Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Pour 60 % des Français, les produits fabriqués en France sont trop chers

Pour 60 % des Français, les produits fabriqués en France sont trop chers

par
777 vues

A l’occasion du Salon du made in France (MIF Expo), qui se tient à Paris du 9 au 12 novembre 2023, les chambres de commerce et d’industrie ont fait réaliser une enquête sur la consommation des Français.

Révélé par la radio Europe 1, le sondage disent tout d’abord que, pour près de 70 % des Français, la hausse des prix a eu des conséquences sur leur consommation de produits fabriqués en France. Ce sont même 60 % de nos compatriotes qui disent avoir renoncé à des produits made in France pour consommer des produits importés moins chers.

Selon l’enquête, la grande majorité des Français (89 %) souhaiterait acheter davantage de produits français pour soutenir les producteurs locaux, par « conscience écologique » ou encore parce qu’ils les trouvent de meilleure qualité. Mais ils y renoncent (70 %) à cause du prix.

Il est dommage que l’étude n’ait pas interrogé les Français sur les causes des prix élevés. Peut-être auraient-ils cité les impôts sur la production (principalement les impôts sur les salaires et la main d’œuvre, les impôts sur le chiffre d’affaires et les impôts fonciers) qui, malgré les baisses de ces dernières années, restent deux fois plus élevés que la moyenne européenne comme le confirment Les Échos du 8 novembre. Relayant une étude de Fipeco, le quotidien montre qu’avec des impôts sur la production qui représentent 4,7 % du PIB, la France reste loin devant l’Italie (3,1 %) et l’Allemagne (1 %).

Mais les Français auraient-ils aussi incriminé la retraite à 60 ans et les 35 heures qui ont augmenté le coût du travail ? Auraient-ils spontanément cité la réglementation qui met à mal la compétitivité des entreprises ? Auraient-ils évoqué les charges sociales qui sont parmi les plus élevées d’Europe et qui font qu’un salarié français coûte plus cher et dispose d’un revenu net plus faible qu’en Allemagne, par exemple ?

Dans ces conditions, la réindustrialisation promise par le Gouvernement devrait sérieusement inquiéter nos compatriotes. Fabriquer sur notre territoire des batteries pour véhicules électriques, des semi-conducteurs, des médicaments ou des aliments à base d’insectes est sans doute bénéfique pour l’emploi (à condition de trouver des travailleurs pour les faire tourner), mais n’est pas une bonne nouvelle pour le porte-monnaie des Français. Les produits coûteront encore plus cher !

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

2 commentaires

Koris 9 novembre 2023 - 8:21

Je pense que la majorité aurait donné comme, cause première, les patrons qui se gavent sur le dos des salariés et des consommateurs.

Répondre
DEL 11 novembre 2023 - 2:10

Les intermédiaires n’oublient pas de se gaver et l’Etat par la même occasion avec sa T.V.A multipliée par X intermédiaires …

Répondre

Laissez un commentaire