Accueil » Comment l’Europe s’est vendue énergétiquement à la Russie

Comment l’Europe s’est vendue énergétiquement à la Russie

par Aymeric Belaud

Le 1er mars dernier, le Wall Street Journal a publié un éditorial édifiant. Alors que les pays de l’Union européenne imposent des sanctions économiques à la Russie, ils cherchent dans le même temps des solutions pour pallier le manque futur de gaz russe. Le WSJ explique, via le graphique ci-dessous comment l’Union européenne a en réalité fait le choix de se rendre dépendante du gaz russe en abandonnant sa production de gaz.

En effet, si l’on suit le graphique, on observe que les exportations de gaz russe ont augmenté parallèlement au déclin de la production européenne. Il y a 15 ans à peine, les pays de l’Union européenne produisaient plus de gaz que la Russie n’en exportait. La production européenne a chuté drastiquement, de plus de moitié au cours de la dernière décennie. M. Poutine a donc volontiers comblé le déficit d’approvisionnement.

En 2020, la Russie a exporté près de trois fois plus de gaz que l’Europe n’en a produit. Ce qui est étonnant, c’est que l’Europe a augmenté sa dépendance au gaz russe même après que Gazprom a suspendu à plusieurs reprises les exportations par gazoduc vers l’Ukraine. La réponse de l’Allemagne à cette époque a été de construire le gazoduc Nord Stream 2 pour se rendre moins dépendante du gaz passant par l’Ukraine.

Pour l’indépendance énergétique des Etats européens, ainsi que pour le pouvoir d’achat des ménages et pour la diminution des coûts de l’énergie pour les entreprises et en particulier pour l’industrie, les pays d’Europe doivent se remettre à exploiter du gaz. Qui plus est, il serait judicieux de lever le tabou du gaz de schiste. Le sous-sol français en est gorgé : selon l’Agence internationale de l’énergie, il contiendrait 3,9 milliards de m3 de gaz de schiste, en particulier au sud du couloir rhodanien, dans les départements de la Drôme, de l’Ardèche, du Gard, de l’Hérault et de la Lozère. Cela bénéficierait à l’économie locale (62 000 emplois à la clef) et favoriserait la réindustrialisation du pays. Mais comptons sur les écologistes pour bloquer ces projets.

 

You may also like

12 commentaires

JR 3 mars 2022 - 9:27

Bonjour Aymeric, excellente synthèse, plus que de long discours, rien ne vaut l’illustration d’un courbe. Nous payons au prix fort la politique éscrologique, ce n’est pas faute d’alerter depuis des années. L’urgence est énergétique. La France doit immédiatement relancer les recherches & l’exploitation des énergies 100 % d’origine naturelle, n’en déplaise à l’impolie et idéologue Brune Poirson qui s’était permise de négliger la formule de politesse sur ses courriers. Bien entendu la relance nucléaire doit être effective.
Le fléau de l’écologie politique, mais qui n’est en rien écologique, nous conduit au désastre. L’idéologie politico religieuse verdâtre est le 3 ème fléau de l’humanité, après le communisme et le nazisme. Les verts doivent être neutralisés, le parasite Pompili en tête et la destinée pays doit être reprise en main par un président digne de la destinée de la France. Et dire que les petits macronistes aidés par des traitres LR, prétendent vouloir réindustrialiser le pays, ce sont des menteurs. Merci. Bien à vous

Répondre
LAURENT46 4 mars 2022 - 5:46

La République Française à donnée l’exemple à l’Europe et a participé à la mise en place de cette nouvelle culture venue des US, ce nouveau monde tant vanté par Macron qui a mobilisé autour de lui les centristes de tous poils pour instaurer ce nouveau monde qi se veut ouvert à tous vents et à vendre nos meilleurs biens aux autres principalement US et Chinois qui leur ont vendu le partage entre tous. Il faut être particulièrement naif ou je préfère dire stupide et inculte malgré leurs diplômes de l’Ena ou de Sciences Po pour croire que « tout le monde il est beau et tout le monde il est gentil » Nous en payons le prix déjà aujourd’hui et ce n’est que le début. Entendre ces mêmes personnes dire qu’elle ont changées me navre plus encore les imbéciles ne changent pas si vite. Nul besoin d’avoir une tête bien pleine quand on a une tête mal faite.

Répondre
Mesnil 4 mars 2022 - 8:57

Il faut quand même faire la part des choses entre une écologie « outrancière  » et une écologie « raisonnable « . Je sais que ce site est résolument opposé, de façon tripale, un peu comme Poutine face à l’Ukraine, à quasiment toute forme d’écologie mais il faudrait analyser la situation de façon plus posée et pondérée. Tout le monde y gagnerait et la Nature aussi!

Répondre
JR 4 mars 2022 - 10:06

Bonjour Mesnil, de mon point de vue ce n’est pas tout à fait ça. L’objectif est de bien séparer les sujets aussi différents qui sont:
– L’environnement (cause louable que nous défendons),
– Le taux est la libération de C02 fait prisonnier lors du glissement des plaques
tectoniques (supercherie),
Le C02 n’influant que infinitésimalement sur la température, même en cas du
doublement du taux (+0,1 °C),
– L’adaptation à des changements climatiques d’origine non anthropiques.
L’homme n’ayant aucune influence sur le climat.
Le but de mes interventions, entre autres, et de se forcer à ne pas sombrer dans la fénéantise intellectuelle infuser du matin au soir par des médias subventionnés et aux ordres. Les ONG « dites » vertes & rouges à l’intérieurs, étant principalement subventionnées par des puissances étrangères fournisseurs d’énergie. Merci. Bien à vous

Répondre
Astérix 4 mars 2022 - 10:06

Comme dit JR dans certains de ces commentaires « au secours Charles ».
Une grande majorité de Français contents de leurs énarcotechnocrates vont crever à petit feu avec la faillite, mais ils ne voient rien, ne pressentent rien, sont complètement abrutis !
Les courbes de votre schéma résument la situation.
En accord avec les commentaires de JR et Laurent 46.
Seul Charles de Gaulle et Pompidou savaient ce que signifiait le mot indépendance de la France et comment la préserver !

