Accueil » Pour Yannick Jadot, émettre un doute sur l’origine du dérèglement climatique est « criminel »

Pour Yannick Jadot, émettre un doute sur l’origine du dérèglement climatique est « criminel »

par François Turenne

Tout le sérail médiatique et politique de gauche a eu l’occasion, ce mardi 11 janvier, de faire la leçon sur le réchauffement climatique. Des internautes ont exhumé une interview de la député LR Anne-Laure Blin, donnée à LCP en mars 2021, dans laquelle elle ose dire qu’« il n’existe pas de consensus scientifique sur le réchauffement climatique ». Dans la suite de la vidéo, elle critique « une doxa populaire » selon laquelle le réchauffement serait incontestable. « Je ne suis pas climatologue, précise-t-elle, je ne suis pas scientifique, je souhaite avoir un certain nombre d’éléments qui prouvent cette question du réchauffement climatique ». Difficile de lui donner tort, la plupart des fervents défenseurs du climat n’ont qu’une connaissance parcellaire des sciences climatiques mais s’en font les représentants éclairés.

La députée a immédiatement été clouée au pilori par le candidat Yannick Jadot qui a déclaré que « Dire cela en 2022, c’est criminel » ! Ne serait-il pas plutôt criminel d’empêcher, en 2022, la tenue d’un débat sur le réchauffement climatique ? N’est-ce pas une attitude digne des régimes totalitaires ? Plusieurs médias l’ont qualifiée de climato-sceptique, une manière aisée de la décrédibiliser.

Anne-Laure Blin se défend d’être climato-sceptique et affirme rechercher « une écologie pragmatique ». Certes, le GIEC nous assaille de rapports sur le réchauffement climatique, mais il ne représente pas la communauté scientifique dans sa globalité et dans sa diversité. Comme le dit Anne-Laure Blin, plusieurs rapports très sérieux questionnent l’incidence de l’activité humaine dans le dérèglement climatique et méritent d’être débattus.

A écouter Jadot, les Verts et autres écolos gauchistes, eux seuls détiennent la « Vérité ».  Et tout propos s’éloignant de cette prétendue « Vérité » devrait être interdit. Voilà qui donne une idée de ce qu’il adviendrait si ces individus accédaient au pouvoir.

You may also like

9 commentaires

JR 12 janvier 2022 - 10:45

Bonjour, encore une « Jadoterie », c’est à peine moins nul qu’une « Rousseauterie », il est vraiment dangereux et exécrable ce Monsieur. Serait-ce un représentant de l’éscrolo-islamo-gaucho-wokisme ! Celui qui n’est pas d’accord avec son idéologie climato-religieuse est carrément qualifié de criminel., il devrait se retourner le compliment. Aujourd’hui, l’urgence est uniquement énergétique. Le climat ne se règle pas et encore moins avec une molette de C02. Tenez bon Madame Anne-Laure Blin, véritable députée. La grande supercherie climatique (le casse du siècle) sous prétexte d’une variation de 0,01 point de C02, craque de partout. Vous obtiendrez bientôt une médaille. En revanche, les éscrologues du climat, les religieux du climat, les politiciens du climat, eux, devront répondre du chef d’inculpation pour; tentative d’escroquerie, vol, tromperie et escroquerie en bande organisée. La sentence risque d’être lourde. Merci et félicitations Madame Blin. Bien à vous

Répondre
Christian 13 janvier 2022 - 4:20

Faut-il douter du changement climatique ?
Oui il y a un réchauffement Mais son origine n’est probablement pas celui annoncé.. Le sujet est compliqué.c’est l’un des fondements de la science de douter. Il est important de douter pour être objectif. Il est particulièrement difficile d’évaluer la part naturelle et la part anthropique. Celui qui nie le réchauffement n’est pas objectif. Celui qui nie les arguments des climato- réalistes n’est pas objectif non plus .La démarche scientifique relève de la controverse .La raison critique est primordiale ,exactement l’inverse du complotisme.

Répondre
Tibus 54 13 janvier 2022 - 5:19

Ils sont déjà au pouvoir dans de nombreux « territoires » et on peut juger de ce que cela donne.
A Lyon des artisans roulant au diesel ne pourront plus travailler mais des milliers de camions continueront de traverser la ville tous les jours parce que le projet de périphérique est arrêté

Répondre
LAURENT46 13 janvier 2022 - 5:53

Que ce Monsieur JADOT s’intéresse un peu à l’histoire de la terre. De tous temps il y a eu des période de famine (sans pluie) des inondations et d’autres phénomènes liés au mouvement de la terre, à celle de son noyau et à l’univers. Certes l’homme n’arrange pas les choses mais n’est-ce pas criminel aussi d’en arriver à d’autres extrêmes ? Je n’entends jamais les écolos alors que fleurissent encore aujourd’hui des constructions en zones inondables, de Mc Do en limite de zones protégées qui devient alors une poubelle de déchets, les pistes d’engins motorisés même électriques dans toutes les montagnes qui détruisent chemins et environnement, et moins encore sur les gestes basiques qui font tel les mégots toute sorte de papiers, mouchoirs, masques, etc. se trouvent aujourd’hui sur les chemins forestiers les plus éloignés des zones de vie et j’en passe. Monsieur Jadot les vrais criminels de l’environnement ce ne serait pas vous, vous les extrémistes de tous poils ?

Répondre
gaboriaud 13 janvier 2022 - 9:44

En admettant que d’ici dix ans la france reduit sa pollution de trois quart et q’une partie du monde continue de polluer il y aura toujours de la pollution en france a moins que !!? la pollution s’arrête a nos frontieres comme une certaine central nucleaire .Pour Monsieur jadot il ne peut dire que ça puisque c’est son gagne pain!!

Répondre
JR 13 janvier 2022 - 1:41

Bonjour Gaboriaud, ajoutons que la pollution n’a strictement rien à voir avec le taux de C02 dans l’air. La molécule de C02 est vilipendée de toute part (par les ignorants et/ou les manipulateurs), sont taux est de 0,04 %, c’est la nourriture des plantes. Sous un taux de 0,03 %, la famine est assurée, ce ce que recherche les thuriféraires « verts ». Ce qui permet le verdissement c’est justement le Carbone. Le C02, gaz rare et indispensable est un gaz équilibré, c’est à dire qu’il se reparti uniformément autour de la terre en environ 6 semaines. La France ne génère que 0,86 % du C02 anthropique mondial. Rayer la France, ses habitants, ses animaux de la carte du monde n’apporteraient rien et de toute façon le C02 n’est pas néfaste, bien au contraire. En d’autres termes; emmerder le Français se sert à rien.
Pour en revenir à la pollution proprement dite, ce document démontre bien que la pollution tant décriée par la caste Davosienne, le sinistre Klaus Schwab en tête, n’a jamais été à un niveau aussi faible en France: https://static.climato-realistes.fr/2021/01/FicheACR9-1.pdf
Remarquez aussi, que les médias subventionnés et les associations « dites » vertes de toutes obédiences, ne cessent de dénoncer la réduction de la superficie verte en France. Hors l’IGN (l’état) démontre le contraire, la surface boisée à été multipliée par 3 en 150 ans. Il est regrettable que la désinformation règne en permanence sur les sujets environnementaux, à tel point que cela en devient répulsif.
Madame la députée Anne-Laure Blin représente un nouvelle race de parlementaire réaliste qui représente l’honnêteté, félicitations & bravo. Merci. Bien à vous.

Répondre
jijite 13 janvier 2022 - 11:51

De sa part ça parait normal vu qu’il voudrais criminaliser tous ceux qui ne pensent , disent et ne font pas ce que lui pense, dis et crois , ça lui permettrais de continuer à déblatérer ces propos débiles et débilitants tout en faisant taire ceux qui contredisent ces ragots !!!

Répondre
AlainD 13 janvier 2022 - 4:25

Quand je lis les élucubrations de Jadot, j’ai un peu le sentiment de relire 1984 de George Orwell. Il est assez évident que si des lascars comme lui arrivaient un jour au pouvoir (ce qu’à Dieu ne plaise) nous aurions intérêt à filer droit…
Même le climat change ! Mais pas Jadot et tous ceux qui propagent les mêmes idées. Le Giec écrit des rapports toujours plus alarmistes en prétendant qu’eux seuls détiennent la vérité sur le climat, bien sûr c’est leur fonds de commerce. Le CO2 a bon dos.
Il serait bien pourtant que nous lisions et entendions des contradicteurs, il y en a des sérieux que les autorités se dépêchent d’étouffer avant que le bon peuple ait le temps de réfléchir. On préfère anesthésier sa pensée avec des feuilletons intellectuellement indigents, avec le » Dieu » football et des articles de presse qui vont dans le droit fil des éléments de langage du gouvernement qui peut ainsi continuer de nous enfumer. Rome endormait déjà la plèbe avec du pain et les jeux du cirque… Continuez madame Blin ne vous résignez pas.

Répondre
Out 18 janvier 2022 - 2:41

Outre leur bien-être comment la mise en liberté des poules peut-elle éviter le changement climatique. ..
Les arguments de Kooning dans son livre « non etabli » sont probants.
Mais voilà , il est de bon ton de penser comme la doxa au risque d’être un piètre criminel.
Mais alors si le climat se réchauffe durablement alors pourquoi dépenser des milliards dans l’isolation de nos maisons….
Pauvre Jadot, ce moulin à paroles, complice de la financiarisation du crédit carbone est insupportable.
Alors si l’homme a modifié le climat quelle prétention à se croire capable de le rétablir. À l’échelle de la vie humaine l’homme n’aura pas d’autre choix que de s’adapter au regard de l’inertie du système .
qu’il ose s’attaquer à la démographie galopante de l’humanité
qu’il ose s’attaquer au gaspillage énergétique pour faire la guerre
non il préfère culpabiliser le pauvre campagnard allant faire ses courses au supermarché, mais en revanche rien n’a redire à ce que d’aucun prenne sa voiture tantôt pour aller chercher un kilo de pommes locales et encore 20 km pour un pot de miel ailleurs.
Il est bien plus juteux de vendre des stages ventant les vertus de la permeaculture que de vivre des produits issus de la permeaculture…
En quoi l’agriculture biologique qui a de moindre rendement peut-elle fixer plus de carbone que l’agriculture conventionnelle ; agriculture bio largement subventionnée qui vend plus chère ses produits; le conso-contribuable paient 2 fois.
tout n’est que marketing vert; il y a du fric à faire avec des vertus qui ne sont que supposées.
Avec une ampoule électrique basse consommation coûteuse, je paye d’avance l’économie d’ électricité supposée que je vais faire; voilà toute l’arnaque.
D’une économie carbonée il faudrait passer par une économie au lithium rare.

Répondre

Laissez un commentaire