Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
Banner
Home » Non à la « Grande Sécu » !

Non à la « Grande Sécu » !

par Nicolas Lecaussin

Olivier Véran a commandé au Haut Conseil pour l’avenir de l’Assurance Maladie (HCAAM) un rapport qui doit être remis dans les prochains jours, et qui devrait donner des pistes pour l’avenir de l’organisation du système de santé français. Il s’agira surtout de propositions destinées à « améliorer l’articulation entre l’assurance maladie et les complémentaires santé ». Un des scénarios propose la création d’une « Grande Sécu », au détriment des mutuelles. Ce serait un pas de plus vers l’étatisation complète du système de santé français. Après les retraites et l’assurance chômage, Emmanuel Macron continue à voir l’Etat comme celui qui décide à la place de l’individu et qui serait le seul capable de gérer tous les services.
Les coûts qui pèsent sur les employeurs et les employés ainsi que les défauts de notre système de santé ont régulièrement été analysés pour savoir que c’est exactement le contraire qu’il faudrait faire. Comme en Suisse, en Allemagne ou bien aux Pays-Bas, c’est plutôt la liberté de s’assurer et la concurrence qu’il conviendrait de promouvoir et non pas le monopole d’État. En Allemagne il existe près de 120 assureurs semi-publics et environ 40 compagnies privées qui proposent des assurances santé.
Il est à craindre qu’après les mutuelles, ce soit le tour des cliniques privées… Ainsi, l’Etat nous prendra-t-il tous en charge.

You may also like

7 commentaires

Laurent 3 novembre 2021 - 5:57

Non à la « Grande Sécu » !
Que de nouvelles structures et couches qu’il faut payer ! Tout ce troupeau d’abrutis devrait se demander comment on peut financer toutes ces structures sans aussi nationaliser les entreprises.
La dictature communiste est au bout du chemin.

Répondre
Ninon 3 novembre 2021 - 7:14

Non à la « Grande Sécu » !
La CSG est obligatoire, fonction des revenus, et déductible des impôts. La Mutuelle n’est pas obligatoire (même si les salariés sont parfois contraints par l’employeur), elle n’est pas fonction du revenu (sauf pour les fonctionnaires retraités), et non déductible. Par contre, elle augmente en fonction de l’âge pour les retraités.
La fusion des deux systèmes est souhaitable, non pas comme le veut le socialiste Veran, mais sur la base d’une assurance-maladie obligatoire, fonction des revenus (on ne peut demander le même effort à un smicard et à un cadre sup), mais surtout déductible, et avec la liberté de choisir, (comme pour sa voiture), une assurance minimum ou très généreuse ( mais plus coûteuse). Evidemment, dans un tel système, les miséreux du 1/3 monde ne pourraient plus profiter de nos largesses. Voilà pourquoi on ne peut compter sur la macronistique pour arriver à un tel système…

Répondre
Dudufe 3 novembre 2021 - 11:08

Non à la « Grande Sécu » !
En effet , avoir une mutuelle santé n’est pas obligatoire, en revanche elle le devient presque quand on atteint un certain âge (82 ans).
La grande mode est maintenant,lorsque l’on demande un devis à une mutuelle santé est,non pas de vous donner le montant des remboursements en euros,mais en pourcentage de la BR , alors que personne ne connait le montant de la BR pour tel type de soins et aussi ce que cela signifie exactement. Évidemment pour choisir on peut comparer % de BR et % de BR mais c’est moins évident qu’un remboursement en euros!!!

Répondre
zelectron 3 novembre 2021 - 12:29

Non à la « Grande Sécu » !
les mutuelles ont une très forte propension à « virer » les personnes atteintes de pathologies graves/incurables, en fait elles se comportent comme des assurances trahissant ainsi leurs statuts de solidarité, alors que Véreux s’en mêle . . . .

Répondre
Obeguyx 4 novembre 2021 - 5:49

Non à la « Grande Sécu » !
Nous sommes en démocratie, mais nous ne décidons de rien. Les malfrats qui nous gouvernent pillent les caisses indépendantes les unes après les autres (surtout si elles ont des réserves) pour replâtrer les institutions dites publiques mal gérées. Ils ont abandonné la caisse des avocats et des notaires car ils ont de nombreux élus dans les rangs des politiques. Mais ce n’est jamais assez. Avec des toquards pareil, PINEY deviendrait fou au bout de huit jours. Foutez-moi tout ça dehors !!! (La Belgique n’a-t-elle pas ADMIRABLEMENT bien fonctionnée sans gouvernement pendant près de six mois ?

Répondre
bernard barthet 5 novembre 2021 - 7:12

Non à la « Grande Sécu » !
Bjr cher Monsieur ,
Un confrere il ya fort longtemps ( en s’appuyant sur statuts europeens ) , a decide de ne plus payer ses cotisations ursaaf , mais payer aupres d’autres assurances .Il a ete broye totalement . Pourtant , l’europe devait permettre le libre choix de sa converture securite sociale . Les monopoles devaient tomber . eclairez moi , car je vois qu’a priori monopole exploitation de la sncf est lui en situation d’etre rompu .
bien a vous
B.Barthet

Répondre
PhB 6 novembre 2021 - 9:26

Non à la « Grande Sécu » !
Sans faire la Grande Sécu, pourquoi ne PAS
Copier le système en vigueur chez nous en Alsace Moselle, où nous sommes remboursés sur une base Sécu de 90% alors qu’à « l’Intérieur » c’est 70% : ça pourrait améliorer les choses.
Notre système est souvent à l’équilibre, et même bénéficiaire récemment comme la souligné la CFDT qui voudrait faire diminuer nos cotisations.
Nous avons également une Mutuelle mais qui coûte moins chère (pour le patron comme pour le salarié).
Certaines personnes ont rétorqué que : »Ca marche chez vous mais ne marchera pas dans d’autres région! »
Pas idiote, cette remarque et si le problème de FOND était ailleurs.
Ne serait-ce pas un problème de mentalité?
Il faudrait: Peut-être REMETTRE LES FRANCAIS AU BOULOT!
L’absentéisme pour maladie est particulièrement bas chez nous. Peut-être une région où il fait bon vivre?

Répondre

Laissez un commentaire