Tuesday, January 18, 2022
Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
Banner
Home » Tout le monde ne peut pas (et ne doit pas) être un think tank

Tout le monde ne peut pas (et ne doit pas) être un think tank

par Nicolas Lecaussin

« Parce qu’à L’Express nous défendons la rigueur et la rationalité, nous avons décidé d’innover en créant notre propre think tank, qui se chargera de passer à la moulinette les programmes électoraux et de mesurer la faisabilité, la cohérence et la pertinence des mesures brandies par les prétendants à l’Elysée. » C’est le dossier du magazine l’Express du 21 octobre dernier. Il y est question de « réformer la pensée constitutionnelle », de créer un « haut-commissariat à la citoyenneté », de « différencier le traitement des enseignants sur le territoire », d’ « offrir aux jeunes chercheurs un avenir valorisant en France », de mettre en place un « pacte de soutenabilité » et une « plateforme citoyenne, pour réconcilier les Français avec la politique », de « réaffirmer notre exception culturelle » ou bien de lancer un « plan pour convertir le monde rural à la voiture électrique ». Pas sûr que ce soit un objectif pour les agriculteurs…

Propositions démagogiques, progressistes, déjà vues, voire farfelues, les idées du « think tank l’Express » n’ont rien des « mesures choc » dont le pays a besoin. Mais pourquoi un célèbre magazine comme l’Express doit-il se transformer en think tank ? N’a-t-il pas suffisamment à faire dans le journalisme ? Ne devrait-il pas déjà retrouver ses lecteurs grâce à la qualité de ses articles et de ses reportages et au travail de journaliste bien fait ? Françoise Giroud, où es-tu ?

You may also like

2 commentaires

Claude Courty novembre 1, 2021 - 2:40

Tout le monde ne peut pas (et ne doit pas) être un think tank
Chaque media pouvant s’arroger ce droit, jeu bien puéril, à somme nulle.

Répondre
zelectron novembre 1, 2021 - 10:47

Tout le monde ne peut pas (et ne doit pas) être un think tank
comme d’habitude les remugles du caniveau socialiste enveloppé d’expressions dévoyées.

Répondre

Laissez un commentaire