Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Une contribution de solidarité ou l’hypocrisie du gouvernement

Une contribution de solidarité ou l’hypocrisie du gouvernement

par
143 vues

Pour ne pas démentir ses propos, Bruno Le Maire, ne parle plus aujourd’hui de la taxe sur les « superprofits » à laquelle il s’était explicitement opposé à de nombreuses reprises dans la presse. Il se demandait même ce que voulait dire le mot « superprofit », et expliquait qu’il était impossible de le quantifier. Il semblerait cependant que le gouvernement ait changé son fusil d’épaule et le ministre se voit aujourd’hui dans l’obligation d’adapter son discours pour ne pas avoir à admettre son revirement. Il devait pourtant s’aligner puisque les ministres européens ont validé, vendredi 30 septembre, une série de mesures d’urgence pour redistribuer les bénéfices exceptionnels des producteurs d’énergie aux consommateurs.

Deux amendements ont donc été déposés par l’exécutif pour le budget 2023. Le premier impose une « contribution de solidarité » aux entreprises opérant dans les hydrocarbures. Le second désire instaurer un plafonnement des revenus pour les producteurs d’électricité. Dans le premier cas, TotalEnergies est exclusivement visé, selon le ministre, et cette contribution « ne va rapporter que 200 millions d’euros ». Une paille. Le second amendement permettrait à l’Etat de mettre la main sur 5 à 7 milliards d’euros supplémentaires.

Avec le dépôt de ces amendements, si le vocabulaire a évolué, il s’agit bien de taxer les « superprofits ». C’est maintenant la preuve que l’extorsion est devenue une politique budgétaire comme une autre. L’Etat est quand même bien hypocrite. C’est pourtant sa faute si, par des accords politiques iniques, il a voulu mettre fin au nucléaire, ce qui explique, en partie l’explosion du prix de l’énergie. Le message qu’envoie l’Etat est absurde : ne faites pas trop de bénéfices, sinon on vous les prendra. Les fonctionnaires et politiques font une fois de plus la preuve qu’ils ne comprennent rien à l’économie et que l’entreprise n’est pour eux qu’une vache à lait.

Vous pouvez aussi aimer

3 commentaires

Almaviva 13 octobre 2022 - 7:54

A force de jouer à faire du totalitarisme communiste, les entreprises françaises vont petit à petit déserter notre pays pour aller s’installer sous des meilleurs cieux ! De. cette façon les entreprises pourront travailler normalement et les pouvoirs publics devront s’occuper d’autres choses pour « trouver » de l’argent !!

Répondre
Obeguyx 13 octobre 2022 - 9:53

Je pense même que l’Etat annonce avec force : « ENTREPRENEURS, QUITTEZ LE PAYS OU BIEN JE VOUS PIQUE TOUT » bien aidé en cela par la mortifère CGT. Plus CONS tu meures !!!

Répondre
Astérix 14 octobre 2022 - 8:58

En accord avec ALMAVIVA et OBEGUYX. Tant que nos gouvernants verseront des subventions à tous les syndicats, la France crèvera à petit feu ! Il faut couper toutes ces aides imbéciles et les laisser se débrouiller avec leurs adhérents qui continueront bêtement à régler leur cotisation, comme des cons !

Répondre

Laissez un commentaire