Accueil » Quand le « sage » Manuel Valls s’en prend à tout le monde

Quand le « sage » Manuel Valls s’en prend à tout le monde

par Nicolas Lecaussin

L’ancien Premier ministre, Manuel Valls, est devenu une sorte de sage de la gauche française en pleine crise. Il se prononce sur – presque – tout et critique tout le monde (sauf lui, bien entendu). Sa dernière cible est Eric Zemmour qu’il considère comme le « rassembleur possible des droites sous l’étendard de la haine ». Dans une interview accordée au Parisien, Valls est inquiet car il considère que « jamais l’extrême droite n’a été aussi forte, plus de 30 % dans les intentions de vote au premier tour ». Il appelle à une « union nationale » contre Zemour et Le Pen.
Il est conscient que certains problèmes sont bien réels, qu’il faudrait agir pour l’assimilation des immigrés mais ne s’aventure pas trop sur ce terrain délicat. Pour lui, la gauche française est hors jeu car elle a « renoncé à gouverner ». Il attaque aussi Jean-Luc Mélenchon qui a « cédé au communautarisme et à l’islamo-gauchisme ». Que reste-t-il aux Français ? Manuel Valls, l’éclairé et Emmanuel Macron, le politique.

Vous pouvez aussi aimer

7 commentaires

l’Huillier 11 janvier 2022 - 3:45

Je ne citerais que la célèbre et lumineuse réflexion suivante qui va comme un gant à beaucoup de prétentieux :
«  Quand le sage montre la lune, l’imbécile regarde le doigt!… »
Bonne journée à tous et bonne chance au vieux pays de nos pères/patria, et c’est pour cela qu’est sacrée cette terre où ils reposent !

Répondre
FRANCOMME 11 janvier 2022 - 9:03

Quand il était 1er ministre qu’es ce qu’il a fait RIEN, parti en Espagne croyant berner les Espagnols comme les Français il a reçu une claque.
Aujourd’hui qu’il n’est plus qu’un citoyen lambda à juste titre qu’il souhaite détruire ceux qui pourraient faire retrouver toute sa hauteur à la France

Répondre
Obeguyx 11 janvier 2022 - 10:59

Tous ceux, sans exception qui diabolisent Zemmour ont énormément à se reprocher. Ils ont donc peur qu’un VRAI gouvernement FRANCAIS viennent leur demander des comptes et surtout leur présenter la FACTURE. Et là, croyez-moi ça ne rigole plus. Le reste ils s’en foutent royalement, FRANCAIS vous pouvez tous crever.

Répondre
Rémi 11 janvier 2022 - 12:18

Voilà un  »arriviste-opportuniste » de retour de son séjour calamiteux à Barcelone, hormis ce « brillant » mariage qui le remet en selle pour exister parmi ceux qui possède une gloire par alliance….
Monsieur WALLS, le « gueulard » de l4assemblée, le rassembleur des Pieds Nickelés, le Premier Ministre socialo-capitaliste-vert de circonstance….
Le voilà de retour pour se faire renaitre de ses cendres en tenant de reconquérir une place sur le territoire de Gauche, démocrate-centriste, avec l’espoir d’être coopté et reconnu….
Triste spectacle de ce « looseur » Catalan, riche de ses alliances, voulant se donnant un espace pour une seconde vie…

Répondre
Emile 2 mars 2022 - 9:08

Squarcinni n est pas sans griefs certains sur les informations que le Ministre de l Intérieur Valls a négligé pour des raisons que lui seuls connait , sir les divers attentats islamiques en préparation !
On comprend mieux le goudron et les plumes que la presse aux ordres , a balancé sur le Squale , que Valls n a pas osé annoncer leur débarquement le lendemain , dans un avion commun qui les ramenaient d Espagne !

Répondre
Delattre 3 mars 2022 - 6:27

Je n’oublie surtout pas la repression feroce des manif pour tous par ce sinistre personnage, a coup de
gaz lacrymos cibles sur les femmes, enfants et vieillards, notamment vers l’arc de triomphe.

Répondre
JR 3 mars 2022 - 7:53

Bonjour, pourquoi Walls ne s’en prend t-il pas à V.Pécresse ? Sans doute car elle ne représente pas un danger pour les éscrolo-socialiste. En revanche taper sur Zemmour est devenu un lieu commun pour ceux qui ne savent quoi dire et surtout qui n’ont pas de projet.
J’écoute Zemmour et je ne suis pas seul, avec de plus en plus d’attention, après tout notre droite a failli, le projet Gaulliste jamais respecté et je crains que les chances de Pécresse se délite. Pout traverser un fleuve avec un fort courant, ne faut-il pas viser en amont, pour arriver en face ! Son projet est Gaullien après tout ?
Une fois de plus, il est nul besoin d’avoir fait science po pour comprendre que l’ex droite s’est diluer à vouloir s’allier avec le centre, les écolos, les socialistes, à voter pour la pass, etc…ils ont perdu la confiance des électeurs. E. Ciotti aurait été capable de reconstruire ce parti, mais le résultat de la primaire en a décidé autrement, à moins qu’il y ait eu fraude manifeste. Nous devons absolument savoir qui a organisé cette fraude et au profit de qui, ce sera notre juge (familiale) de paix pour notre décision finale. Il est hors de question de voter pour un système mafieux.
Enfin, rappelons que François Fillion a été sacrifié par les juges rouges et les médias subventionnés et nous le payons très chers aujourd’hui (GJ, 80 km/h, nucléaire, malus, délitement, escroquerie verte, wokisme du gouvernement, inexpérience, etc). La France a perdu cinq ans, donc dix ans en tout, après le socialo-éscrologue Hollande. Merci. Bien à vous

Répondre

Laissez un commentaire