Répondre
JR 4 mars 2022 - 9:55

Bonjour Astérix, Macron le dernier en date est entré dans une conspiration avec les prétendus écolos, mais vrais escrocs religieux, démontre qu’il n’y a plus rien à attendre. Comment nommer Pompili à ce ministère, si ce n’est pour saboter le pays. En attendant, toutes ses ONG devront s’expliquer sur la provenance de leurs fonds. Gageons que cela aille aussi vite que pour François Fillion, si, si, quand un candidat ne plait pas à la doxa juridico-médiatique, il savent faire vite. Macron le Davosien peut dire merci aux juges, le dossier était prêt.
L’urgence est donc à la déséscrologisation, à la démacronisation et à la souveraineté énergétique. Ce n’est pas si difficile, il suffit de voter. Cela étant dit, quand nos concitoyens auront faim et froid, le ton pourra vite changer. Dans cette hypothèse plausible, les religieux climatique adouberont le réchauffement climatique, pas de chance nous allons retomber dan un cycle froid… c’est pas grave ils inventeront une taxe. L’écologie politique est un fléau idéologique au même titre que le communisme et le nazisme. L’éscrologie fera des milliers de mort et de malheureux. Merci. Bien à vous

Répondre
Dapsang 4 mars 2022 - 10:07

L’erreur n’est pas d’avoir refuse l’exploitation du gaz de shiste , mais d’avoir renonce au nucleaire , sous la pression des ecologistes, et de s’etre place dans les mains d’une dictature pour l’ approvisionnement en gaz. La faute en incombe aux Allemands et aux Italiens totalement irresponsables. La diversification des sources d’approvisionnement est une regle elementaire pour reduire sa vulnerabilite. Cette regle a ete ignoree et place l’Europe dans une situation de dependance epouvantable. La meme erreur a ete commise par tous les pays occidentaux pour l’approvisionnement en produits strategiques ( composants electroniques, terres rares,,,) vis a vis de la Chine et de la Russie. Puissent les evenements recents ( covid et invasion de l’Ukraine ) reveiller les democraties ,leur faire comprendre qu’elles ne doivent compter que sur elles-memes et les faire reconsiderer leurs a priori ideologiques ecolos dont nous constatons les degats.

Répondre
Obeguyx 4 mars 2022 - 4:02

La France, si elle avait suivi ses programmes à très longs termes, ne serait pas concernée par toutes gesticulations. Notre indépendance énergétique serait totale. Ce sont nos politiciens et principalement les 3 derniers présidents qui sont responsables de la situation. Alors blablater ne solutionnera rien. Et puis sans arrêt désigner les russes comme les agresseurs me parait plus que puéril. Si demain on prend des bombes sur la « g…… » on ne pourra s’en prendre qu’à nous même. Je n’ai JAMAIS été d’accord pour dire sans cesse : « C’EST DE LA FAUTE DES AUTRES ». Savez vous seulement que nous n’avons que pour une dizaine de jours de cartouches en stock et que nous n’en fabriquons plus ? Alors s’il vous reste quelques fourches gardez les bien et continuez de cracher sur autrui. Et l’Europe, la sacro sainte Europe, je m’en fous et m’en foutrai tant que ça ira si mal en mon pays. Les paysans nous nourrissent pour 1500 € par mois dans le meilleur des cas et les politiciens nous pourrissent la vie pour 30 000 € par mois . Cherchez l’erreur et surtout demandez vous à qui on doit mettre des coups de pieds au « c… » !!!

Répondre
JR 4 mars 2022 - 9:38

Bonjour Obeguyx, je vous rejoins sur le fond. Et précisément sur notre incapacité à tenir une contre offensive, non pas par la mise en cause de nos excellentes armées sur le plan humain et des matériels, mais par les réserves, nous estimons qu’il ne serait pas possible de tenir plus d’un semaine. Le vrai désastre, c’est ce manque de vision, et ce depuis Mitterrand. Nous vivons encore sur la lancée de De Gaulle/Pompidou, mais désormais c’est la fin. Des traitres élus par des la masse apeurée ont mis un terme à la France, mais il n’est jamais trop tard. J’ai lu votre forte diminution de retraite et cela me fait de la peine, dire qu’ils jettent l’argent par les fenêtres, alors qu’ils traitent nos ainés ainsi, cela déshonore les dirigeants et m’affecte personnellement. Pourquoi ne pas supprimer les 8 millions de fausse carte Vitale pour renflouer les caisse de retraite. Sans parler de la gabegie des subventions à l’éolien et toute cette escroquerie sous prétexte climatique, aussi dénommée le casse du siècle, sont à l’origine de l’inflation énergétique. Charles au secours ! Merci. Bien à vous

Répondre
Obeguyx 4 mars 2022 - 4:06

Je précise que je n’attaque par l’article d’Aymeric qui a le mérite de donner un assez bon éclairage qu’on ne trouve pas ailleurs. J’aime mon pays et je pense à ma France.

Répondre
Obeguyx 6 mars 2022 - 10:39

Merci JR pour votre soutien. J’ai l’agréable surprise de constater que vous lisez (comme moi) les commentaires. Je commence sérieusement à fatiguer et la déprime me talonne. Heureusement que j’ai l’IREF pour ne pas « m’endormir ».

Répondre

Laissez un commentaire