenu confortable pour se payer des vacances tous les deux mois et quelques escapades en intermédiaire. Comment peut-il en être autrement dans un pays ou l’argent coule à flots pour les uns et pour les autres, dans un pays ou l’exemple donné par de nombreux services publics est de travailler 20 h avec des RTT à prendre de droit, dans un pays qui attire la misère du monde entier soigné et entretenu mieux que de nombreux salariés créant de la richesse, dans un pays ou même les soins deviennent difficile pour ceux qui font la richesse, dans un pays ou la majorité des individus sont nés avec le seul objectif de se faire entretenir par ceux d’autres pays qui n’ont pas la même vision des choses. Heureux encore d’être dans l’Europe pour avoir une monnaie forte mais là aussi cela ne saurait durer et ce jour là, le nouveau franc en Marche aura une valeur de misère et tous les biens de ceux qui ont fait preuve de fourmi auront disparu. Situation peu enviable mais très proche de nous.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière