Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


IREF - Institut de Recherches Économiques et Fiscales
Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
https://fr.irefeurope.org/5129

par ,

0.66 centimes d’euros le litre de diesel ! Grâce à l’innovation et au marché libre

Aux Etats-Unis, 1 gallon (3.78 litres) de diesel coûte 2.83 dollars ou 2.50 euros. Ce qui veut dire qu’un litre de diesel coûte 0.66 centimes d’euros. Plus de deux fois moins que le prix du litre en France. Quelles sont les raisons de cette différence ? Les taxes n’expliquent pas tout, même si elles ne représentent que 18.4 % par gallon au niveau national américain (auxquelles s’ajoutent souvent aussi les taxes des états).

Il y a quelques années, contrairement à la France, l’Amérique a choisi d’intensifier l’exploration des champs pétroliers grâce à la fracture hydraulique et au forage horizontal. La production de pétrole a triplé en moins de 10 ans et augmenté de plus de 20 % rien que l’année dernière. Au début de l’année 2018, les Etats-Unis avaient déjà dépassé l’Arabie Saoudite et la Russie en production de pétrole, ils sont donc devenus les premiers producteurs au monde. Dans les années 1970, tout le monde craignait les humeurs des 15 membres de l’OPEC, aujourd’hui, l’Amérique est en train de briser leur domination et de s’en passer complètement. C’est d’abord l’innovation technologique qui a permis cela. Les grandes réserves du bassin permien (Texas et Nouveau Mexique), de l’Alaska et le schiste du Dakota du Nord ont été découvert en grande partie grâce aux drones thermiques. Le forage horizontal, plus respectueux de la terre, a remplacé ou complété le forage vertical. La productivité a augmenté tous les ans, à tel point que même à 30 dollars le baril, le profit est au rendez-vous !

Autre atout, les suppressions de réglementations environnementales proposées par Trump en 2017 ont largement contribué à cette hausse de production et ont facilité les investissements dans les régions ayant des gisements importants comme l’Alaska. Contrairement aux prévisions catastrophistes des ayatollahs de l’écologie, les réserves de pétrole ne s’épuisent pas, elles sont même de plus en plus nombreuses. Il faut juste faire confiance à l’innovation et au marché libre, et non aux politiques dogmatiques (en France, même la recherche sur l’exploitation du gaz et du pétrole de schiste est interdite !).

Partager cet article :

Autres lectures ...

Enseignements et avertissements de « l’affaire russe »
ou l’échec des fanatiques anti-Trump

Aéroports de Paris : comment privatiser ?


3 mauvais arguments contre la privatisation de la société Aéroports de Paris

L’Amérique ne sera jamais socialiste comme la France !



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

Messages (5)

Pétrole et changement climatique

le 28 décembre 2018, 07:56 par Hub

Effectivement aux USA les hydrocarbures sont moins chers. Leur indépendance pétrolière est à court terme excellente pour eux.
Pourtant il subissent déjà les changements climatiques avec avec une rare violence (Incendies cyclones). Ces phénomènes ne vont pas s’arrêter brutalement. Ils s'installent pour le moyen et le long voir le très long terme. Ces dérèglements climatiques vont coûter de plus en plus chers. De plus ce ne sont pas que les états unis qui sont impactés mais la planète entière. Monsieur Trump se trompe d'époque.

29 décembre 2018, 14:59 - Dominogris

D'où tenez-vous ces informations sur les catastrophes climatiques, démenties par exemple, par les assureurs ?

- Répondre -

Des chiffres et des lettres

le 28 décembre 2018, 08:14 par Ronald

0,66 euro ou 66 centimes d’euro plutôt ; il y a vingt ans le gallon était à 1 dollar ; le prix a été multiplié par 2,83 depuis et les américains ne sont pas dans la rue ?

- Répondre -

Des chiffres et des lettres

le 28 décembre 2018, 09:03 par Ronald

0,66 euro ou 66 centimes d’euro plutôt ; il y a vingt ans le gallon était à un dollar us ; + 183 % depuis et les américains ne sont pas dans la rue ?

- Répondre -

0,66€ le litre mais à quel prix

le 28 décembre 2018, 09:11 par Guillaume

Ont-ils fait le bon choix de ce libéralisme et de cette exploitation pétrolière quand on voit la pollution de l’eau et le développement des maladies engendrés.
Un avantage : bientôt pouvoir faire son plein de carburant au robinet !!!!

- Répondre -

Pas sérieux

le 30 décembre 2018, 12:15 par Ben&Jack

Difficile de croire ce que raconte un journaliste quand il écrit une énormité sur le prix du carburant !
Surtout qu’il explique son calcul : 2,50/3,78 = 0,0066 !
De plus, écrit à l’anglo-saxonne... (séparateur point au lieu de virgule en français)
Un tel manque de rigueur est inquiétant et ne peut qu’entraîner le doute sur tout ce que vous publiez

1er janvier, 10:00 - Shogun

Concernant l’observation futile de ce dernier intervenant,rappelons-lui les règles de bases en arithmétique : combien y a t-il de litres de diesel à 0,75 dollar dans 2,83 dollars ?

- Répondre -

 css js

FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies