Accueil » Russia Today et Sputnik : il ne fallait pas les cautionner

Russia Today et Sputnik : il ne fallait pas les cautionner

par Nicolas Lecaussin

« Des vœux de liberté ». C’est le titre de l’article écrit par Jean-Philippe Delsol et publié sur notre site début 2015. Notre président avertissait nos lecteurs des risques qui pesaient sur les démocraties et la liberté et sur le fait que la Russie de Poutine – avec la Chine – faisait partie des menaces : « Elle bafoue les frontières des peuples libres et favorise les oligarques pour mieux interdire toute critique. » A l’IREF, depuis de nombreuses années, nous avons attiré l’attention sur les dangers que pouvait représenter un autocrate comme Poutine qui, depuis 22 ans qu’il est au pouvoir (en tant que premier ministre et Président), n’a eu de cesse d’attaquer sauvagement et d’occuper d’autres pays, de truquer les élections et d’éliminer – y compris sur le sol occidental – des journalistes et des opposants. Le 27 février 2015, les sbires de l’ancien KGBiste assassinaient l’opposant Boris Nemtsov ! Celui-ci fait partie d’une longue liste de crimes commis par Poutine depuis qu’il est au pouvoir : Staravoïtova, Kozlov, Politovskaia, Litvinenko, Berezovski…

C’est donc tout naturellement que nous avons refusé de participer aux émissions réalisées par des chaînes comme RT France ou Sputnik alors que de nombreux autres intellectuels libéraux l’ont fait. Même lorsqu’un journaliste connu, comme Frédéric Taddeï, nous y a invité. Il n’était pas question pour nous de cautionner ces chaînes qui relayaient la propagande du Kremlin. Vouloir les interdire maintenant, alors que beaucoup de personnalités (intellectuels, politiques, artistes…) ont accepté de se rendre sur leurs plateaux, relève un peu de l’hypocrisie de la part de certains. Le mal est fait. Il vallait mieux boycotter ces chaînes (comme les chaînes chinoises) pour qu’elles se déconsidèrent toutes seules.

You may also like

17 commentaires

Daniel 1945 4 mars 2022 - 7:13

Le site internet de RT France continue de fonctionner à plein régime poutinolâtres.

Répondre
VERHEYDE Thierry 4 mars 2022 - 1:42

A Daniel1945, je ne sais comment vous faîtes pour y accèder, sauf à utiliser un vpn. Sinon le site reste inaccessible en France.

Répondre
Jean Louis DURET 4 mars 2022 - 5:56

Très simple : vous téléchargez le navigateur OPERA qui a un VPN gratuit et incorporé et vous pouvez voir RT FRANCE.
IREF supprimera sans doute ma réponse, montrant par là l’énorme différence que j’ai éjaculants constatée entre ses paroles et ses actes.
Monsieur LECAUSSIN vous pouvez me passer un mail si vous voulez justifier la probable censure de mon texte ; merci.

Répondre
Jean Louis DURET 4 mars 2022 - 5:58

« ….. que j’ai déjà constatée » et non « éjaculants » qui est une farce de mon correcteur :=((

Répondre
Daniel 1945 5 mars 2022 - 9:24

Bonjour,
Au moment où j’ai écrit mon commentaire, RT était accessible, ce qui, enfin, n’était plus le cas quelques heures plus tard.

Répondre
Picot 4 mars 2022 - 9:40

Bien. Et pour Al Jazeera, accessible chez nous, que proposez vous?

Répondre
Henri Romeuf 4 mars 2022 - 5:50

Oui, un VPN : c’est ce que je fais.
Madame von der Leyen (non élue mais cooptée) a le souci méritoire de nous protéger, nous autrees, pauvres lecteurs ignares et sots, de la propande du vilain-affreux-pas beau Poupou. Si elle censure, c’est pour notre bien qu’elle le fait, la main sur le coeur et la larme à l’oeil, affligée d’en arriver à cette triste extrémité. Hélas, il ne lui est pas venu à l’esprit que chaque citoyen est libre de regarder tel ou tel média, et qu si ce média ne lui plaît pas, libre de zapper et d’aller voir ailleurs. C’est ce que je fais avec la plupart des magazines français.

Répondre
VERHEYDE Thierry 4 mars 2022 - 1:16

A Monsieur Lecaussin, le RT est certes financé par La Russie, toutefois les journalistes qui produisaient leurs infos n’ont jamais été repris par l’ARCOM, bien que surveillés comme le lait sur le feu. Je le consultais, parmi d’autres, pour avoir une information non formatée media « mainstream ». Lesquels, faut-il le rappeler sont largement subventionnés (via nos impôts) sans pour autant faire preuve d’objectivité. On peut s’en désoler mais RT France est (était) bien plus factuelle que notre presse subventionnée.
En cela, RT avait une certaine audience qui puisse vous irriter, mais il faut au moins leurs (journalistes) rendre hommage pour leur travail.
Pour le reste, j’apprécie vos contributions sur l’IREF dont je suis donateur assidu

Répondre
Nicolas Lecaussin 4 mars 2022 - 2:25

Bonjour, je ne suis pas pour l’interdiction en général, d’ailleurs… Et, comme vous le savez, nous critiquons régulièrement les chaînes subventionnées…
Merci de nous soutenir,
NL

Répondre
Jean Louis DURET 4 mars 2022 - 5:47

Ce n’est pas vraiment l’idée qui ressort de votre article ; ou alors je ne sais plus lire !

Répondre
Obeguyx 4 mars 2022 - 4:18

L’attitude de l’IREF me semble tout à fait louable. En effet, il est devenu très rare en ce pays de voir des gens respecter les principes qui sont les leurs. Beaucoup se fourvoient en pensant le moment venu pouvoir en tirer quelque avantage. On voit ça tous les jours en politique. J’aimerais pouvoir soutenir l’IREF, mais malheureusement à partir du 20 du mois mon épouse et moi ne mangeons plus de viande. Après 10 ans de retraite, nous touchons moins qu’au départ. J’envisage même, à 72 ans, de reprendre le travail à temps partiel. Elle est belle la France !!! Vous comprendrez peut-être que parfois je puisse avoir quelques irritations ou écarts de langage. Merci.

Répondre
Nicolas Lecaussin 4 mars 2022 - 4:42

Merci à vous !

Répondre
Jean Louis DURET 4 mars 2022 - 5:45

Boycotter un média, quel qu’il soit est une atteinte à la liberté et à l’intelligence des français. Personne n’oblige personne à regarder, écouter ce qu’il veut et c’est le meilleur moyen de se faire une opinion équilibrée.
Il fut un temps où vous protestiez du boycott de l’IREF par Facebook ( du moins de vos articles).
Dans l’après guerre personne n’a proposé de fermer le journal l’Humanité pourtant tellement inféodé à l’URSS !
Pourquoi fermer RT ? Je ne comprends pas vos changements qui semblent maintenant univoques ?

Répondre
Nicolas Lecaussin 4 mars 2022 - 5:57

Boycotter n’est pas du tout une atteinte à la liberté car chacun est libre de le faire. Interdire c’est autre chose…

Répondre
Jean Louis DURET 4 mars 2022 - 6:11

Bien d’accord pour la différence. Cependant si moi et mes amis boycottons quelque chose çà n’a qu’une portée très limitée ; ce n’est pas le cas d’un boycott organisé par quelqu’un ou par un organisme susceptible d’être écouté largement, comme le vôtre, ce qui revient donc à l’interdire certes de façon plus limitée.
Pour ma part je n’avais jamais regardé RT France ; l’interdiction m’a rendu curieux et je l’écoute depuis quelques jours avec un VPN sur ordinateur => bof je ne vois jusqu’à présent pas trop la censure poutinienne et je ne suis pas convaincu que l’information y est plus biaisée que lorsque j’écoute France Inter ou regarde La 5 ; là la gauche bien pensente n’y va pas de main morte et désinforme les français sur à peu près tous les sujets.

Répondre
bs le luxe la voluté et l 7 mars 2022 - 8:24

Si je me souviens bien , les USA ont considéré que la véritable démocratie – à leur sens – surviendrait en Russie après quelques décennies de transition où, effectivement , les oligarques anciens communistes de la nomenklatura qui s’étaient emparé des richesses du pays,et leurs descendants auraient fini par se « dissoudre naturellement dans le luxe et la volupté ». On est dans cette phase . La Russie c’est un quasi continent, quasiment vide d’hommes mais plein de matières premières, plutôt un potentiel gros client et gros fournisseur pour nous et qui a tout intérêt à s’adosser à l’Europe pour éviter une possible invasion chinoise en recherche perpétuelle de matières premières et terres agricoles.( Australie, Afrique, fleuve Amour de Sibérie, etc…)Alors, j’ai du mal à comprendre que de la même façon qu’on sacrifie notre futur nucléaire on sacrifie aussi notre potentiel meilleur allié.
Je doute que le pouvoir ukrainien soit plein de bonnes intentions envers les russophones du Dombass mais tout le monde en connaît les richesses économiques. Je pense – mais je peux me tromper – que diverses mafias sont aux commandes en Ukraine (voir le trafic lié à la GPA, peut-être anecdotique mais révélateur). enfin, contrairement à notre propagande, nous sommes entrés en guerre , pour commencer économique, avec la Russie et nous allons le payer très cher…pour rien. Je vois des personnages comme Mélenchon interpeler le peuple russe comme l’internationale socialiste de 1913-14 le faisait…et ces mêmes internationalistes (les instituteurs radicaux socialistes devenus lieutenants sont montés ensuite au front…) Il faudrait, pour conclure, peut-être y aller piano dans cette affaire ukrainienne car nous n’avons aucune capacité de résistance, nous, en France!

Répondre
CC-DD 12 mars 2022 - 12:16

« peuples libres » est-ce à dire que les peuples moins libres ont le devoir de se faire copieusement bombarder, cher monsieur ???

Répondre

Laissez un commentaire