Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Quand le gouvernement se mêle de la sexualité de nos ados

Quand le gouvernement se mêle de la sexualité de nos ados

par
675 vues

Après l’annonce du 8 décembre concernant la gratuité des préservatifs pour les 18-25 ans, Emmanuel Macron étend la mesure à tous les mineurs. A partir de quel âge ?

C’est la suite logique de la proposition de loi d’Annick Billon (Union centriste) adoptée en 2021 qui fixait à 13 ans le seuil d’âge de non-consentement à une relation sexuelle. Le 9 décembre, depuis le sommet des pays du sud de l’Union européenne à Alicante, Emmanuel Macron a annoncé sur son compte Twitter étendre la gratuité des préservatifs à tous les mineurs . « C’est une petite révolution de la prévention, c’est essentiel pour que nos jeunes se protègent lors de leurs rapports sexuels. Mais […] beaucoup de nos mineurs ont aussi des rapports sexuels et il faut qu’ils puissent se protéger. Alors je dis banco ! et on va faire travailler les équipes pour qu’ils étendent cette mesure aux mineurs ». Rien n’empêchera, donc, un enfant de dix ans de venir réclamer ses préservatifs gratuits à la pharmacie du coin. Aucune information, du reste, n’a encore été donnée concernant le financement de cette mesure.

Le gouvernement arrêtera-t-il enfin de se mêler de la sexualité de nos enfants ? Rappelons-nous des vidéos « Sexotuto » mises en place par Lumni, la plateforme éducative gratuite de France Télévisions et ses vidéos « instructives » mettant en scène des adultes, visage grimé, entièrement nus, aux titres révélateurs : « les pratiques sexuelles avec pénétration », « les pratiques sexuelles sans pénétration », « la masturbation » ou encore « l’IVG ».  Ce n’est pas à l’Etat d’intervenir dans une éducation aussi délicate qui doit aussi  tenir compte de multiples facteurs psychologiques que seuls les parents sont en mesure d’apprécier. S’ils n’en sont pas capables, on ne voit pas comment l’Etat le serait. Sauf à s’inspirer de régimes autoritaires d’épouvantable mémoire…

Vous pouvez aussi aimer

4 commentaires

Laurent46 15 décembre 2022 - 5:28

Vous n’avez rien compris c’est avant tout pour que les mineurs isolés puissent profiter des bienfaits de la gente féminine Républicaine et organiser un petit trafic supplémentaire dans leurs pays afin de payer les droits de passage.

Répondre
Daniel 1945 15 décembre 2022 - 8:12

Pour Macron, c’est un membre de l’éducation nationale qui s’est chargé de son éducation sexuelle.

Répondre
montesquieu 15 décembre 2022 - 11:40

Le lobby lgbt+++ se fera une joie d’en expliquer le mode d’emploi (y compris pour les préservatifs féminins).

Répondre
Broussard 16 décembre 2022 - 7:42

Un grand bravo à notre parasite jupitérien de la rue du Faubourg St Honoré !
Il me donne la, peut-être, meilleure idée de ma vie : utilisé ou pas, je sais enfin ce que je vais glisser d’utile dans mon enveloppe aux prochains scrutins !
Christian B.

Répondre

Laissez un commentaire