Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Débat de la primaire écologiste sur LCI : Yannick Jadot pris en flagrant (...)

Débat de la primaire écologiste sur LCI : Yannick Jadot pris en flagrant délit de mensonge

jeudi 9 septembre 2021, par Aymeric Belaud

Mercredi 8 septembre 2021 a eu lieu le premier débat de la primaire écologiste sur LCI, animé par Ruth Elkrief. L’émission s’est révélée par moment lunaire, en dehors des réalités, voire totalitaire. L’un des candidats, Jean-Marc Governatori, a notamment estimé que la nourriture vegan généralisée et la fin de la voiture individuelle faisaient partie du « sens de l’histoire ». Mais le débat s’est aussi basé sur le mensonge. Yannick Jadot a affirmé que « la France était le seul pays d’Europe où un agriculteur en conventionnel touche davantage de subventions qu’un agriculteur en bio. ».

C’est tout simplement faux. En effet, et une étude de l’IREF le démontre, les subventions sont plus élevées pour les agriculteurs bio en particulier pour le maraîchage, le lait et la viticulture.

Les subventions par vache en agriculture biologique sont près de 20 % supérieures à celles de l’agriculture conventionnelle. Et comme les fermes de vaches laitières bio sont 20 % moins productives, le litre de lait « bio » est en réalité subventionné au moins 50 % de plus que le lait conventionnel !

Qui plus est, le gouvernement avantage l’agriculture biologique dans l’attribution des aides de la PAC. Les aides publiques à l’agriculture biologique vont augmenter de 36%, et l’enveloppe pour les agriculteurs qui vont entamer une conversion à l’agriculture biologique va passer de 250 à 340 millions d’euros par an.

Visiblement, les mensonges sont les seuls argumentaires des candidats (démagogues) écologistes.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Debat-de-la-primaire-ecologiste-sur-LCI-Yannick-Jadot-pris-en-flagrant-delit-de-mensonge

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière