Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Sous l’impulsion de la France, l’Ukraine va recevoir des chars de combat légers de conception occidentale

Sous l’impulsion de la France, l’Ukraine va recevoir des chars de combat légers de conception occidentale

par
685 vues

Depuis le début du conflit, Volodymyr Zelenski ne cesse de supplier l’Occident de lui fournir des tanks de conception occidentale, et a dû se contenter des chars de l’ère soviétique, livrés par la Pologne et la République tchèque. Les menaces nucléaires de Vladimir Poutine, tout comme le risque d’être considérés par Moscou comme des co-belligerants, ont jusqu’ici freiné le soutien militaire des Occidentaux à l’Ukraine, qui ont notamment refusé de lui livrer des chars et avions de combat modernes.

Cette crainte semble s’estomper  à mesure que les Occidentaux livrent des systèmes d’armement de plus en plus redoutables, comme les canons CAESAR français ou encore les Himars américains, et que les menaces du Kremlin ne se révèlent être à chaque fois que de l’esbrouffe.

Resté jusqu’à maintenant très prudent sur son engagement auprès de l’Ukraine, « le président a souhaité amplifier » l’aide militaire déjà apportée à Kiev « en acceptant de livrer des chars de combat légers AMX-10 RC », a annoncé mercredi 4 janvier l’Élysée. « C’est la première fois que des chars de conception occidentale sont fournis aux forces armées ukrainiennes », a souligné la présidence.

Ces blindés livrés sur le front ukrainien ne manqueront pas à notre défense, car ils vont être progressivement remplacés par des Engins blindés de reconnaissance et de combat [EBRC] Jaguar, dans le cadre du programme Scorpion. Même s’il ne s’agit pas de chars Leclerc, l’armée ukrainienne sera renforcée par ces excellents chars légers. Mis en service en 1981, l’AMX-10RC est un char à roues d’une quinzaine de tonnes, armé d’un canon de 105 mm, soit le même calibre que le char américain M1 Abrams, tant réclamé par Kiev.

La bonne initiative de la France a encouragé les États-Unis et l’Allemagne à livrer également des chars légers, ainsi que des systèmes de défense antiaérienne Patriot, dont l’armée ukrainienne a besoin.

Vous pouvez aussi aimer

8 commentaires

Gécé 7 janvier 2023 - 6:40

Quelle générosité de la part du chef des armées, le maréchal Micron.
Il déshabille sa propre armée et désarme donc son propre Pays au profit d’un pays étranger. Celà s’appelle de la trahison.
Quel pays, européen ou pas, volera(it) au secours de la France si nous etions attaqués ?

Répondre
Nicolas Lecaussin 7 janvier 2023 - 7:34

Vous avez la mémoire courte et vous oubliez aussi que la France fait partie d’une organisation – l’OTAN – qui la protège…
NL

Répondre
Daviet 7 janvier 2023 - 9:34

Comment Notre Macron s’aurorise t-il a désarmer nos troupes sans demander un débat devant l’assemblée Nationale Il se prend pour Napoléon il décide seul et de tout. C’est vraiment un dictateur minable. Et l’on attend l’opposition qui brille par son absence. Pendant ce temps nos hopitaux deviennent des hopitaux du tiers monde tout part en quenouille pour etre polis . Nous qui vendions de l’électricité a l’europe nous attendons les coupures a cause des accords européens signés par Hollande et approuvés parMacron. Nous sommes dirigés par des fous

Répondre
Nicolas Lecaussin 7 janvier 2023 - 1:25

Aider l’Ukraine n’est pas incompatible avec les réformes…Il faut juste les faire
NL

Répondre
REGNIER Jean-Michel 7 janvier 2023 - 10:15

… »qui la protèg »e …et l’entraine dans des conflits qui ne sont pas les siens…Quant à la protection…elle est plus qu’aléatoire car soumise aux seuls intérêts américains

Répondre
Nicolas Lecaussin 7 janvier 2023 - 1:23

C’est sûrement pour ça que la France est protégée depuis 1945…

Répondre
maxens 7 janvier 2023 - 9:36

@Gécé Quel pays volera (it) au secours de la France???? Vous utilisez le mauvais temps. N’oublions pas ou serait la France si des pays n’avaient pas volés à son secours il y a 80 ans. Quelque soit l’aide fournit à l’Ukraine, il est peu probable qu’elle arrive un jour au niveau de l’aide et du sacrifice qu’on fait certains pays pour la France lors de la deuxième guerre mondiale, là aussi face à une dictature despotique rêvant de conquête territoriale….les années passent et visiblement certains oublient vite… « un gars venu de Géorgie, qui se foutait pas mal de toi, est venu mourir en Normandie, un matin ou tu n’y étais pas…. » Respect pour le peuple Ukrainien qui se bat pour sa liberté

Répondre
Daniel 1945 7 janvier 2023 - 10:49

Même calibre que le char américain mais aux normes françaises donc incompatible avec les normes OTAN. Qui sera capable de fournir les munitions ? Se rappeler le drame d’Uzbin en Afghanistan et des munitions du Famas incompatibles avec les munitions américaines, laissant nos parachutistes, à court de munitions, à la merci des talibans.

Répondre

Laissez un commentaire