IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


Flashcode 2 url IREF - Institut de Recherches Économiques et Fiscales
Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
https://fr.irefeurope.org/5854



L’informatique quantique va bouleverser le monde

Les progrès de l’informatique quantique laissent entrevoir un remodelage radical des connaissances humaines et de l’innovation technologique. Mais ils pourraient aussi profondément affecter la sécurité internationale en modifiant l’équilibre politique et économique mondial des pouvoirs.
De nombreux pays - en particulier les États-Unis et la Chine – sont parfaitement conscients et des promesses etdes périls d’une révolution quantique. Ils tentent tous de mettre au point des strategies qui leur permettraient d’en tirer un maximum de profit en évitant les risques les plus importants.

Fin août 2020, l’administration Trump a annoncé un programme d’un milliard de dollars pour renforcer le leadership américain en informatique quantique et en intelligence artificielle. Plus de 300 millions proviennent de l’industrie et des universities, destines à créer cinq nouveaux centres de recherche au sein du ministère de l’Énergie. Et 140 millions de dollars iront à la National Science Foundation. Il est évident que les Etats-Unis veulent ainsi répondre aux progrès de la Chine dans ce secteur.
En 2016, la Chine a surpris de nombreux observateurs lorsqu’elle a lancé le premier satellite d’expérimentation scientifique quantique connu en orbite terrestre basse. Ce satellite (surnommé Micius, du nom d’un philosophe et scientifique chinois du Ve siècle), a été utilisé en 2017 pour organiser un appel vidéo chiffré quantique entre des scientifiques chinois et australiens. Il y a tout lieu de croire que d’autres avancées sont imminentes. Le nombre d’articles scientifiques citant la recherche technologique chinoise augmente. . En 2014, la Chine déposait déjà à peu près le même nombre de demandes de brevets en informatique quantique que les États-Unis. En 2017, deux fois plus. Elle est en train de gagner ses gallons de chef de file et de pays innovateur au sein de la communauté international.
Commentaire Robert Young, directeur du Lancaster Quantum Technology Center et professeur adjoint à l’Institut des sciences fondamentales et frontières de Chengdu : « Les Chinois ont raté la révolution numérique, ce qui les a vraiment fait reculer, eux et leur économie. Il ne veulent plus être surpris en train de faire la sieste. »
Mais qu’est-ce que l’informatique quantique ? Et pourquoi est-ce un champ de concurrence si important dans la compétition tous azimuts que se livrent les États-Unis et la Chine pour le leadership technologique ?
Lire la suite sur le du GIS
Pour une connexion gratuite :
Link : https://www.gisreportsonline.com/cl ... ... ... ...
Code : GIS_IREF

Partager cet article :

Autres lectures ...

Le cognac : 60 000 emplois et 98 % de la production pour l’exportation
Aymeric Belaud,

Le cognac : 60 000 emplois et 98 % de la production pour l’exportation

Gare aux mesures protectionniste !

A quoi servent les dividendes
Patrick Simon,

A quoi servent les dividendes


Sanofi et Covid 19 : il faut respecter la propriété intellectuelle et faire confiance au marché
Nicolas Lecaussin,

Sanofi et Covid 19 : il faut respecter la propriété intellectuelle et faire confiance au marché

Chloroquine : ne sacrifions pas la raison sur l’autel de l’urgence
Benjamin Faucher,

Chloroquine : ne sacrifions pas la raison sur l’autel de l’urgence



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

Messages (1)

Dégâts prévisibles

le 1er octobre, 06:28 par Laurent46

Au regard du bilan gain et dégâts sociétales dû à l'informatique, de l'avidité des animaux humains et de leur haine permanente envers tous ceux qui ne pas de leur avis sans oublier les idéologues je crains le pire pour l'avenir et toutes ces nouvelles technologies à venir n'ont qu'un objectif devenir des armes destructrices. Parfois, dans mes rêves les plus fous j'arrive à me demander si la disparition subite de civilisations anciennes et les animaux du monde ne sont que le résultat de le bêtise des animaux humains et non d'une quelconque comète venant de l'univers. Cette bêtise grossit de mois en mois au point ou la moindre étincelle ou simplement mot mal placé ou dit dans le feu d'un flot de paroles entre le monde politique et médiatique, y compris et surtout les réseaux sociaux peut aujourd'hui déjà anéantir le monde. On nous dit qu'autrefois la voiture était considérée comme dangereuse, oui mais les moyens de diffusion, de destruction et les dégâts de mésentente n'étaient pas les mêmes tout comme les besoins boulimiques et la certitude d'être au-dessus de tout de certains animaux humains. De gros dégâts sont prévisibles.

- Répondre -

 css js



FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies